Les 6 (vraies) Meilleures Machines à Sodas 2019 – Comparatif Complet

Publié le 11 février 2019

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 6 meilleures machines à soda parmi plus d’une vingtaine de modèles disponibles pour le moment.

La Sodastream Source est sans conteste ma préférée ici, puisqu’elle offre un excellent rapport qualité/prix pour une machine très complète.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à choisir la machine à sodas qui vous convient le mieux.

Meilleur pas cher
mySodapop M806325 SharonUP Machine à gazéifier Dispositif de gazéification de l'eau sans bouteille de CO2 Stahl/Anthrazit
Meilleur milieu de gamme
Sodastream SOURCEPN Source Machine à eau pétillante et soda noire
Meilleur haut de gamme
Sodastream Pack Spécial Machine Crystal en Alu brossé Gris/Noir + 2 Carafes en Verre de 0.6L réutilisables à l'infini pour préserver la qualité et la finesse des Bulles
mySodapop Sharon Up
Sodastream Source
Sodastream Crystal
59,87 EUR
84,99 EUR
132,21 EUR
Meilleur pas cher
mySodapop M806325 SharonUP Machine à gazéifier Dispositif de gazéification de l'eau sans bouteille de CO2 Stahl/Anthrazit
mySodapop Sharon Up
59,87 EUR
Meilleur milieu de gamme
Sodastream SOURCEPN Source Machine à eau pétillante et soda noire
Sodastream Source
84,99 EUR
Meilleur haut de gamme
Sodastream Pack Spécial Machine Crystal en Alu brossé Gris/Noir + 2 Carafes en Verre de 0.6L réutilisables à l'infini pour préserver la qualité et la finesse des Bulles
Sodastream Crystal
132,21 EUR

Les meilleures machines à sodas  pas chères

Ces deux produits d’entrée de gamme parviennent sans effort à convaincre lorsqu’il s’agit d’acquérir la machine à sodas pour les budgets plus serrés, mais qui étanchent parfaitement la soif.

mySodapop Sharon Up : la meilleure pas chère

mySodapop Sharon Up

Prix
59,87 EUR
Avantages
Prix abordable
Bouteilles en verre
Compatible avec toutes les bouteilles CO2 standards
Inconvénients
Compartiment CO2 difficile à ouvrir
Goulot de remplissage qui semble fragile

Autant le dire tout de suite, la machine à sodas MySodapop Sharon Up est certainement celle qui présente le mieux dans cette sélection, tout en proposant un prix tout à fait raisonnable.

L’appareil est conçu en acier brossé qui lui donne un certain cachet dès le premier coup d’œil et on a franchement du mal à se convaincre qu’il s’agit d’un produit d’entrée de gamme, tant il se fond bien dans une cuisine moderne.

Passons rapidement sur les spécificités techniques.

Cette machine mesure 43 x 19 x 13,5 centimètres et pèse environ 1,6 kilos, elle ne prend donc que très peu de place sur votre plan de travail et est aisément manipulable.

Elle est livrée avec 2 belles bouteilles en verre qui peuvent facilement contenir jusqu’à 850 millilitres de soda ainsi qu’un cylindre de CO2 capable de produire au total environ 60 litres de liquide gazeux.

Enfin, une chemise de protection des bouteilles est incluse, censée éviter que la pression exercée sur celles-ci lors du remplissage ne les endommage.

On peut bien sûr choisir de l’eau pétillante où une série de goûts disponibles dans la marque, comme le cola, cola light, l’orange, la pomme et même boisson énergisante si le cœur nous en dit.

Que dire sur cette machine, si ce n’est qu’il est très appréciable de recevoir pour à peine 60 euros, des bouteilles en verre (qui en plus sont assez stylées) à la place des bouteilles en PET classiques qui sont généralement de moins bonne qualité et qui se nettoient difficilement (on ne peut souvent pas les mettre au lave-vaisselle par exemple).

On note aussi que la plupart des bouteilles de CO2 disponibles sur le marché peuvent s’adapter sur cet appareil, dont le débit est d’ailleurs excellent lui aussi.

Et nous pouvons sans problème commencer à créer nos propres sodas très facilement avec cette machine complète sous la main.

Si on peut lui reprocher deux petites choses sans trop d’importance pour de l’entrée de gamme, c’est l’ouverture du compartiment CO2, qui est plutôt gênante et compliquée et la finition du goulot qui se visse à la bouteille pour le remplissage et semble donc plutôt fragile.

Mais ce sont des détails qui ne doivent pas empêcher son acquisition.

Bref, MySodapop Sharon Up est une machine à sodas de très bonne qualité que vous pouvez sélectionner sans regret dès aujourd’hui.

Sodastream Dynamo : petit prix, qualité optimale

Sodastream Dynamo

Voir le prix sur Darty

Avantages
Prix abordable
Facilité d’utilisation
Bouteilles jetables et recyclables
Inconvénients
PET se lave moins facilement que le verre
Vissage parfois un peu compliqué

Sodastream est une marque détenue par Pepsico qui, vous allez le voir, est présente au travers toute notre sélection et qui possède même le modèle que j’ai choisi comme étant mon coup de cœur pour cette sélection.

Il est évident que le fabricant israélien propose un modèle d’entrée de gamme pour plaire au plus grand nombre et permettre à tous de s’offrir des sodas de qualité « faits maison » sans devoir casser la tirelire.

La Sodastream Dynamo est cette machine, vendue aux alentours de 60 euros.

D’un point de vue technique, elle mesure 42 x 22 x 15 centimètres, ce qui est assez standard dans l’industrie, surtout si on la compare avec l’autre produit d’entrée de gamme de cette sélection, quasiment similaire en termes de dimensions.

Elle est livrée avec évidemment une bouteille CO2 standard qui peut délivrer, comme c’est souvent le cas, jusqu’à 60 litres d’eau gazeuse, de quoi faire quelques sodas avant de devoir la recharger (avec n’importe quel cylindre CO2 standard, donc).

La Dynamo est aussi livrée avec une seule bouteille de gazéification d’un litre en PET. C’est sans doute sur ce point qu’elle diffère fortement de l’autre modèle présenté dans cette sélection pour l’entrée de gamme.

En effet, les bouteilles en PET sont sans doute celles les plus utilisées pour les machines à soda, mais je préfère largement des bouteilles en verre quand c’est possible, même si celles-ci sont un peu plus lourdes.

Les bouteilles en PET (sans BPA bien entendu, comme c’est la norme aujourd’hui) sont certes plus légères, mais ne peuvent généralement pas se placer au lave-vaisselle ou se laver à eau trop chaude.

Il faut faire bien attention de ne pas les exposer aux sources de chaleur comme le soleil.

De plus, elles possèdent généralement une date d’expiration et il faut en acquérir une neuve après un certain temps.

Mais qu’à cela ne tienne, c’est ici aussi une excellente machine, très facile à utiliser et de bonne qualité pour de l’entrée de gamme, si on n’est pas trop regardant sur la facilité de vissage des bouteilles, qui n’est pas la plus pratique.

La Sodastream Dynamo est au final le choix parfait pour un petit budget, si l’utilisation de bouteilles PET prend le pas sur celle de bouteilles en verre.

Les meilleures machines à sodas  de milieu de gamme

Faire des sodas de qualité n’a jamais été aussi simple qu’avec ces deux modèles de milieu de gamme, notamment grâce à ma machine coup de coeur, la Sodastream Source.

Sodastream Source : la meilleure de milieu de gamme

Sodastream Source

Prix
84,99 EUR
Avantages
Bon rapport qualité/prix
Fixation facile de la bouteille
3 niveaux de gaz disponibles
Facilité de gazéification
Inconvénients
Possible débordement sur le niveau maximal de gaz

Le milieu de gamme nous offre vraiment d’excellents produits, on ne peut pas le nier.

C’est d’ailleurs ici qu’on retrouve ma sélection coup de cœur, la Sodastream Source,

qui se place dans cette catégorie, même si on peut facilement la considérer comme proche du haut de gamme sur plusieurs points.

Commençons d’abord par ses caractéristiques techniques.

La Sodastream source mesure 43.8 x 30.2 x 14.4 centimètres pour à peine plus de 3 kilos, ce qui fait d’elle une machine relativement légère et peu encombrante qui trouve facilement sa place dans la cuisine ou dans un espace bar ou lounge de votre maison.

Pour environ 82 euros, elle est livrée non seulement en version « seule » avec une recharge de CO2 standard (entendez par là environ 60 litres de soda), et une bouteille en plastique PET (sans BPA s’il faut le préciser), mais elle est aussi disponible pour environ le double du prix proposé incluant 2 petites bouteilles de 500 millilitres et un concentré limonade de 500 millilitres.

Mais alors, qu’est-ce qui fait de cette machine ma préférée de cette sélection ?

C’est très simple, il s’agit tout d’abord du prix, comme indiqué plus haut, qui reste relativement bon marché pour une machine de ce style.

Ensuite, on peut s’attarder sur son utilisation. Pas besoin de prise électrique, même si vous pouvez observer des LED sur la machine, celles-ci sont alimentées par des piles déjà ajustées dans la machine. Il vous faut donc simplement un peu de place dans la cuisine et rien d’autre.

La machine propose 3 niveaux de gazéification selon les préférences, à la simple pression du bloc de gazéification, parce qu’on ne désire pas tous le même niveau de bulles, ce que je trouve être une très bonne idée de la part du fabricant.

La Sodastream source possède aussi un système de fixation des bouteilles tellement plus simple que la plupart des produits disponibles actuellement, du moins pour ce prix. Il suffit de pencher légèrement la bouteille, qui se clipse très facilement dans la machine.

Et pour encore faciliter la vie, le bloc sur lequel il faut appuyer pour rendre l’eau gazeuse remonte automatiquement, pas besoin de le manipuler plusieurs fois ou d’appuyer fort, non, c’est simple et intuitif, ce que j’aime beaucoup.

Comme pour chaque machine, ou presque, on peut regretter l’utilisation de bouteilles en PET par rapport à celles en verre. Elles sont évidemment à nettoyer à eau tiède, et surtout pas au lave-vaisselle, sans oublier le fait qu’elles doivent être jetées une fois la date de péremption dépassée.

Mais il est clair que ces bouteilles en plastique ont le mérite d’être légères et faciles à manipuler, puis elles résistent très bien à la pression.

Et puisqu’on parle de pression, on peut remarquer comme petit point négatif que la pression maximale opérée pour gazéifier l’eau peut parfois faire déborder le contenant, ce qui est assez étonnant de la part d’une marque renommée comme Sodastream.

Mais je cherche un peu la petite bête. Cette Sodastream Source est sans hésitation la machine qu’il vous faut si le budget vous le permet.

Drinkmate : l’alternative à Sodastream

Drinkmate

Prix
88,77 EUR
Avantages
Alternative à sodastream
Facilité d’utilisation
Inconvénients
Pas de CO2 inclus
Grand nombre de pressions exigé pour une bonne gazéification

Vous l’avez sans doute remarqué, on trouve principalement Sodastream dans cette sélection. La marque est présente dans toutes les gammes et ce n’est pas un hasard, tant Sodastream est un leader dans le marché. Pas simple à égaler grâce à ses prix qui peuvent aller du plus abordable au plus élevé, avec à chaque fois une qualité au-dessus de la concurrence !

Néanmoins, il existe aussi des alternatives qui peuvent tout à fait concurrencer le géant Pepsico dans la création de sodas à la maison, comme c’est le cas pour la Drinkmate qui nous intéresse ici.

Il y a de grandes chances que cette marque vous soit inconnue et je suis plutôt content de pouvoir vous la présenter, puisqu’elle est elle aussi d’excellente facture et assez simple d’utilisation.

D’un point de vue technique, la machine mesure 43.18 x 27.94 x 12.7 centimètres pour moins de 2 kilos, ce qui la met déjà presque sur un pied d’égalité avec ses rivales étiquetées Sodastream.

Elle est livrée chez vous avec une bouteille 1 litre plastique PET garantie sans BPA qui inclut, ce qui est plutôt sympathique, une mesure de remplissage qui se limite à 850 millilitres, ce qui doit être le remplissage maximum.

Il suffit simplement d’insérer la tête de gazéification sur la bouteille (qui se clipse et se déclipse avec une facilité déconcertante) et de l’introduire dans l’orifice prévu au niveau de la machine. Quelques pressions sur le bouton au-dessus de la machine et voilà, votre eau est remplie de bulles. Il suffit alors de rajouter le goût de votre choix, dans la marque qui vous convient et le tour est joué !

Attention par contre, ce modèle est vendu SANS le cylindre de CO2 (standard, comme les autres modèles de cette sélection), qu’il vous faut commander à part.

C’est le gros point noir de ce modèle, par rapport au concurrent Sodastream, puisque pour presque le même prix (et même moins cher si vous optez pour le modèle d’entrée de gamme), vous obtenez une cartouche de CO2 pour 60 litres de soda.

Il faut savoir que ces bouteilles de CO2 coûtent généralement environ 30 euros chez Sodastream, ce qui mène le coût total de cette machine à près de 120 euros, puisqu’elle coûte au départ environ 90.

On peut aussi discuter comme second désavantage du bouton de pression qu’il faut presser un bon nombre de fois pour obtenir une gazéification égale à ce que Sodastream fait en 2 pressions.

Néanmoins, on est en présence avec Drinkmate de la meilleure alternative à Sodastream, si pour quelque raison que ce soit, vous n’aimez ou ne voulez pas de ces machines.

Pour résumer, Drinkmate est d’une simplicité d’utilisation enfantine, robuste, peu encombrante et fait l’affaire de tous, si on est fan de la marque ou si les autres produits disponibles pour vous ne plaisent pas. L’alternative à Sodastream dans le milieu de gamme, tout simplement.

Les meilleures machines à sodas  haut de gamme

Le top du top des machines si vous ne voulez plus jamais acheter votre eau gazeuse, soda et autre limonade mais plutôt les créer vous-mêmes, façon “maison”.

Sodastream Crystal : la meilleure haut de gamme

Sodastream Crystal

Prix
132,21 EUR
Avantages
Bouteilles en verre
Excellent maintien des bouteilles pendant la gazéification
5 choix de niveau de gaz
Inconvénients
Un peu cher
Certains n’ont reçu qu’une carafe au lieu de deux promises

Sodastream est bien évidemment présent dans le haut de gamme, le top du top de la machine à sodas, sans surprise.

Le modèle présenté est Sodastream Crystal, une machine qui regroupe à peu près tout ce que j’aime dans ces appareils, pour un prix qui peut malheureusement rebuter beaucoup de gens . Cela vaut-il bien la peine d’acquérir une machine aussi coûteuse plutôt que de directement acheter le soda en magasin ?

Et je dois dire que je me pose aussi la question. Mais nous allons y revenir.

Commençons comme partout ailleurs dans cet article par décrire les spécificités techniques de la machine.

Il s’agit d’un modèle de 45 x 29 x 20 centimètres pour 5 kilos, qui reste dès lors très peu encombrant dans votre espace de cuisine (ou n’importe quel endroit où vous désirez la poser, puisqu’on est ici toujours dans des machines absolument sans besoin d’électricité) et qui est généralement proposé à la vente aux alentours de 130 euros.

Pour ce prix, vous obtenez la machine, 2 carafes en verre de 0,6 litres et bien entendu une cartouche de CO2 prête à l’emploi, pour la confection d’environ 60 litres de soda.

Je suis heureux d’observer que Sodastream propose enfin une gamme de machines qui possède des bouteilles en verre utilisables à l’infini ET lavables en lave-vaisselle sans aucun problème, même si on doit attendre le haut de gamme pour les obtenir, alors qu’une autre marque le fait déjà dans une gamme moins élevée (à voir dans notre sélection d’entrée de gamme).

Il faut aussi reconnaître que la finition de cette machine semble un peu plus robuste que certains autres modèles, ce qui n’est pas non plus pour déplaire.

Ce que j’aime aussi beaucoup, c’est le fait que la bouteille elle-même est insérée dans un contenant parfaitement étanche qui la maintient en place lors de la gazéification, puisqu’on sait que Sodastream a tendance à proposer une pression plutôt importante sur sa gamme de produits.

Mais je dois aussi faire remarquer que le système de bloc présent sur le modèle de milieu de gamme est un poil supérieur au niveau de l’indication du niveau de gazéification et de sa facilité de produire les bulles tant convoitées.

C’est tout ce qui est à signaler du point de vue des désavantages, même s’il semble que certains clients ne reçoivent qu’une carafe au lieu des deux promises, ce à quoi il faut prêter attention.

Alors, globalement, pourquoi dépenser 130 euros pour cette machine au lieu d’acheter du soda en magasin ?

C’est très simple en réalité. Sur la longueur, vous faites non seulement faire des économies assez importantes par rapport au prix des sodas sur le marché, mais vous faites aussi tout simplement faire des économies sur vos déplacements.

Et puis, disons-le clairement, pouvoir faire le choix du niveau de gaz utilisé est assez extraordinaire. Je n’aime personnellement pas du tout les colas et limonades ultra gazeux qui donnent mal au ventre. Grâce à ce genre de machine, vous pouvez tout à fait limiter la quantité de bulles dans votre soda et ainsi profiter de ceux-ci selon votre préférence !

Mais je digresse et pour en revenir à cette machine en particulier, il semble que si vous voulez la meilleure qualité en provenance de Sodastream, conjugué à une certaine facilité d’utilisation et possédant des bouteilles en verre réutilisables à l’infini, alors la Crystal est faite pour vous, c’est évident.

Aarke Carbonator II : la bulle tout en style

Aarke Carbonator II

Prix
199,00 EUR
Avantages
Robuste
Design très classe
Bon niveau de gazéification
Inconvénients
Trop cher
Pas de CO2 compris à la vente
Levier et vissage de la bouteille peu pratiques

Est-ce que vous possédez un coin bar, lounge ou une cuisine de très haut standing ?

Est-ce que le style et le design d’un appareil est votre premier souci, avant même le côté le plus pratique ?

Si vous avez répondu à ces deux questions par la positive, alors la Aarke Carbonator II est faite pour vous.

Derrière ce nom digne d’un film de science-fiction des années 80 avec Arnold Schwarzenegger se cache la machine la plus stylée de toute notre sélection.

Avec sa finition très fine en acier poli, la Aarke Carbonator II pèse moins de 2 kilos pour des dimensions de 40 x 15 x 25 cm, ce qui en fait, comme la plupart des autres machines de la sélection, un appareil très peu encombrant, malgré ce qu’on peut croire en voyant ses photos.

Proposée à environ 195 euros, cette machine est la plus coûteuse de notre sélection, mais aussi du marché, prix que j’avoue avoir un peu de mal à justifier, si ce n’est pour son design épuré et sa robustesse évidente, due à sa conception en acier.

Elle vous est livrée avec une bouteille en PET, ce qui est un peu regrettable, on préfère franchement une bouteille en verre, certainement plus avec une machine à ce prix et ce design haut de gamme et, c’est à noter, sans cylindre CO2 compris à la vente. Vous pouvez bien entendu l’acheter à part, puisque la machine est compatible avec tous les cylindres CO2 standards de 60 litres.

On n’a évidemment pas besoin de prise électrique ou de batteries pour la faire fonctionner, puisque le système est assez clair, il suffit de pousser le levier qui se situe sur le côté de la tête de la machine. L’utilisation est donc très, très simple et intuitive.

Il suffit simplement de remplir la bouteille en PET d’eau jusqu’à la marque présente sur celle-ci pour indiquer son niveau maximum, puis de la visser sur la machine et enfin de pousser le levier jusqu’à entendre le bruit spécifique à la libération du CO2. On peut alors ensuite relâcher doucement le levier, dévisser la bouteille et apprécier son soda fraîchement concocté.

Vous avez lu le mot « visser », ce qui représente pour moi la grande faiblesse de ce modèle, si on exclut le fait que la position du levier ne soit pas des plus pratiques, si vous n’êtes pas un gérant de bistrot qui a l’habitude de tirer le levier des pompes à boissons alcoolisées.

En effet, là où la plupart des machines proposent un système de clips facile à mettre en place, il vous est ici demandé de placer la bouteille correctement, ce qui peut s’avérer plus compliqué que ce à quoi on peut s’attendre. Il faut ensuite visser cette bouteille sans dévier de la trajectoire pour enfin pouvoir déclencher le levier du CO2.

Heureusement, une fois cette tâche accomplie, on se rend compte que le placement en hauteur de la bouteille, qui pend dans les airs, ne nuit en aucun cas à son remplissage et permet un excellent maintien.

Si on doit retenir une chose de la machine Aarke Carbonator II, c’est son style poussé à l’extrême qui peut plaire aux plus sophistiqués d’entre nous, mais qui peut tout autant déplaire à ceux qui n’ont pas nécessairement envie de débourser 200 euros pour une machine à faire de l’eau avec des bulles.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre machine à sodas ?

On peut, à tort, croire que l’achat d’une machine à sodas est simple et que ces machines sont toutes les mêmes, puisqu’elles servent simplement à faire de l’eau gazeuse à laquelle on rajoute un sirop au goût de notre choix.

Ce n’est malheureusement pas le cas et faire le bon choix peut être compliqué, tant il existe des systèmes et marques différentes, avec des niveaux de qualités qui peuvent grandement différer.

Dans tous les cas, l’acquisition d’une telle machine est un gain de temps, d’effort et d’argent qui ne peine pas à convaincre.

Mais pour vous aider à être convaincu, nous allons faire le tour des critères essentiels à prendre en compte lorsqu’on envisage de sauter le pas dans l’achat d’une machine à sodas.

La marque

Oui, la marque a ici son importance. Il existe un très grand nombre de labels différents qui proposent ce genre de machine et c’est une bonne chose qu’il n’y ait évidemment pas de monopole en la matière.

Malgré tout, c’est néanmoins à Sodastream qu’on peut faire le plus confiance, avec des machines de très haute qualité disponibles pour toutes les bourses et qui ne déçoivent généralement pas les utilisateurs.

La simplicité d’utilisation est généralement le point fort de Sodastream, conjugué avec le fait que leurs modèles sont presque toujours livrés avec le nécessaire pour préparer ses premiers sodas (une ou plusieurs bouteilles, le cylindre CO2 compris et des packs disponibles avec les sirops prêts à l’emploi).

Il existe bien sûr quelques alternatives comme celles que nous avons présentées dans la sélection, qui sont elles aussi de très bonne facture, mais qui possèdent parfois quelques désavantages tels que l’absence de bouteille de CO2, qui doit être achetée à part ou à des prix qui frôlent parfois le ridicule. Il faut dire que le marché est encore un peu maigre de ce côté de l’Atlantique !

Dans les faits, la marque Sodastream dépend de Pepsico, qu’on aime ou pas, mais qui est assez clairement une des meilleures du marché, alors pourquoi chercher une alternative obscure encore moins coûteuse à laquelle on n’est pas sûr de pouvoir faire confiance ?

Le système de fixation des bouteilles

Ce qui se fait de plus courant et depuis longtemps au niveau de la fixation des bouteilles est un système par vissage.

Ce n’est franchement pas le meilleur système existant. Cela prend généralement plus de temps, cela nécessite d’aligner la bouteille tout à fait droite par rapport à la fixation et ça n’assure pas nécessairement un maintien adéquat de la bouteille, surtout en cas de forte pression du CO2.

Heureusement, beaucoup de modèles modernes proposent des fixations par clips très faciles à utiliser et qui maintiennent plus ou moins bien les bouteilles en place.

Il faut dans l’idéal jeter un œil sur ce critère lors de votre achat, histoire de vous simplifier la vie et de vous éviter une certaine frustration lors de l’utilisation de votre machine à sodas, car après tout, vous l’avez achetée pour faire des économies et vous simplifier la vie : vous n’avez pas besoin d’être embêté par un système mal conçu qui vous agace à chaque préparation !

D’ailleurs, avez-vous jeté un œil à ma sélection personnelle Sodastream Source, qui semble faire un excellent travail à ce niveau ?

Le contenant

Deux possibilités s’offrent à vous.

Le plastique

D’un côté on trouve les contenants les plus utilisés et populaires, que sont les bouteilles en PET. Elles sont bien entendues garanties sans BPA, ce qui doit être la norme aujourd’hui pour tout ce qui est contenant en plastique.

Ces bouteilles sont généralement peu chères à acquérir, légères et pratiques à transporter partout (elles sont généralement accompagnées d’un bouchon de fermeture), mais ne sont malheureusement lavables qu’à basse température (l’eau très chaude peut les déformer). Elles ne peuvent pas être exposées à d’autres sources de chaleurs, comme le soleil et ont malheureusement une date de péremption après laquelle il est vivement conseillé de les jeter, pour éviter mauvais goût, moisissure, etc…

Bref, c’est le contenant le plus populaire, mais il présente certains désavantages, même si ceux-ci ne posent pas de gros problèmes à proprement parler.

Le verre

D’un autre côté, on peut nous proposer des bouteilles en verre.

Celles-ci sont bien entendu cassables et peuvent, si elles sont mal maintenues, céder sous la pression du gaz, mais les machines qui en proposent offrent généralement un système pour assurer leur maintien.

Je préfère les bouteilles en verre car c’est non seulement nettement plus beau, mais aussi utilisable à l’infini et surtout lavable par tous les moyens possibles, incluant le lave-vaisselle, sans qui je l’admets, je ne pourrais pas vivre.

C’est évidemment à vous de voir quel contenant vous préférez, ce qui se conjugue généralement avec des machines plus ou moins coûteuses, même si on note qu’un excellent appareil d’entrée de gamme dans notre sélection propose déjà des bouteilles en verre pour à peine 60 euros, si tel est votre choix.

Le choix du niveau de gazéification

Toutes les machines ne sont en effet pas sur un pied d’égalité lorsqu’il s’agit de choisir un niveau de gazéification.

On a l’habitude avec les sodas du marché d’avoir plus ou moins de CO2 dans sa limonade ou son cola et on peut préférer une marque par rapport à une autre justement à cause de ce point.

Les machines de Sodastream proposent généralement plusieurs niveaux de gaz injecté dans la bouteille, selon votre préférence : une simple pression appuyée ou répétée d’un simple bouton ou levier suffit pour injecter la juste dose de gaz.

Certains modèles ne proposent pas cette possibilité et j’ai tendance à recommander de ne pas s’attarder sur ces machines. Préférez plutôt celles qui offrent l’opportunité de choisir le niveau de gaz, si possible de manière très claire, comme c’est le cas sur la Sodastream Source, qui possède même un LED qui aide à choisir 3 niveaux différents par simple pression continue du bloc d’injection de gaz.

Vous pouvez aussi prêter attention à la facilité d’utilisation de cette option.

Pour donner un exemple concret, je ne suis pas tout à fait fan d’un système de levier qu’il faut presser plusieurs fois avec force, alors que mon modèle de prédilection offre un système qui se repositionne automatiquement pour une seconde pression (et donc un niveau supplémentaire de gaz).

Une fois de plus, c’est à vous de définir votre préférence en la matière, mais je ne peux que vous conseiller ce qui vous facilite le plus la vie.

Laisser un commentaire

>