Alimentaire

Les 6 (vraies) Meilleures Bières Belges 2019 – Comparatif

Publié le 8 juillet 2019

Après plusieurs heures de recherche, nous avons sélectionné les 6 meilleures bières belges parmi une trentaine de produits populaires et disponibles en Belgique. 

La Chimay Bleue est l’une des bières qui se démarquent, selon nous, le plus dans notre sélection. Elle est brassée depuis 1862 à l’abbaye Notre-Dame de Scourmont située à Forges. Ses arômes de caramel et de fruits secs sont très appréciés des amateurs de bières fortes !

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Tripel KarmelietChimay BleueRochefort 10
Tripel KarmelietChimay BleueRochefort 10
Élaborée d’après une recette originale datant de 1679, elle est brassée dans la Brasserie Bosteels à Buggenhout. Produite à partir de trois céréales, c’est une bière de haute fermentation très appréciée.
Lire plus
Cette bière, brassée depuis 1862 à l’abbaye Notre-Dame de Scourmont, est une référence parmi les bières belges. Puissante et chaleureuse, elle se distingue par des arômes de caramel et de fruits secs.
Lire plus
Brassée depuis 1950 dans l’abbaye de Rochefort, cette bière trappiste de haute fermentation est une référence incontournable en Belgique ! C’est la bière la plus alcoolisée produite par l’abbaye, mais aussi la plus riche.
Lire plus
1,92 €/unité (pack de 6)2,22 €/unité (pack de 6)2,52 €/unité (pack de 6)
Voir sur
Saveur bière
Voir sur
Saveur bière
Voir sur Saveur bière

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Si vous êtes en Belgique, vous ne pouvez pas éviter le passage dans une brasserie pour déguster une bière artisanale. Toutefois, face à l’immense offre disponible (il existe plus de 400 sortes de bières différentes !), il n’est pas évident de faire un choix.

La Belgique compte plus d’une centaine de brasseries (la plupart étant artisanales). Et chaque brasserie ou région possède sa propre spécialité. 

Comme le précise Florence du blog VivreàBruxelles, où que vous alliez en Belgique, vous trouverez des brasseries locales qui ne produisent que des quantités limitées du breuvage. Et pour de nombreux cafetiers, comme Vanessa (Babelmet), ne proposer que des bières belges issues de petites brasseries est une manière d’encourager les indépendants et petites sociétés qui entretiennent et transmettent le savoir-faire de la tradition brassicole belge, et prennent le temps et la peine de fabriquer un bon produit.

Et il y a un choix énorme en Belgique de ce côté-là ! Vous retrouverez de ce fait plusieurs styles de bières sur le territoire belge. On peut toutefois les réunir en trois catégories :

Les bières à haute fermentation

  • Bières d’Abbaye : désignent les bières dont le nom fait référence à une abbaye Norbertine ou Bénédictine qui continue à brasser sa propre bière ou n’étant plus en activité. Elles étaient autrefois (et encore aujourd’hui pour certaines) brassées directement par les moines ou par un brasseur engagé par ces derniers. Ces bières sont souvent légèrement sucrées, fortes, avec peu d’amertume et une belle couleur or.
  • Trappistes : ces bières (qui affichent entre 6 et 12°) doivent être produites au sein même d’une abbaye cistercienne. Les bénéfices engendrés par la vente sont consacrés au fonctionnement et à l’entretien du bâtiment ou avoir un caractère social. Notez qu’au Moyen Âge, la vente de la bière permettait de payer les besoins de la communauté et d’aider les moins fortunés. 
  • Bières blanches : le froment est principalement utilisé pour l’élaboration de ces boissons. Elles se caractérisent par un aspect trouble, sont rafraîchissantes et non filtrées. Ce type de bière reste liée historiquement à la Belgique, et particulièrement au village d’Hoegaarden, région propice à la culture du froment et des betteraves sucrières. 
  • Bières blondes : elles se distinguent par un faible taux d’alcool (entre 5,5 et 7,5 vol.%), un goût légèrement sucré et un arrière-goût amer. Leur robe est claire, car elles sont brassées à partir de malt pâle. Certaines bières blondes (ou brunes) dites “fortes” affichent une teneur en alcool plus élevée (entre 8 et 12%).
  • Bières brunes ou foncées : du brun acajou au noir ébène, elles sont légèrement sucrées avec un goût de réglisse, de sucre candi et de raisin. Elles sont brassées à l’aide d’un mélange de malts pâles, ambrés et foncés.
  • Bières ambrées : ces bières (couleur roux clair) sont brassées à partir d’un mélange de malts pâles et ambrés et se caractérisent par des saveurs plus corsées et des notes de réglisse ou de noisette.
  • India Pale Ale (IPA) : ce style est aujourd’hui très prisé et réadapté. Ce terme désigne les bières à haute densité, avec un houblonnage plus fort, des malts pâles et une levure de fermentation haute. L’IPA était autrefois fabriquée en Angleterre pour les britanniques en poste en Inde. Du houblon supplémentaire permettait une meilleure conservation lors des longs voyages. Les IPA offrent des saveurs florales ou fruitées.
  • Spéciales Belge : bières ambrées qui se caractérisent par un goût malté et une teneur en alcool qui se situe entre 4,8 et 5,5 vol.% (la bière Palm par exemple). Ce style a été introduit en Belgique par des étudiants brasseurs du Brabant lors de la préparation de l’Exposition Universelle de Liège en réaction aux pils allemandes et bières britanniques, très populaires à l’époque. 
  • De saison : originaires de la province du Hainaut, elles se caractérisent par une faible quantité d’alcool (5-6%) et sont souvent désaltérantes, houblonnées ou épicées.

Les bières à basse fermentation

  • Pils : ce sont des bières très populaires en Belgique (qui ne connaît pas la Jupiler ?). Elles arborent une robe blonde dorée et procurent un goût légèrement amer.

Les bières à fermentation spontanée

  • Lambics : leur production est une spécificité belge (vallée de la Senne). Ils sont généralement préparés à partir de 70% d’orge et de 30% de froment non malté et constituent le produit primaire des bières de fermentation spontanées. Ils peuvent être consommés directement après leur fabrication, mais sont souvent employés comme base pour la production des gueuzes, faros et certaines bières fruitées comme les krieks, framboises, etc. 
  • La Geuze : elle résulte d’un mélange entre des lambics d’âges différents. Elle présente des notes très fruitées, un goût aigre et acide, et une faible amertume.
  • Bières fruitées : très appréciées (surtout en été) et populaires, elles étaient produites au départ à Bruxelles, les brasseurs employaient des cerises de Schaerbeek, une variété courante produite dans la commune bruxelloise du même nom, ce qui explique le succès des bières à la cerise dans le pays.

Les bières à fermentation mixte

  • Vernisbieren : ce type de bières est obtenu par le mélange de bières à fermentation spontanée et de bières à haute et basse fermentation. La variété la plus traditionnelle est la “Oud Bruin”
  • Brunes Flamandes : liées à la région d’Audernage, elles contiennent de l’acide lactique et procurent un goût subtilement sucré.
  • Flamandes Rouges-Brunes : brassées à l’aide d’orge malté rougeâtre, elles sont le fruit d’un mélange de bières jeunes et vieillies dans des tonneaux en bois. Elle sont épicées, non amères, avec une note fraîche et légèrement citronnée.

Après avoir fait le tour des différents styles de bières existants, nous avons sélectionné les plus appréciées (même s’il y a toujours une part évidente de subjectivité). Pour ce faire, nous avons consulté des blogs, des sites spécialisés, des sites de notes/avis comme RateBeer, et des avis consommateurs. Au final, voici 6 bières belges incontournables !

 

Les meilleures bières belges pas chères

Nous avons limité cette section à 2,00 €/bouteille de 33 cl. Pour plus de facilité, nous avons décidé de présenter les bières à l’unité. Dans cette gamme de prix, un très large choix de bières belges s’offre à vous ! En voici deux qui figurent parmi les plus connues !

 

Tripel Karmeliet : la meilleure pas chère

Tripel Karmeliet

Prix

1,92 € / l’unité (pack de 6)

Avantages
Recette originale datant de 1679
Mousse crémeuse
Produite à partir de trois céréales
Inconvénients
Aucun défaut relevé

La Triple Karmeliet est une bière de haute fermentation lancée sur le marché en 1996 selon une recette originale datant de 1679. Elle est aujourd’hui élaborée dans la Brasserie Bosteels à Buggenhout qui produit également la célèbre bière ambrée Kwak et la Deus en Flandre-Orientale. 

Elle se caractérise par une robe blonde dorée et une mousse crémeuse. Avec une teneur en alcool de 8,4%, sa mention “Tripel” fait référence à un style de bière spéciale (la bière triple) contenant plus de malt et donc un plus fort degré d’alcool.

Les connaisseurs décrivent la Triple Karmeliet comme étant une bière au goût doux, relevée par des saveurs épicées, fruitées comme le citron, l’orange ou encore la vanille et le froment. Avec une recette restée inchangée depuis 1679, elle figure parmi les grands classiques des bières belges !

Autrefois, elle était confectionnée au sein de l’abbaye carmélite de Dendermonde et présentait déjà la particularité d’être produite à partir de trois céréales : l’orge, le froment, et l’avoine (c’est d’ailleurs de ces ingrédients qu’elle tire son nom). 

Vous pouvez déguster cette bière dans le verre qui lui est dédié. Elle est servie dans un verre bombé et décoré avec une fleur de lys, un symbole purement décoratif. Pour servir la Tripel Karmeliet, penchez le verre et versez lentement : la mousse doit s’étendre du sommet de la fleur de lys jusqu’en haut du verre.

Au final, cette bière qui est toujours brassée selon la recette élaborée au 17ème siècle dans l’ancien monastère carmélite de Dendermonde, figure parmi les bières incontournables en Belgique. Ses nuances de doré et de bronze associé à un col de mousse crémeux et son goût épicé et vanillé, plairont aux amateurs de bières fortes !

 

Duvel : l’alternative pas chère

Duvel

Prix

2,04 € / l’unité (pack de 6)

Avantages
Bière blonde de référence
Mousse dense et persistante
Double fermentation
Amertume prononcée
Inconvénients
Aucun défaut relevé

Duvel, ce nom vous dit quelque chose ? C’est une bière blonde de haute fermentation brassée par la Brasserie Duvel et connue de par le monde. Elle se caractérise par une mousse onctueuse et une refermentation en bouteille.

Elle a été fondée après la première guerre mondiale par Jan-Leonard Moortgat et s’appelait autrefois “Victory Ale”. Un villageois l’a ensuite surnommée diablesse (“Duvel” en patois flamand) lors d’une dégustation en raison de ses puissants arômes. Depuis ce jour, ce nom est resté et a inspiré nombreux de ses concurrents comme la bière Lucifer ou la bière du Démon en France.

En 1963, la production est lancée et commercialisée par la Brasserie Moortgat à Breendonk, près de Bruxelles. La Duvel titre 8,5% en volume d’alcool, elle est donc assez forte et amère. Elle représente à elle seule 85% de la production de la Brasserie, qui produit également les célèbres bières Maredsous et Vedett. 

La Duvel est issue d’un procédé de brassage unique de 90 jours. Elle fermente une première fois en cuve à une température comprise entre 20 et 26°C. Le brasseur utilise une levure d’origine écossaise sélectionnée en 1920 par Albert Moortgat. Une fois le processus de maturation terminé, la bière est refroidie à -2°C avant d’être mise en bouteille.

La bière subit alors une nouvelle fermentation en bouteille par l’ajout de sucres et de levure dans les caves chaudes (24°C) pendant 2 semaines. Elle est ensuite placée dans des caves froides où elle poursuit sa maturation pendant six semaines. C’est cette longue phase de maturation qui lui offre son goût si singulier.

La Duvel est une bière de type triple qu’il faut idéalement servir entre 6 et 10°C, même si certains consommateurs la préfèrent plutôt entre 12 et 14°C. Le col de mousse qu’elle produit est particulièrement riche et la Brasserie a élaboré un verre spécial pour mettre en valeur cette production. 

Au final, la Duvel, célèbre dans le monde, se distingue par une robe au éclat d’or et une palette de saveurs pleines de caractère. En bouche, elle offre des saveurs fruitées, de houblon et de levure, et une légère rondeur maltée. Elle tire ses saveurs d’un procédé de maturation unique et se distingue des autres bières par son degré d’alcool élevé et son col de mousse particulièrement onctueux. 

 

Les meilleures bières belges milieu de gamme

Dans cette gamme, vous allez, à nouveau, pouvoir trouver des bières belges emblématiques. Il est difficile de les départager, tant elles offrent des saveurs et des arômes qui leur sont propres. Toutefois, nous avons sélectionné ici deux bières qui, selon nous, méritent pleinement d’être mentionnées !

 

Chimay Bleue : la meilleure milieu de gamme 

Chimay Bleue

Prix

2,22 € / l’unité (pack de 6)

Avantages
Brassée dans un monastère trappiste depuis 1862
Arômes de caramel et de fruits secs
Peut être conservée longtemps
Inconvénients
Aucun défaut relevé

Parmi les bières trappistes belges les plus réputées dans le monde, figure la célèbre Chimay. Elle est brassée depuis 1862 dans un monastère trappiste : l’abbaye Notre-Dame de Scourmont, et se décline en 4 versions : dorée, rouge, triple et bleue. C’est un choix idéal si vous aimez les bières puissantes !

Chimay est l’une des 6 brasseries belges autorisées à arborer le logo d’authentique bière trappiste. Pour être considérée comme tel, une bière trappiste doit être brassée dans l’enceinte d’une trappe, sous la surveillance des moines et une partie des bénéfices doit être investi dans des œuvres sociales. 

La Chimay Bleue était, au départ, une bière de Noël, mais elle est aujourd’hui disponible tout au long de l’année (depuis 1954). C’est une bière puissante et chaleureuse aux arômes de caramel et de fruits secs. Sa recette est restée inchangée depuis sa création par le Père Théodore : elle se compose d’eau, de malt d’orge, de sucre, d’amidon de blé, de houblon, de levure et d’écorce d’orange amère.

Cette bière brune est naturellement refermentée en bouteille par l’ajout de sucre et de levure juste avant l’embouteillage. Toute la pétillance de ces bières provient de la transformation du sucre par la levure. Les bières ne sont ni filtrées, ni pasteurisées.

Elle est aussi appelée “Grande Réserve” en raison de grande capacité de garde. Elle est idéale pour accompagner du fromage. Notez, si cela vous intéresse, que l’abbaye produit, depuis 1876, des fromages qui se marient à merveille avec leurs bières !

Au final, cette Chimay aux arômes de caramel et de fruits secs, sera certainement très appréciée des amateurs de bières fortes. Elle se prête bien à la conservation : des arômes peuvent en effet se développer avec le temps. 

 

Westmalle Triple : l’alternative milieu de gamme

Westmalle Triple

Prix

2,14 € / l’unité (pack de 6)

Avantages
Bière trappiste de référence
Une partie des revenus sont reversés à des œuvres caritatives
Mousseuse et crémeuse
Inconvénients
Aucun défaut relevé

La Westmalle Triple est une bière blonde triple, considérée comme une référence en Belgique, qui inspire nombre de brasseurs étrangers. Elle est brassée dans les murs de l’abbaye Notre-Dame du Sacré-Cœur dans le village de Westmalle de la province d’Anvers. Notez que la Brasserie Westmalle est la plus grande brasserie trappiste de Belgique. 

Depuis sa fondation en 1794, l’abbaye fait partie de l’Ordre Cistercien de la Stricte Observance. Depuis la fin du 18ème siècle, les moines y mènent une vie en communauté, dédiée à la prière et au travail. 

L’abbaye produit principalement de la Westmalle Extra, de la Westmalle Dubbel Bruin (double brune) et de la Westmalle tripel (triple). Notez qu’une partie des revenus de la commercialisation est consacrée à des œuvres caritatives.

La Westmalle Triple (9,5%), brassée depuis 1934, se caractérise par des arômes complexes de fruits, de houblon et de levure, avec des notes épicées. Elle est assez houblonnée, ce qui la rend parfaitement équilibrée. Elle affiche un blond doré intense et une mousse crémeuse.

Les bières trappistes sont servies dans un verre de type “calice” en raison de la symbolique religieuse associée. Sachez qu’un verre officiel du nom de l’abbaye de Westmall est disponible pour concentrer davantage les arômes. 

Au final, la Westmalle Triple, connue comme “la mère de toutes les triples”, est une trappiste belge de renom. En dégustant un breuvage de l’abbaye, vous découvrirez une bière belge de qualité, et participerez, par la même occasion, à une noble cause.

 

Les meilleures bières belges haut de gamme

Nous avons établi cette section en répertoriant des bières affichées à un prix qui reste très accessible (à partir de 2,40€/33 cl). Toutefois, vous pouvez trouver des bières haut de gamme bien plus chères comme la Westvleteren 12 brassée à l’abbaye de Saint-Sixte en Flandre-Occidentale, mais elle est assez rare. 

Dans cette catégorie, vous trouverez deux bières de qualité plus accessibles au grand public. 

 

Rochefort 10 : la meilleure haut de gamme 

Rochefort 10

Prix

2,52 € / l’unité (pack de 6)

Avantages
Grande bière trappiste
Brassée depuis 1950
Bière riche
Inconvénients
Aucun défaut relevé

La Rochefort 10, brassée dans l’abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy de Rochefort, est une bière trappiste brune forte, qui se distingue par des arômes fruités de prune mûre, de raisin, de figue, et de cacao. Elle est appréciée dans le monde pour son caractère unique et sa finale en bouche légèrement amère. 

L’abbaye brasse ses bières depuis 1595, même si à l’époque la priorité de production étant donnée à l’activité agricole. Lors de la Révolution française, les moines ont toutefois dû fuir l’abbaye pour ne pouvoir brasser, à nouveau, à Rochefort qu’en 1950. 

La singularité de cette bière réside notamment dans la levure, qui sert également d’ingrédient pour la recette de la Rochefort 6 et 8. L’eau de source est puisée dans la source de la Tridaine, proche de l’abbaye. 

La Rochefort 10, labellisée « Authentic Trappist Product », est la bière la plus alcoolisée et riche de l’abbaye (11,3°). Notée par plus de 5000 amateurs, elle se classe parmi les meilleures bières du monde sur le site Ratebeer.

Elle est parfois appelée “Merveille”, et présente une robe brune aux reflets acajou très foncés. Une fois versée, elle est surmontée par une mousse beige éphémère. En bouche, l’amertume reste secondaire face aux saveurs maltées et fruitées. 

Au final, la “Merveille” des bières trappistes à fermentation haute produite au sein de l’abbaye de Rochefort se démarque par des arômes de fruits secs, de caramel et de cacao. Elle est souvent considérée comme l’une des meilleures bières au monde !

 

Orval : l’alternative haut de gamme 

Orval

Prix

2,89 € / l’unité

Avantages
Bière trappiste de référence
Goût complexe et fruité
Revenus consacrés à des œuvres sociales et à l’entretien des bâtiments
Inconvénients
Aucun défaut relevé

L’Orval est une bière brassée dans l’enceinte de l’abbaye d’Orval dans la région de la Gaume. La brasserie produit deux bières trappistes : Orval et Orval Vert. 

De production limitée, elle se compose d’eau de source, d’orge, de houblons et de sucre candi liquide. La bière qu’elle produit se caractérise par un goût complexe et fruité et peut accompagner parfaitement un fromage doux ou du poulet grillé. 

Lors de son élaboration, elle subit un concassage et est mise en ébullition avec du houblon. Elle est ensuite fermentée dans des cuves spéciales et subit une centrifugation avec l’ajout d’une levure et de sucre pour déclencher la refermentation en bouteille. La fermentation se poursuit enfin pendant 3 à 5 semaines dans des salles dédiées.

La Brasserie d’Orval offre une production modérée (entendons tout de même par là 22 millions de bouteilles produites par an !) dont plus de 85% sont destinées au marché belge. Une partie des revenus sont consacrés à des œuvres sociales et à l’entretien des bâtiments.

Notez au passage que l’abbaye d’Orval dans laquelle la brasserie est installée depuis 1931 peut être visitée pendant les journées portes ouvertes qui sont organisées annuellement. 

Au final, la bière d’Orval se caractérise par un processus de fermentation haute et un temps de maturation qui lui confèrent son goût complexe et fruité, entre rondeur et amertume. C’est une bière qui, depuis sa création, doit son succès à la qualité des variétés de houblons utilisées, à son eau de source et à ses levures. Un excellent choix pour les amateurs de trappistes qui veulent goûter une bière belge de renom !

 

Mentions honorables

Cuvée des Trolls : c’est une bière (7%) brassée aux Brasseries Dubuisson Frères. Fraîche et parfumée, elle est particulièrement ronde et équilibrée. Des écorces d’orange séchées sont ajoutées au moût lors de l’ébullition, pour un arôme fruité et agréable. Elle conviendra parfaitement aux personnes qui ne sont pas friandes des saveurs amères ! La Cuvée des Trolls est toutefois moins bien notée (par les consommateurs et les sites que nous avons consultés) que les bières que nous citons dans notre sélection.

Lindemans : ces lambics se déclinent en une multitude de saveurs et sont appréciés pour leur goût sucré. Les plus connues sont la Lindemans Kriek, la Lindemans Framboise, et la Pêche Lambic (ou Pêcheresse). Les bières aromatisées ne figurent pas dans notre sélection car nous avons privilégié des bières non aromatisées qui remportent la préférence des consommateurs si on se fie aux avis/blogs. 

La Chouffe : c’est une bière légèrement dorée à mousse dense, qui offre en bouche, un goût parfumé aux notes d’agrumes et de coriandre. Elle peut être dégustée tout au long de l’année et s’accorde particulièrement bien aux poissons, fruits de mer et aux fromages. Elle est brassée à la Brasserie Achouffe, installée depuis 1982 dans les Ardennes belges. Notre sélection principale se limitant à 6 produits, nous la citons parmi les mentions honorables. Toutefois, elle constitue notre 7ème choix. Et pour les adeptes, sachez qu’elle est disponible en fûts Torp, compatibles avec les tireuses à bières The Sub Compact de Krups.

Saint-Feuillien : la Brasserie St-Feuillien (province de Hainaut) produit plusieurs bières parmi lesquelles la St Feuillien brune, et la St Feuillien blonde. Fondée en 1873 par Stéphanie Friart, la famille Friart poursuit aujourd’hui la fabrication d’une large gamme de bières (dont des bières certifiées Bio). Elle ne figure pas dans notre sélection principale, car nous avons pu recueillir moins d’avis à son sujet.

Leffe : très populaire, c’est une bière belge d’Abbaye créée en 1240 par les chanoines de l’ordre de Prémontré de l’abbaye Notre-Dame de Leffe et produite par la brasserie Artois à Louvain. Elle se décline en une multitude de variétés ! Elle est très consommée en Belgique et ailleurs, mais elle est toutefois moins bien notée que celles que nous avons citées dans ce comparatif.

Vous avez également d’autres noms belges très connus comme Affligem, Gouden Carolus, Hoegaarden, Boon, Delirium Nocturnum, Saint- Bernardus, Val-Dieu, Mort Subite, Bières des Ours,… La liste est longue !

Si vous cherchez une idée cadeau pour un amateur de bière, vous pouvez également trouver des packs découvertes réunissant des bières belges populaires. 

Enfin, pour les amateurs de bières artisanales, Cédric, rédacteur pour Beer.be vous invite à goûter les bières bruxelloises de la Brasserie de la Senne à Bruxelles. Sa spécialité ? Des blondes amères et un travail sur les levures et le style « saison ». Dans la capitale, ne manquez pas non plus le bar de la Nanobrasserie de l’Ermitage, qui propose des IPA avec une amertume florale et légère. En Wallonie, les plus aventureux se frotteront au sanglier des Ardennes avec la Brasserie Minne (ancienne Brasserie de Bastogne) ou des nouveaux-venus originaux comme la Brasserie de la Sambre, la Brasserie du Borinage ou Atrium.

 

En conclusion, quelle bière belge choisir ? 

La Belgique se distingue par une offre particulièrement riche de produits ! Si vous ne savez pas par où commencer et êtes amateur de bières fortes, dirigez-vous vers la Chimay Bleue. C’est une bière brune de caractère dont la recette est restée inchangée depuis sa création par le Père Théodore.

Dans la première gamme de prix, on vous recommande tout particulièrement la Tripel Karmeliet qui est produite à partir de trois céréales. Concoctée selon la recette originale datant de 1679, cette bière est très mousseuse et onctueuse. Elle est brassée à la Brasserie Bosteels à Buggenhout.

Enfin, pour les amateurs de bières trappistes, on vous conseille la Rochefort 10, brassée depuis 1950. C’est une bière à fermentation haute, produite au sein de l’abbaye de Rochefort, devenue une véritable référence parmi les bières belges.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Tripel KarmelietChimay BleueRochefort 10
Tripel KarmelietChimay BleueRochefort 10
Élaborée d’après une recette originale datant de 1679, elle est brassée dans la Brasserie Bosteels à Buggenhout. Produite à partir de trois céréales, c’est une bière de haute fermentation très appréciée.
Lire plus
Cette bière, brassée depuis 1862 à l’abbaye Notre-Dame de Scourmont, est une référence parmi les bières belges. Puissante et chaleureuse, elle se distingue par des arômes de caramel et de fruits secs.
Lire plus
Brassée depuis 1950 dans l’abbaye de Rochefort, cette bière trappiste de haute fermentation est une référence incontournable en Belgique ! C’est la bière la plus alcoolisée produite par l’abbaye, mais aussi la plus riche.
Lire plus
1,92 €/unité (pack de 6)2,22 €/unité (pack de 6)2,52 €/unité (pack de 6)
Voir sur
Saveur bière
Voir sur
Saveur bière
Voir sur Saveur bière

À propos de l'auteur

Christelle Claessens

Christelle a obtenu un master en communication à l'université de Liège, puis s'est spécialisée via des formations en reportage vidéo et en communication digitale. Elle est actuellement responsable des catégories maison, jardin et bricolage chez Selectos.

Laisser un commentaire

>