Gros électro

Les 5 (vraies) Meilleures Plaques de Cuisson 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 2 septembre 2019

Après plusieurs heures de recherche, nous avons sélectionné les 5 meilleures plaques de cuisson parmi plus d’une trentaine de modèles vendus actuellement. Celle qui offre, selon nous, le meilleur rapport qualité/prix est la Sauter SPI4664B.

Cette plaque à induction dispose de quatre foyers et de 14 niveaux de puissance pour chacun d’entre eux. Elle est aussi équipée d’une fonction Éco qui identifie la zone de cuisson idéale en fonction du diamètre du récipient utilisé.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Brandt BPI6315BSauter SPI4664BSamsung NZ64K5747BK
Brandt BPI6315BSauter SPI4664BSamsung NZ64K5747BK
Facile à utiliser, performante et consommant peu d’énergie, cette plaque (composée de trois foyers) est un très bon choix économe pour ceux qui peuvent se contenter de fonctionnalités basiques et d’une puissance moyenne.
Lire plus
Offrant de belles performances, ce modèle dispose de toutes les fonctionnalités attendues d’une plaque de cuisson (plusieurs positions de cuisson, quatre foyers, fonctions de sécurité, etc.). Le tout à un prix compétitif.
Lire plus
D’un design minimaliste très classe, cette plaque high tech monte rapidement en température, dispose de commandes intuitives et permet de faire mijoter aisément des petits plats.
Lire plus
249,00 €399,99 €445,95 €
Voir sur Amazon Voir sur Cdiscount Voir sur Cdiscount

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Il existe des modèles électriques, à gaz, à induction et mixtes. Ces différents types de plaques ne facilitent pas la vie de l’utilisateur car le choix est vaste et il faut prendre en compte différents facteurs, notamment : le nombre de personnes vivant dans votre foyer, vos habitudes culinaires ainsi que l’espace dont vous disposez.

Pour vous aider dans votre choix, nous avons tout d’abord réuni les principaux types de plaques existants, ainsi que leurs avantages :

  • Les plaques de cuisson à gaz : elles comptent parmi les moins chères du marché. Cela n’empêche pas les fabricants de concevoir un large éventail de modèles qui se distinguent par le nombre de brûleurs, leur disposition et leur puissance. La cuisson au gaz est le choix privilégié des passionnés de cuisine car elle offre un contrôle « au regard ». Mais attention, certains modèles sont conçus pour fonctionner exclusivement au butane ou au propane, ou pour être reliés au gaz de ville. Il est donc important de vérifier ce point.
  • Les plaques de cuisson électriques et vitrocéramiques : les plaques de cuissons électriques traditionnelles tendent à s’effacer au profit des plaques vitrocéramiques, les plaques électriques nouvelle génération. Les vitrocéramiques disposent de foyers radiants ou halogènes (les plus performants). Elles coûtent moins chers que les plaques à inductions mais elles sont gourmandes en énergie. Par ailleurs, elles n’offrent pas forcément une très grande précision dans l’ajustement de la température en cours de cuisson.
  • Les plaques à induction : elles sont généralement les plus chères à l’achat, mais elles sont très économiques à moyen terme. Elles ont la particularité de chauffer uniquement les casseroles et d’être froides au toucher. Elles fonctionnent grâce à des électroaimants : le champ magnétique fait chauffer le fond de la casserole. Il est donc indispensable de disposer d’une batterie de cuisine compatible. 

En tenant compte de cela, nous sommes penchés sur une série de caractéristiques pour comparer une trentaine de modèles disponibles sur le marché :

  • Le nombre de brûleurs : les plaques de cuisson les plus courantes comptent entre deux et cinq brûleurs. Si vous aimez cuisiner, il est indispensable d’opter pour au moins quatre brûleurs, qui vous permettront de faire chauffer différentes casseroles simultanément. Certains modèles proposent une zone flexible (ou modulable) composée de deux à quatre brûleurs. Ils ont la particularité de pouvoir être jumelés, de façon à composer un brûleur plus grand, adapté aux grandes marmites.
  • Le type de commandes : celles-ci peuvent être manuelles ou sensitives. Certains modèles s’équipent d’un écran tactile. Les commandes se situent soit en position latérale, sur l’avant de la plaque, soit sur l’un ou l’autre des côtés. Le choix dépend avant tout de ce qui est le plus confortable pour vous.
  • Les options : certaines options vous faciliteront la vie au quotidien, comme la minuterie (idéale pour éviter de laisser brûler vos préparations) et les puissances (plus une plaque offre de puissances, plus vous pourrez régler la température de cuisson avec précision). Certains modèles disposent de différents modes de cuisson pré-programmés (mijotage, saisie et maintien au chaud) et vous permettent parfois de programmer vos propres réglages.
  • Les options de sécurité : en termes de sécurité, les plaques de cuisson répondent à des normes strictes. Elles présentent des options assez similaires telles que la sécurité thermocouple pour le gaz, le pack témoin de chaleur résiduelle, le verrouillage du clavier, l’auto-stop, la détection des récipients et des petits objets, l’anti-débordement, l’anti-surchauffe, la détection d’une faible intensité et d’une mauvaise connexion pour les autres.
  • La marque : toutes les marques ont leurs spécialités en matière de plaques de cuissons. Parmi les plus fiables, nous pouvons citer Brandt, Electrolux, Sauter, Smeg et Siemens qui proposent des modèles adaptés pour tous les budgets et pour tous les espaces, y compris les kitchenettes. 

Ne négligez pas non plus la question du revêtement, car ce n’est pas seulement une question d’esthétique, c’est aussi une question d’entretien au quotidien et de durabilité.

  • L’inox : il est réservé aux plaques électriques, au gaz ou mixtes. S’il est facile à entretenir et robuste, il doit être assez épais, sous peine de voir votre plaque se déformer.
  • L’émail : on le destine aux tables au gaz, électriques ou mixtes. L’émail est classique et élégant. Toutefois, il faut qu’il soit de qualité, pour éviter les éclats sur le long terme.
  • Le verre trempé : on le retrouve pour les tables à induction ou vitrocéramiques. Il est résistant mais attention lors de la mise en place de la table : il est vulnérable aux chocs. L’usage d’un produit de nettoyage spécifique est incontournable pour éviter les traces. À noter que s’ils sont rares, certains modèles haut de gamme sont réalisés en fonte émaillée. Ces plaques de cuissons sont élégantes, robustes et simple à nettoyer.

En tenant compte de tous ces paramètres, nous sommes parvenus à choisir une dizaine de modèles issus de marques fiables. Pour les départager, nous avons consulté de nombreux commentaires clients, ainsi que des sites spécialisés pour, au final, ne retenir que les 6 produits que nous vous présentons ci-dessous.

 

Les meilleures plaques de cuisson pas chères

Les plaques de cuisson peu chères offrent souvent des performances limitées. Nous conseillons donc d’éviter les modèles proposant des options fantaisistes au profit de modèles basiques mais fiables. 

 

Brandt BPI6315B : la meilleure pas chère

Plaque de cuisson Brandt BPI6315B

Prix
249,00 €
Avantages
Prix abordable
Timers individuels
Sécurité max
Cuisson homogène
Inconvénients
3 feux, sans zone modulable

La plaque de cuisson Brandt BPI6315B est équipée de trois foyers, ce qui peut être rébarbatif à première vue. Pourtant, ce modèle est très performant en dépit d’un prix qui reste raisonnable. Son secret : éliminer les options superflues pour se concentrer sur la performance. Et cela marche assez bien !

Une fois déballée, cette plaque de cuisson en verre trempé pèse 10,1 kg et elle est livrée avec un câble (sans prise) d’1,30 m. 

Elle affiche un design assez classique. Les amateurs de déco intérieure pourront lui reprocher son bandeau gris, affichant le logo de la marque. Un look totalement noir aurait sans doute été plus discret même si cela dépend évidemment avant tout du style de votre cuisine, et de vos goûts.

La Brandt BPI6315B embarque donc trois feux. Chacun dispose d’une minuterie, pouvant être programmés de 1 à 99 minutes, avec arrêt automatique (le top pour les cuisiniers distraits !). 

Ce modèle est équipé d’une sécurité quasiment intégrale : témoin de chaleur résiduelle, verrouillage du clavier, auto-stop, détection des récipients et des petits objets, anti-débordement, anti-surchauffe, détection d’une faible intensité et d’une mauvaise connexion.

S’il n’y a que trois brûleurs, on appréciera le plus grand : 28 cm, un diamètre généreux. Les trois feux offrent la fonction Booster, qui permet par exemple de chauffer rapidement l’eau des pâtes. Bien que le contrôle digital soit assez intuitif, le Booster n’est pas forcément facile à trouver (il faut appuyer sur + jusqu’à 9, puis encore une fois afin d’afficher la lettre P, pour « Power »).

La plaque n’est pas très gourmande en énergie, même lorsque vous utilisez la fonction Booster. En revanche, il n’est pas possible d’utiliser cette fonction sur les trois feux à la fois.

Elle a l’ambition de proposer une certaine précision, vous permettant de réaliser un plat mijoté ou une friture. À l’usage, on constate une petite difficulté à faire mijoter à très basse température. En revanche, la température est bien répartie et la cuisson de vos préparations sera bien homogène.

La Brandt BOI6315B présente toutefois un petit défaut : elle est un peu bruyante. Rien de grave (47 dB env.) mais il faut tout de même le savoir. On pourra aussi s’étonner qu’elle n’offre pas de zone flexible (ou jumelable).

Cette plaque n’en demeure pas moins un modèle très performant. Certes, elle est basique, mais cela lui permet de bénéficier d’un tarif assez bas pour une plaque à induction.

En conclusion, avec ces trois feux, elle n’est sans doute pas adaptée aux cuisiniers de haut vol (mais il est probable qu’ils opteront de toute façon pour le gaz !). Facile à utiliser, performance et consommant peu d’énergie, elle est aussi facile à entretenir. C’est donc un excellent choix pour les petits budgets !

 

Siemens ET651BM17E : l’alternative pas chère

Prix

259,99 €

Avantages
Design agréable
3 foyers
Sécurité enfant
Fonction reStart
Inconvénients
Câble de branchement un peu court
Nettoyage un peu fastidieux

Hyper fonctionnelle, la plaque de cuisson Siemens ET651BM17E offre un bon confort d’utilisation pour les amateurs de cuisine. Elle est équipée de trois zones de cuisson qui peuvent être utilisées simultanément sans problème.

Au premier coup d’œil, la Siemens, réalisée en verre trempé, affiche un look épuré assez agréable. Elle dispose notamment de 17 positions de cuisson. On note toutefois un petit souci : elle est livrée avec un câble de branchement qui est un peu trop court selon certains utilisateurs.

Mieux vaut donc le savoir et anticiper, sous peine de se retrouver avec un appareil inutilisable dans l’immédiat. À noter qu’il est préférable d’avoir un minimum d’expérience pour installer la plaque. Si l’opération ne présente pas de difficulté majeure pour un bricoleur chevronné, la notice de montage est inexistante.

Cette plaque mesure 59,2 cm de large pour 52,2 cm de profondeur. Elle comporte trois zones de cuisson : un foyer gauche (23 cm : 2500 W) et deux foyers droits (avant, 18 cm : 2000 W – arrière, 14,5 cm : 1200 W). Ils sont bien disposés et ils peuvent donc être utilisés simultanément sans problème.

La commande touchControl est assez intuitive. La plaque est équipée d’un témoin de chaleur résiduelle à deux niveaux, ainsi que d’une sécurité enfants. Elle est aussi dotée de la fonction reStart qui mémorise la température pendant quelques secondes, ce qui est assez pratique en cas d’arrêt intempestif.

À l’usage, les commandes digitales sont assez rapides à prendre en main. D’après les utilisateurs, elle chauffe rapidement et maintient bien la température.

Après usage, cette plaque de cuisson met un peu de temps à refroidir. L’étape du nettoyage peut être fastidieuse. Avec ce modèle, impossible de faire l’impasse sur un produit spécifique (et cela n’empêchera pas quelques traces).

Au final, même si elle présente des défauts, ses trois foyers pouvant être utilisés simultanément sont un atout intéressant. Ce modèle affiche aussi un joli design, ce qui n’est pas toujours le cas parmi les options économes.

 

Les meilleures plaques de cuisson milieu de gamme

Dans cette section, les plaques de cuisson sont plus adaptées aux fans de bons petits plats. Elles offrent davantage de choix dans les puissances, ce qui permet d’ajuster plus précisément la température de cuisson. 

Nous avons sélectionné une plaque à induction et une seconde au gaz qui offrent de belles performances de cuisson pour les cuisiniers aguerris qui ne souhaitent pas engager un budget trop important.

 

Sauter SPI4664B : la meilleure milieu de gamme

Sauter SPI4664B

Prix
Avantages
Mini-panneaux de commande indépendants
Zone flexible
2 mode de cuisson pré-programmés
Fonction Booster performante
Inconvénients
Baisse de température un peu lente

La plaque à induction Sauter SPI4664B est assez emblématique : simple, mais offrant de belles performances. Elle dispose de deux foyers et d’une zone de cuisson modulable. Ce modèle polyvalent présente tout de même quelques petits défauts, mais qui s’effacent dès qu’on l’a pris en main.

La plaque mesure 60 cm de large pour 52,2 cm de profondeur. Réalisée en verre trempé, elle pèse 14 kg. Elle est livrée avec son câble de branchement d’1,30 m.

La plaque de cuisson est divisée en deux zones distinctes. Sur la droite, deux foyers simples (d’un diamètre respectif de 16 cm et 21 cm). Sur la gauche, la zone flexible « horiZonetech », composée de deux foyers supplémentaires.

Chaque zone de cuisson dispose de son minuteur (programme jusqu’à 99 minutes) et de son mini panneau de commande. Toutes les sécurités traditionnelles sont présentes : détection de récipient, arrêt d’urgence, etc.

Chaque foyer propose 14 niveaux de puissances, ce qui commence à devenir intéressant pour gérer la cuisson avec précision. Mais cela peut aussi être déstabilisant pour les néophytes qui découvrent la cuisson à induction. 

Heureusement, Sauter a pensé à ceux qui débutent en proposant deux niveaux de puissances préprogrammés : doux (équivalent au niveau 6) et vif (au niveau 10). Petit plus sympa : une fois que vous aurez trouvé vos marques, vous pourrez choisir les puissances que vous préférez pour affiner ces programmes. 

Il faut également noter la fonction Booster qui est très performante, et la possibilité de jumelage des deux foyers. Ces derniers peuvent en effet être combinés ou utilisés indépendamment : une fonction devenue classique pour les plaques de cuissons. 

Mais attention, le plus grand foyer et la zone flexible ne facilitent pas nécessairement la cuisson, car la température n’est pas très homogène. Il est important d’en tenir compte dans le choix des marmites et casseroles et de penser à bien remuer vos préparations.

Autre petit souci : la température monte rapidement, mais elle est beaucoup plus lente à descendre. Oubliez donc la sauce qui reste au chaud ou le chocolat fondu réservé pendant que vous réalisez une recette de pâtisserie, car c’est un coup à les faire brûler !

En conclusion, si ce modèle n’est pas dépourvu de petits défauts, il reste très performant pour sa catégorie. Et point à ne pas négliger : sa consommation est raisonnable. Elle est tout particulièrement indiquée si vous n’avez encore jamais utilisé la cuisson à induction.

 

Siemens EC7A5SB90 : l’alternative milieu de gamme

Siemens EC7A5SB90

Prix
Avantages
Butane, propane ou gaz de ville
Design agréable
Wok double-flamme
Inconvénients
Structure inox un peu fine

Les plaques de cuisson à gaz comptent toujours parmi les moins chères du marché. Quand on les compare aux plaques à induction (design high tech), elles peuvent sembler « has been ».

Mais les cuistots aguerris le savent bien : si le gaz est dans toutes les cuisines professionnelles, c’est parce que c’est le mode de cuisson parfait pour concocter de bons plats. Pour celles et ceux qui aiment passer du temps derrière les fourneaux, mais qui manquent de place, la Siemens EC7A5SB90 est définitivement le modèle parfait.

Le design de la plaque est intéressant. L’inox lui apporte une jolie pointe de modernité, même s’il est un peu léger et qu’il peut manquer de rigidité.

Les supports de casseroles sont bien sûr en fonte. Cette plaque combine parfaitement facilité d’entretien et robustesse.

La plaque pèse un peu plus de 14 kg. Elle est livrée avec ses injecteurs pour butane/propane, et elle est aussi équipée pour un raccordement au gaz naturel.

Attention toutefois : les différents injecteurs ne sont pas évidents à distinguer. Pour ce qui est de la sécurité, rien à craindre : elle est bien entendu équipée d’un thermocouple.

L’appareil est équipé de cinq feux : un brûleur à gaz rapide, deux brûleurs à gaz semi-rapides, un brûleur auxiliaire et un brûleur pour wok. Nous apprécions cette variété ! D’autant que la Siemens bénéficie de la technologie StepFlame, qui contrôle la chaleur plus précisément (neuf niveaux de puissances).

Le brûleur wok double flamme, notamment, offre deux zones circulaires : la couronne intérieure et la couronne extérieure qui se règlent indépendamment.

C’est l’idéal pour saisir les aliments et réussir parfaitement la cuisson au wok. Sa position sur la gauche est par ailleurs futée. Cela permet de ne pas perdre de temps puisque vous pouvez utiliser les autres brûleurs simultanément.

En conclusion, en dehors de sa structure un peu fine, la Siemens EC7A5SB90 est performante et fonctionnelle. Avec son joli design, elle dépoussière le look traditionnel de la plaque de cuisson à gaz sans pour autant en faire trop. Elle est très pratique et polyvalente grâce à ses cinq feux. 

 

Les meilleures plaques de cuisson haut de gamme

Les modèles de cette section affichent des performances supérieures en ce qui concerne la gestion de la puissance. 

Elles offrent par ailleurs un meilleur confort d’utilisation puisqu’elles se comportent extrêmement bien lorsqu’il s’agit de tenir une basse température tout au long de la cuisson. Depuis l’eau des pâtes jusqu’aux plats mijotés, elles savent tout faire !

 

Samsung NZ64K5747BK : la meilleure haut de gamme

Samsung NZ64K7757BK

Prix
Avantages
Montée en température rapide
15 niveaux de puissance
Excellente gestion des basses températures
Commandes intuitives
Inconvénients
Le revêtement en verre est sensible aux rayures

Cette plaque à induction Samsung affiche un look épuré ultra-contemporain, et le panneau de commande est à la fois lisible et organisé : afficheur led, témoins de chaleur résiduelle, commandes qui fonctionnent par un simple effleurement du doigt et, bien sûr, une sécurité enfant. 

Une fois déballée, cette plaque en verre trempé pèse 13,4 kg. Ses dimensions sont standards : 60 x 52 cm.

La plaque dispose de deux foyers et d’une surface Flex Zone Plus. Le plus grand foyer octroie une chaleur très homogène. À noter qu’une commande dédiée jumèle les brûleurs de la surface Flex Zone Plus.

L’ajustement de la température est intuitif. Vous disposez de 15 niveaux de puissance et la plaque est assez réactive, notamment si vous souhaitez baisser la température de cuisson. Le point fort de ce modèle est d’ailleurs son excellente tenue des basses températures. Elle permet de préparer aisément de bons petits plats mijotés.

La plaque offre notamment une fonction Booster très performante. Elle propose aussi un mode de maintien de la température pour conserver vos préparations au chaud sans les brûler ou les dessécher.

Le témoin de chaleur résiduelle est assez précis, puisqu’il affiche deux symboles distincts : H pour une température supérieure à 70°C et h pour une température supérieure à 55°C. Un petit détail simplissime, mais qui optimise l’utilisation de la plaque.

Seul bémol ? Le revêtement en verre aurait tendance, selon les utilisateurs, à être sensible aux rayures, ce qui demande une certaine précaution lors de son utilisation. Elle est également délicate concernant les traces de doigt, et mieux vaut ne pas avoir les mains sales pour gérer les commandes tactiles.

Au final, même si le revêtement en verre semble malheureusement sensible aux rayures, la Samsung NZ64K5747BK s’impose comme un très bon choix pour les amateurs de bonne cuisine. Qu’il s’agisse de faire mijoter une préparation, de la tenir au chaud ou de faire fondre du chocolat, cette plaque de cuisson assure.

 

Mentions honorables

Aigostar Blackfire 30IAV : cette petite plaque à induction intéressante offre dix niveaux de température, une fonction “maintenir au chaud”, une minuterie réglable et une fonction de verrouillage. Elle est idéale pour un kot d’étudiant, un petit appartement, un studio ou en déplacement.

Bosch POP6B6B10 : si vous préférez les plaques qui fonctionnent au gaz, celle-ci pourrait vous plaire. Elle dispose de quatre foyers avec des commandes situées à droite de la plaque. Les utilisateurs apprécient particulièrement son design élégant en verre et sa facilité d’entretien. Seul bémol relevé par les utilisateurs, c’est que les boutons ont tendance à tourner facilement lorsqu’ils sont effleurés.

Beldeko TI4V-107 : proposée à un prix très abordable, c’est une plaque qui a l’avantage d’être facile à utiliser. Elle dispose de voyants lumineux, d’une minuterie et d’un système de verrouillage enfant. Un très bon rapport qualité/prix ! Nous ne l’avons toutefois pas intégrée dans notre sélection en raison du peu d’avis utilisateurs récoltés à son sujet.

Whirlpool ACM508NE : cette plaque de cuisson à induction dispose de quatre zones de cuisson et d’un revêtement en verre trempé esthétique et résistant. Avec ce modèle, vous disposez de neuf positions de réglage, d’un indicateur de chaleur résiduelle, d’une minuterie, d’une sécurité enfants, etc. Un très bon choix même si nous lui avons préféré les deux modèles que nous citons en entrée de gamme, car ceux-ci disposent de foyers plus puissants.

 

En conclusion, quelle plaque de cuisson choisir ? 

Nous vous conseillons tout particulièrement la Sauter SPI4664B à induction qui possède deux foyers ainsi qu’une zone de cuisson modulable. Vous avez la possibilité de jumeler les foyers de cette zone, ce qui peut être très pratique pour les préparations en marmite ou dans de grands plats.

Si vous souhaitez une plaque de cuisson bon marché, c’est la Brandt BPI6315B à induction en verre trempé que nous vous conseillons. Elle dispose de trois foyers, d’un minuteur avec arrêt automatique, et de différentes fonctions de sécurité comme un indicateur de chaleur résiduelle, un verrouillage et un système anti-surchauffe.

Enfin, pour un budget plus élevé, c’est la Samsung NZ64K5747BK à induction que nous recommandons. Elle est idéale si vous souhaitez une plaque avec quatre zones de cuisson et un réglage précis de la température (15 niveaux de puissance). Elle propose des commandes tactiles et intuitives, une gestion optimisée des températures, et un design plutôt élégant. 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Brandt BPI6315BSauter SPI4664BSamsung NZ64K5747BK
Brandt BPI6315BSauter SPI4664BSamsung NZ64K5747BK
Facile à utiliser, performante et consommant peu d’énergie, cette plaque (composée de trois foyers) est un très bon choix économe pour ceux qui peuvent se contenter de fonctionnalités basiques et d’une puissance moyenne.
Lire plus
Offrant de belles performances, ce modèle dispose de toutes les fonctionnalités attendues d’une plaque de cuisson (plusieurs positions de cuisson, quatre foyers, fonctions de sécurité, etc.). Le tout à un prix compétitif.
Lire plus
D’un design minimaliste très classe, cette plaque high tech monte rapidement en température, dispose de commandes intuitives et permet de faire mijoter aisément des petits plats.
Lire plus
249,00 €399,99 €445,95 €
Voir sur Amazon Voir sur Cdiscount Voir sur Cdiscount

À propos de l'auteur

Christelle Claessens

Christelle a obtenu un master en communication à l'université de Liège, puis s'est spécialisée via des formations en reportage vidéo et en communication digitale. Elle est actuellement responsable des catégories maison, jardin et bricolage chez Selectos.

2 Commentaires

  • Bonjour,
    Placer Samsung sur du haut de gamme c’est plutôt étrange… Vous avez des plaques induction chez Neff, Siemens, KitchenAid, Electrolux, AEG, Novy, etc.. Celles-ci peuvent se prétendre haut de gamme, Samsung Non.
    Nous sommes également passionnés par l’électroménager, testons les produits, disposons de benchmarks, et sommes présents sur chaque salon. Nous échangerons sur ces sujets avec plaisir.
    Bien cordialement,

    • Bonjour JLM. Votre avis m’intéresse, il est toujours intéressant d’avoir des avis des professionnels du secteur et je vous remercie de nous faire part de votre expérience. A bientôt.

Laisser un commentaire

>