Mobilier et Déco

Les 5 (vraies) Meilleures Chaises de Bureau 2019 – Comparatif

Mis à jour le 20 février 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai opéré ma sélection des meilleures chaises de bureau disponibles sur le marché européen (je précise, car l’offre Outre-Atlantique est d’une toute autre envergure !), en omettant volontairement les chaises gaming, qui constituent des modèles bien à part.

Ma préférence va sans conteste à la Ergohuman Base One, qui constitue un modèle presque 100% personnalisable. Néanmoins, si vous n’en avez pas les moyens, le meilleur rapport qualité/prix se trouve très certainement du côté de la Zenit Comfort.

Si vous devez investir dans un nouveau siège pour votre bureau, ne manquez pas de lire mon guide d’achat en fin d’article, afin d’être certain(e) d’avoir pris en compte tous les paramètres avant de l’acheter.

Meilleur pas cher
hjh Office Avido Net Siège de bureau tournant en tissu - Noir/Bleu
Meilleur milieu de gamme
hjh OFFICE 702304 chaise de bureau ZENIT COMFORT tissu noir avec accoudoirs
Meilleur haut de gamme
hjh Office 652111 Ergohuman - chaise de bureau en maille Noir
Avido Net, de hJh Office
Zenit Comfort
Ergohuman Base One
Actuellement en rupture de stock
Dès 225,80 €
645,80 €
Meilleur pas cher
hjh Office Avido Net Siège de bureau tournant en tissu - Noir/Bleu
Avido Net, de hJh Office
Actuellement en rupture de stock
Meilleur milieu de gamme
hjh OFFICE 702304 chaise de bureau ZENIT COMFORT tissu noir avec accoudoirs
Zenit Comfort
Dès 225,80 €
Meilleur haut de gamme
hjh Office 652111 Ergohuman - chaise de bureau en maille Noir
Ergohuman Base One
645,80 €

Les meilleures chaises de bureau pas chères

Précisons-le de suite : ce n’est pas sous la barre des 100€ qu’on trouvera les meilleurs fauteuils du marché. Les matériaux seront généralement de moindre qualité, et les options et le confort limités.

Néanmoins, j’ai réussi à vous dénicher ici deux modèles qui offrent déjà pas mal d’options d’ajustement pour une ergonomie qui, si elle n’est pas optimale, est déjà pas mal travaillée.

Avido Net, de hJh Office : la meilleure pas chère

Avido Net, de hJh Office

Prix
Actuellement en rupture de stock
Avantages
Prix très abordable
Tissu maille respirant
Réglage en hauteur et basculement simple
Inconvénients
Matériaux pas des plus nobles
Fournie uniquement avec roulettes pour moquettes

La première chaise que je vous présente est disponible à vraiment tout petit prix. Elle est proposée par hJh Office, l’un des leaders du marché allemand en matière de matériel de bureau, et principalement de sièges. C’est donc là un gage de qualité, malgré le prix très abordable du produit.

Côté design, on ne va pas se mentir : il n’y a rien de transcendant. La marque a opté pour la simplicité, tout en ajoutant une touche de modernité à travers l’effet bicolore noir et bleu.

Il s’agit d’une petite chaise très simple et plutôt légère (12,8kg), qui n’est pas construite dans les matériaux les plus nobles, puisqu’on y retrouve principalement de l’acier chromé, dont les seuls avantages – ici – sont d’être léger et anti-corrosif.

Le dossier, lui est en tissu maille. Cela est agréable à deux niveaux : tout d’abord, il permet une bonne aération, et donc un dispositif anti-transpiration naturel. Deuxièmement, pour avoir moi-même un pareil dispositif au bureau, je peux vous confirmer que c’est plutôt agréable sous le dos, puisque ça offre un juste milieu entre fermeté et souplesse.

Le dossier est par ailleurs légèrement galbé, épousant la forme naturellement cambrée du dos. Il est par ailleurs inclinable via un mécanisme de basculement simple : il vous suffit d’exercer dessus une certaine tension en fonction de votre poids et puis de bloquer la chaise selon l’inclinaison qui vous convient, une fois celle-ci atteinte.

Côté ergonomie, je note également la possibilité de régler l’assise en hauteur (c’est selon moi un minimum !), et la présence d’accoudoirs. Ceux-ci ne sont malheureusement pas ajustables, mais leur présence est déjà un plus par rapport à d’autres modèles dans cette tranche de prix.

Les roulettes sont munies d’un système d’auto-freinage : elles ne peuvent être actionnées que s’il y a un certain poids sur la chaise (pour vous faciliter les déplacements quand vous êtes assis(e) dessus) et se bloquent automatiquement si vous vous relevez, ce qui évite les accidents du type “je commence à m’assoir et ma chaise se retire sous mes fesses”. Par contre, méfiez-vous ! Elle est, d’origine, fournie avec des roulettes spéciales moquette. Je vous recommande donc d’investir dans des roulettes pour sols durs si vous souhaitez les voir conserver leur résistance et leur fonctionnement silencieux sur le long terme.

Enfin, au niveau de la corpulence acceptée, il faut savoir qu’elle possède une assise de 48 cm, ce qui est dans la moyenne, et qu’elle peut supporter jusqu’à 110 kg, ce qui est plutôt large pour une chaise de cette gamme.

Au final, il s’agit donc d’une bonne petite chaise de bureau qui conviendra très bien à tout qui n’a pas les moyens d’investir un gros montant là-dedans, tout en proposant déjà certaines fonctions ergonomiques intéressantes. Clairement, ce n’est pas la chaise la plus solide ni la plus ergonomique du marché. Le constructeur lui-même recommande une utilisation maximale de 4 heures. Mais si vous respectez toutes les instructions, elle devrait durer de nombreuses années et rester confortable.

MyBuero StarTec GY200 : une modèle bon marché avec appuie-tête

MyBuero StarTec GY200

Prix
Actuellement indisponible
Avantages
Dossier inclinable via basculement simple
Assise réglable en hauteur
Appuie-tête réglable en hauteur et inclinable
Inconvénients
Matériaux pas des plus nobles
Fournie uniquement avec roulettes pour moquettes

La seconde chaise de ma sélection offre un gros avantage par rapport à l’Avido Net, mais qui n’est pas, selon moi, de taille à justifier la différence de prix entre les deux modèles.

Mais intéressons-nous tout d’abord à son design. Déjà là, je voudrais vous mettre en garde : malgré les apparences sur les photos, cette chaise de MyBuero est un peu plus petite que la Avido Net (elle ne pèse d’ailleurs que 11,1 kg). Son look, cette fois, est un peu plus passe-partout, plus traditionnel, avec un revêtement en tissu bleu nuit que je trouve très élégant.

Le dos est toujours inclinable via un système de basculement simple. Il est également fait de tissu maillé, anti-transpirant et aéré. Cette fois, on retrouve un croisement vers le milieu du dos, qui offre un côté plus dense. On aime ou on n’aime pas, mais ce petit côté plus ferme me plaît, personnellement.

Il dispose également d’accoudoirs non ajustables, mais d’une assise réglable en hauteur. Et à nouveau, on retrouve un modèle similaire de roulettes avec système d’auto-freinage, livrées par défaut en format pour moquette. On le voit, MyBuero travaille avec hJh Office (par lesquels l’article est d’ailleurs expédié).

Mais du coup, qu’est-ce qui la distingue du modèle précédent et vaut (peut-être) la différence de prix ? Tout simplement la présence d’un appuie-tête, réglable en hauteur et inclinable, qui apporte une réelle plus-value à cette chaise. En effet, avec une hauteur de dossier de 54 cm, il y a fort à parier que votre tête dépasse. Cet appuie-tête offre donc le petit confort supplémentaire nécessaire qui vous évite les maux de nuque en fin de journée.

Par contre, au niveau de la corpulence acceptée, il faut souligner que, si l’assise est toujours de 48 cm de large, on est ici dans quelque chose de plus classique en ce qui concerne le poids maximal : 90 kg. C’est dans la moyenne, mais c’est décevant par rapport à la Avido Net.

Au final, voici à nouveau un siège de bureau proposé à un prix très abordable, qui possède déjà pas mal de fonctions d’ajustement pour vous éviter une grande partis des douleurs de dos en fin de journée. Néanmoins, encore une fois, son usage n’est pas conseillé pour une séance bureau de plus de 4 heures.

Les meilleures chaises de bureau milieu de gamme

Dans cette section, on fait un saut dans la qualité matérielle, avec des matériaux plus nobles et plus solides. Mais, surtout, on peut enfin réellement parler de fauteuils ergonomiques. Le tout toujours avec un maximum de confort, bien entendu !

Zenit Comfort : la meilleure milieu de gamme

Zenit Comfort

Prix
Dès 225,80 €
Avantages
Grande ajustabilité
Accoudoirs 3D
Assise avec soutien pelvien
Inconvénients
Roues dépourvues de freins

Soyons honnête. Si on fait ici un bon dans les prix, par rapport aux deux modèles précédents, il en va de même pour la qualité du fauteuil proposé. Et ce, à tous niveaux !

Parlons tout d’abord design. Bon, on ne va pas se mentir, le Zenit Comfort n’est pas le plus original des fauteuils de bureau. Il a néanmoins, selon moi, l’avantage de pouvoir se glisser dans n’importe quel intérieur, d’autant plus qu’il est décliné en trois coloris passe-partout : noir, bleu ou rouge.

Le revêtement est en tissu, et les coutures semblent de qualité. Au niveau du rembourrage proposé, l’assise est bien plus épaisse que les deux modèles d’entrée de gamme ci-dessus. Ici, il y a même un travail de soutien pelvien : en gros la place où se poseront naturellement vos fesses est plus enfoncée, ce qui permet une position du bassin plus optimale (pas de cambrure).

Le dossier, évidemment, est également le plus rembourré que je vous ai présenté jusqu’à présent, puisque c’est le premier siège qui ne propose pas un tissu maille dans ma sélection. Sa forme est néanmoins ergonomique, avec une cambrure et un léger enfoncement au niveau de la colonne.

Niveau ergonomie, il n’y a rien à redire. Comparé aux modèles précédents, il fait office d’inspecteur Gadget ! On retrouve tout d’abord, bien sûr, l’ajustement en hauteur de l’assise, mais également en profondeur. Le dossier, lui, est inclinable et réglable en hauteur. Les deux sont réglables selon un mécanisme d’ajustement synchrone, mais également de façon indépendante.

Et si on retrouve avec plaisir des accoudoirs, ils sont cette fois réglables en 3D : en hauteur (sur pas moins de 9 positions), d’avant en arrière et selon un axe radial. En bref, il y a fort à parier que vous trouviez une position confortable avec ce siège !

Les matériaux utilisés sont par ailleurs de meilleure qualité, à l’image de l’aluminium composant les structures. D’ailleurs, le poids du siège s’en ressent : 23,6 kg !

Par contre, si les roues, cette fois, ont l’avantage d’être adaptées aussi bien à un usage sur moquette que sur sol dur, il est dommage qu’elle soient dépourvues de frein. C’est probablement LE défaut de ce siège.

Niveau corpulence, il présente toujours une confortable assise de 48 cm mais peut, cette fois, supporter une charge jusqu’à 120 kg. C’est toujours le bienvenu !

Au final, il s’agit d’un siège très confortable et réellement ajustable, le tout pour un prix qui reste franchement raisonnable. La marque, cette fois, le recommande pour une utilisation plus intensive : vous pouvez vous y loger jusqu’à 8 heures par jour sans éprouver de douleurs particulières (bon, mieux vaut toujours se lever régulièrement, bien sûr !).

Ergo Line II : un design étonnant

Ergo Line II

Prix
274,90 €
Avantages
Grande ajustabilité
Dossier avec soutien lombaire
Design original
Inconvénients
Fournie uniquement avec roulettes pour moquettes

Je vous disais que le Zenit Comfort ne brille pas par son originalité niveau look. Avec le Ergo Line II, c’est une autre histoire ! C’est d’ailleurs son design qui m’a interpellée dans un premier temps.

En effet, on peut s’interroger sur le pourquoi de ces multiples barres horizontales qui constituent le dossier et m’ont, personnellement, fait penser à cette scène d’Alien où le “nouveau-né” vient accrocher ses multiples pattes autour du visage du malheureux astronaute. Mais en fait, il s’agit d’une conception particulièrement bien pensée pour le soutien lombaire, car la légère flexibilité offerte par chaque bras permet au dossier de véritablement s’adapter à votre dos.

L’assise est assez bien rembourrée et confortable. Je regrette seulement, par rapport au Zenit Comfort, l’absence de soutien pelvien. Le tout est de bonne facture et décliné en quatre coloris : noir, bleu, orange ou vert citron.

Au niveau des ajustements, elle est presque aussi complète que sa concurrente. Le dossier est inclinable, l’assise est réglable en profondeur, le tout peut s’ajuster de manière synchrone ou indépendante. On retrouve des accoudoirs réglables sur 5 niveaux (ce qui est déjà très correct), mais qui ne sont pas ajustables en largeur ou en profondeur.

On retrouve, cette fois, des roulettes équipées d’un système d’auto-freinage mais, à nouveau, il s’agit de roulettes spécialement conçues pour une utilisation sur moquette. Il est donc recommandé, d’investir dans des roulettes adaptées pour un usage sur sols durs.

La charge maximale autorisée est toujours de 120 kg, mais l’assise gagne 1 cm : 49 cm de large. Je ne suis pas sûre que la différence soit franchement perceptible, mais c’est toujours ça de gagné !

Le tout est également en grande partie constitué d’aluminium, garant de la solidité de la chaise, et pèse 16,6 kg.

À nouveau, je vous propose donc une chaise très confortable et bourrée de possibilités d’ajustements. Elle est elle aussi recommandée pour une utilisation intensive (jusqu’à 8 heures). Comme elle est moins adaptable que la Zenit Comfort, je lui préfère toutefois cette dernière. Néanmoins, je la recommande particulièrement à ceux qui souffrent du dos.

La meilleure chaise de bureau haut de gamme

Dans cette section, le budget augmente fortement. Mais vu l’ergonomie proposée, ça vaut très certainement l’investissement.

Ergohuman Base One : la meilleure haut de gamme

Ergohuman Base One

Prix
645,80 €
Avantages
Entièrement personnalisable
Facilités d’ajustements
Qualité matérielle sans faille
Inconvénients
Roulettes démunies de freins

Je l’avoue, le prix monte en flèche. Mais je vous défie presque de trouver des défauts à cette chaise de bureau.

Ergohuman… Avec un nom pareil, on s’attend à se trouver avec un siège au summum de l’ergonomie. Et c’est presque le cas !

Tout d’abord, le dossier est inclinable et réglable en hauteur. L’assise est ajustable en hauteur et en profondeur. Vous pouvez, au choix, utiliser le mécanisme d’ajustement synchrone, ou les régler individuellement. L’appuie-tête est lui aussi réglable en hauteur et inclinable. Et au bas du dos, le soutien lombaire est indépendant, et amovible s’il venait à vous gêner. Les accoudoirs sont ajustables en 3D : en hauteur, d’avant en arrière et selon un axe radial. Enfin, vous pouvez régler la tension du siège, pour autoriser un basculement facile du dossier et de l’assise, ou au contraire minimiser celui-ci.

Si vous voulez aller encore plus loin, le modèle Ergohuman Plus possède, lui, des accoudoirs 4D (que vous pouvez donc également régler en largeur) et un système de réglage de l’inclinaison de l’assise. Les deux sont très pratiques et ergonomiques, mais je ne suis pas sûre que ça justifie la différence de prix.

L’un comme l’autre sont par ailleurs disponibles avec un dossier en tissu maille ou un revêtement cuir, avec et sans repose-pied. Naturellement, toutes ces options font fortement varier les prix, et je trouve que dans sa version la moins chère (que je vous propose ici), il est déjà amplement confortable.

Par contre, si je dois lui adresser un reproche, c’est que, encore une fois, si les roues s’adaptent aussi bien à un sol moquette qu’à un sol dur, elles sont dépourvues d’un système de frein. Bon, il paraît qu’on ne peut tout avoir…

Enfin, niveau corpulence, on reste ici dans une largeur d’assise de 48 cm, pour une charge maximale supportée de 120 kg. Le tout pèse 30 kg.

Au final, si ce siège est le plus cher de ma sélection, il en vaut vraiment le coup. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que, malgré la concurrence qu’on y trouve, il est également très célèbre Outre-Atlantique. Son ergonomie presque sans faille lui a permis de remporter un franc succès partout, et vous pouvez y rester de nombreuses heures sans souffrir de tensions.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre chaise de bureau ?

Le monde des chaises de bureau est vaste… Bien trop vaste quand on n’y connaît rien ! D’autant plus que c’est une sphère où beaucoup de vendeurs n’éprouvent aucun scrupule à parer leurs produits de toute une série d’arguments marketing qui ne sont bien souvent que de la poudre aux yeux. Ainsi, il ne suffit pas de proclamer qu’un fauteuil est ergonomique pour qu’il le soit vraiment !

Le choix d’un fauteuil de bureau est loin d’être anodin. À priori, vous allez y passer de très nombreuses heures. Et dans ce cas, le mal de dos – fléau de ces dernières années – vous guette indubitablement. Il est donc primordial d’investir dans un modèle respectueux de votre morphologie et de votre dos.

Avant de me plonger dans une revue détaillée, je tiens à souligner ici que j’ai volontairement omis, dans ma sélection, les fauteuils gamers. Même si de nombreux points sont comparables, ils constituent un monde à part et c’est pourquoi, si vous êtes à la recherche de l’un d’eux, je vous invite plutôt à consulter ma sélection dédiée.

L’ajustabilité

Un bon siège de bureau doit impérativement vous permettre d’effectuer quelques réglages vous autorisant à l’adapter au mieux à vos besoins. Ces réglages peuvent concerner différentes parties du siège.

Le réglage en hauteur

Un bureau n’est pas l’autre. Vérifiez donc bien que l’amplitude du réglage en hauteur de votre siège convient bien à votre plan de travail, ainsi qu’à la longueur de vos jambes.

Le plus souvent, à l’heure actuelle, ce réglage se fait à l’aide d’une manette actionnant un vérin à gaz ou hydraulique, qui vous permet un réglage fluide et en douceur.

L’inclinaison du dossier et de l’assise

Si l’art de la sieste n’est pas encore répandu dans le monde du travail, posséder un fauteuil dont le dossier est inclinable peut constituer un vrai plus, vous permettant de modifier votre position au cours de la journée. Et pour un adaptation parfaite, un ajustement de l’assise est également un avantage.

Différents types d’ajustement existent, mais je ne vous présente ici que les principaux d’entre eux.

Le basculement simple : il consiste en un simple basculement avant-arrière du dossier, qui se fait donc en fonction du poids que vous y exercez. Vous pouvez alors normalement bloquer la chaise dans la position qui vous convient le mieux.

Le contact permanent dos-dossier : c’est un système conçu pour que votre dossier suive en permanence le mouvement de votre dos, pour le soutenir en toutes circonstances.

Le réglage synchrone : dans ce système, il y a un basculement simultané de l’assise vers l’avant et du dossier vers l’arrière, de manière à ce que le corps reste “connecté” à la chaise tout du long.

Le réglage double : le dossier et l’assise peuvent tous deux être réglés, et ce de façon indépendante.

L’inclinaison tridimensionnelle : dans ce système, une assise tridimensionnelle – avant, arrière et bilatérale – permet l’accompagnement de votre corps dans tous ses mouvements. Cela est optimal pour rapidement faire disparaître les points de pression continue, qui deviennent vite douloureux.

L’ajustabilité des accoudoirs

Initialement, la présence ou non d’accoudoirs est ce qui distingue une chaise de bureau d’un fauteuil de bureau. Néanmoins, à l’heure actuelle, et avec les avancées de la recherche en matière d’ergonomie, il devient de plus en plus rare de trouver des modèles corrects sans accoudoirs.

Ceux-ci offrent en effet un appui aux bras, permettant ainsi de moins fatiguer les épaules (vous savez, cette tension qui vous prend tout le haut du dos en fin de journée ? Vous pouvez facilement y remédier en utilisant plus justement vos accoudoirs).

Et tant qu’à faire, autant opter pour des accoudoirs réglables, au moins en hauteur, qui permettent une meilleur adaptation à votre morphologie. Vous pouvez même parfois retrouver des accoudoirs dits “3D” : ils sont ajustables en hauteur, d’avant en arrière et selon un axe radial. Mais le top du top, ce sont les accoudoirs “4D”, qui, en plus, peuvent même être réglables sur la largeir. C’est un type fort recherché par les gamers.

La maniabilité

À l’image des bureaux assis-debout qui vous permettent de modifier votre position au cours de la journée, votre fauteuil, en plus d’être réglable, doit l’être facilement.

Si les commandes sont mal placées ou difficiles à manoeuvrer, il y a de fortes chances pour que vous renonciez très vite à ajuster votre fauteuil en fonction de vos besoins du moment. Il est donc essentiel de vérifier les mécanismes et la façon de les actionner, pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

La taille

Il est essentiel d’opter pour un fauteuil adapté à votre taille. En effet, la taille du dossier a une influence sur vos problèmes de dos et de nuque et si vous optez pour un modèle trop grand, ça peut même avoir un effet négatif sur ceux-ci.

À contrario, vérifiez bien la largeur de l’assise, afin d’être certain(e) de pouvoir vous y glisser, ainsi que le poids maximal autorisé. De façon standard, une grande majorité des chaises de bureau sont conçues pour supporter 90 à 100 kg. Si vous avez la morphologie de David Douillet, mieux vaut vous tourner vers un siège adapté, sans quoi ni vous ni votre siège ne résisterez.

La solidité

Il est important également de vérifier les matériaux utilisés, si vous voulez voir votre siège résister plusieurs années. Cela concerne à la fois les matériaux pour la conception et ceux servant à l’assemblage.

Le revêtement

Au niveau du revêtement, plusieurs choses sont à examiner. Du tissu tressé au cuir en passant par la toile et le nylon, il y en a pour tous les goûts. Mais au-delà de l’aspect esthétique se pose l’aspect pratique.

Si les fauteuils en tissu sont souvent plus doux, ils ont tendance à plus vite se tacher et à plus rapidement s’user. Les fauteuils en cuir, plus faciles à entretenir, sont souvent jugés plus confortables. Je ne le conseille néanmoins pas à tous : un fauteuil en cuir dans une pièce mal aérée pendant les chaleurs d’été peut vite devenir insupportable. Il y a également le simili-cuir, qui a pour principal avantage d’offrir une grande partie des avantages du vrai cuir, mais pour un prix bien plus raisonnable. Il est néanmoins moins durable dans le temps.

Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas de fauteuil parfait, mais uniquement des fauteuils adaptés à vos besoins et goûts personnels. Il faut néanmoins toujours prêter une attention particulière à la gestion de la respiration, et à la qualité du rembourrage (pour ne pas qu’il s’affaisse trop rapidement) et des coutures.

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

2 Commentaires

    • Bonjour Durafour,

      En effet, le commentaire dont tu parles a du sens. Cependant si les douleurs de dos étaient uniquement liées à son siège, personne n’aurait de problème. Je pense que sa conception est un peu minimaliste et accusatrice. Il y a d’autres paramètres à prendre en compte tels que la posture, la hauteur du bureau, le réglage de la hauteur du siège en lui-même, etc…

      Cependant il se peut que cette chaise de bureau ne corresponde pas à tout le monde.

      Bonne journée,

      Sacha

Laisser un commentaire

>