Bébé

Les 6 (vraies) Meilleures Poussettes Trio 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 30 avril 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai établi pour vous une sélection des 5 meilleures poussettes trio actuellement proposées sur le marché européen.

Selon moi, la Chicco Trio Activ 3 est le modèle le plus confortable et ergonomique de ma sélection, mais la Black&White Trio constitue probablement le rapport qualité/prix le plus intéressant du moment.

À la fin de cet article, vous découvrirez un guide d’achat qui vous permettra de choisir LA poussette trio qui fera le bonheur de bébé… Et le vôtre !

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Hauck Shopper SLX TriosetBlack&White TrioChicco Trio Activ3
Hauck Shopper SLX TriosetBlack&White TrioChicco Trio Activ3
Voir sur AmazonVoir sur Amazon Voir sur Fnac

Les meilleures poussettes trio pas chères

Sous la barre des 250€, mieux vaut généralement se méfier des poussettes trio. Du manque de sécurité à la qualité matérielle douteuse, les exemples de mauvais investissements ne sont malheureusement pas rares.

Heureusement, il existe des exceptions, à l’image des modèles Hauck qui suivent.

Hauck Shopper SLX Trioset : la meilleure pas chère

Hauck Shopper SLX Trioset

Prix
Dès 202,63 €
Avantages
Siège auto 0+
Plutôt confortable
Facilement maniable
Inconvénients
Un peu encombrante
Pas de réversibilité

J’ouvre ma sélection avec une poussette proposée par la marque allemande Hauck, réputée pour fournir des poussettes confortables, fonctionnelles et, surtout, à prix vraiment sympa, sans que cela se fasse au détriment de la qualité ou – pire – de la sécurité de votre enfant.

Comme vous le savez probablement, une poussette trio se compose de trois éléments : la poussette proprement dite (ou hamac), la nacelle et le siège auto. J’ai donc examiné la qualité des 3 composants.

Dans la Shopper, la nacelle est plutôt spacieuse et dispose d’un fond en mousse suffisant que pour que bébé y dorme confortablement. Les revêtements, eux, sont plutôt doux au toucher, mais je recommande toujours, pour les plus petits, d’opter également pour un nid d’ange ou autre, qui aura par ailleurs le mérite de tenir bébé au chaud. Le couvre-jambe, lui, se clipse facilement avec de simples boutons.

Le cosi est un siège auto du groupe 0+, qui répond aux normes de sécurité européennes. Il est donc utilisable dès la naissance et jusqu’aux 13 kg de l’enfant environ (ou jusqu’à ce que sa tête ou ses pieds commencent à dépasser, si vous avez un(e) grand maigre).

Il se dote, entre autre, d’une protection latérale en mousse de polyuréthane et d’un harnais à 3 points facile à manipuler et normalement impossible à manoeuvrer par un jeune enfant (à moins qu’il s’appelle Chuck Norris, évidemment). Sa coque renforcée est très solide.

Une fois que bébé tient assis, vous pouvez le passer en mode poussette. Le siège peut alors accueillir un enfant jusqu’à 25 kg environ, ce qui vous permet généralement même de l’utiliser au-delà des traditionnels 3 ans (4 à 5 ans, selon les enfants) ! Cette fois, c’est un harnais à 5 points qui est présent, pour dissuader les plus aventureux des enfants d’y toucher.

Le siège ne dispose pas d’une inclinaison en tant que telle, mais son dossier est réglable sur plusieurs niveaux, comme le repose-pied, ce qui vous permet d’atteindre une position totalement couchée, parfaite si bébé s’endort en promenade.

Du côté des accessoires sympa, il faut noter que sont présents un large cabas sous le siège, ainsi que deux porte-gobelets (vous pourrez donc non seulement y glisser le biberon de bébé, mais également votre indispensable gobelet de café – tous les jeunes parents deviennent accro au vu de leur rythme de sommeil !). Une petite pochette de rangement est également présente à l’arrière du siège poussette, ce qui peut vous permettre d’y glisser facilement quelques petits objet (une tutute délaissée par son propriétaire, par exemple).

Cette poussette est généralement jugée plutôt maniable, même à une main. C’est un modèle 4 roues, dont les deux roues avant sont pivotantes. Néanmoins, vous avez la possibilité de bloquer celles-ci en position fixe si la difficulté du terrain l’exige.

Par contre, il faut avouer qu’elle est plutôt encombrante. L’ensemble pèse un peu plus de 18 kg ! De plus, une fois repliée, elle continue d’occuper un certain espace (je vous recommande fortement d’aller consulter les vidéos Youtube pour vous faire une idée). Du coup, il est possible qu’elle ne vous convienne pas si vous n’avez qu’une petite citadine au coffre mini.

Il n’empĉhe que le tout est facilement clipsable et déclipsable (pour la nacelle et le cosi) et pliable (le hamac et le cabas se repliant en même temps que la structure). Pas besoin d’un master en ingénierie ! Et côté entretien, c’est simple comme bonjour : les tissus sont facilement nettoyables avec une éponge humide, mais vous pouvez également les passer en machine en cas de taches plus importantes.

Au final, voici une poussette qui, pour un petit prix, présente une aisance d’utilisation, un confort suffisant, et des normes de sécurité plus que convenables. Par contre, je lui reproche son encombrement, ainsi que ses roues un peu trop rigides, qui entraînent un certain ressenti des chocs de la route (heureusement que le système de suspension intégré est plutôt performant).

Enfin, je préfère les modèles réversibles, où l’on peut placer l’enfant autant face à la route que face au parent, mais ce n’est pas le cas ici (dans la nacelle et le cosi, il sera automatiquement face à vous, tandis que dans le siège poussette, il sera toujours face à la route).  C’est néanmoins un excellent choix si vous n’avez pas un budget trop important à y consacrer.

Notez qu’un modèle fort semblable mais en version 3 roues est proposé pour un prix fort comparable avec la Hauck Viper SLX Trioset. Elle dispose par ailleurs des avantages d’une fenêtre pratiquée dans le canopy, vous permettant de voir votre enfant à tout moment, et de la présence d’un réglage de la poignée sur deux hauteurs, pour convenir au plus grand nombre de parents.

Les meilleures poussettes trio de milieu de gamme

Dans cette seconde catégorie, voici deux modèle qui se distinguent par leur excellent rapport qualité/prix.

Il s’agit de poussettes disposant d’une qualité matérielle accrue, davantage d’accessoires et de certaines options bien pratiques au quotidien.

Black&White Trio : la meilleure milieu de gamme

Black&White Trio

Prix
Dès 329,00 €
Avantages
Cosi et hamac réversibles
Bonne suspension
Facile à manipuler
Inconvénients
Boutons de déclipsage un peu réticents
Un peu volumineuse une fois pliée

Je dois vous avouer que je ne connaissais pas du tout la marque Black&White avant de commencer les recherches pour ce comparatif mais, au vu des nombreux retours positifs, je n’ai pu que m’y intéresser. Et sa réputation est loin d’être volée !

En ce qui concerne, tout d’abord, la nacelle, elle propose un espace suffisamment grand que pour que bébé puisse y dormir confortablement les premiers mois de vie (attention à ne pas prolonger cela une fois qu’il commence à se tourner !). Certains utilisateurs lui reprochent parfois un matelas peu épais, mais je le trouve parfaitement dans la moyenne, et apte à apporter un confort suffisant à bébé.

Un point très appréciable est la possibilité d’incliner la nacelle sur plusieurs niveaux. Pourquoi est-ce un plus ? Pensez particulièrement aux bébés souffrant de reflux : grâce à cela, ils peuvent dormir aussi confortablement qu’à la maison.

En ce qui concerne le cosi, il répond bien entendu à toutes les normes de sécurité européennes. Très confortable, il a également l’avantage d’être fourni avec un réducteur pour nouveaux-nés. Croyez-moi, si vous avez un petit bébé (c’était le cas de ma première), c’est un indispensable à la fois pour sa sécurité, mais aussi son confort, les nouveaux-nés se sentant mieux dans un cocon serré.

Je trouve également très appréciable la présence d’un couvre-jambe sur le cosi, comme sur la nacelle. C’est très rarement le cas, or c’est un gros plus pour promener bébé dans le cosi quand il y a du vent !

Un point appréciable est qu’il peut être placé sur la poussette aussi bien face à la route que face aux parents. C’est plutôt chouette pour les enfants de petite taille qu’on continue donc, par sécurité, de promener en cosi plutôt qu’en siège, mais qui commencent à vouloir découvrir le monde autour d’eux. Le cosi est recommandé par la marque jusqu’aux 10 mois de l’enfant.

Le siège, enfin, est utilisable jusqu’aux trois ans de l’enfant, toujours selon les recommandations de la marque. Il dispose d’un harnais à 5 points et présente un dossier et un repose-pied réglables sur plusieurs positions jusqu’à la position couchée. Comme le cosi, il peut être placé aussi bien face à la route que face aux parents (ça peut être pratique pour les enfants anxieux ou souffrant de la fameuse angoisse de la séparation). Enfin, les parents apprécieront la présence d’un hublot dans le canopy, qui permet de jeter rapidement un oeil sur bébé même quand il est en position face à la route.

Mais ce n’est pas tout, côté confort parental : cette poussette dispose d’un guidon réglable en hauteur et recouvert d’une poignée en cuir très appréciable. Et avec ses 4 roues dont les 2 avant sont pivotantes (mais blocables), elle est très facile à manipuler même d’une main.

Enfin, le système de suspension est plutôt efficace, entre les grandes roues gonflées à l’air qui absorbent efficacement les petits défauts de la route et les suspensions proprement dites qui gèrent efficacement les plus grosses vibrations provoquées par les trous et sols inégaux.

Par contre, il ne faut pas se mentir : cette poussette n’est pas sans défaut. C’est tout d’abord côté pliage que ça pèche un peu : il faut enlever le siège du châssis avant de le replier, et une fois la poussette pliée, le châssis continue tout de même d’occuper beaucoup de place. Par ailleurs, s’il n’y a aucune difficulté à placer les divers éléments, beaucoup d’utilisateurs déclarent avoir eu plus de mal pour détacher les divers modules (les deux petits boutons sont un peu difficiles à enfoncer).

Outre cela, cette poussette est joliment fournie en accessoires, puisqu’elle est livrée avec un sac à langer assorti, ainsi qu’une capote de pluie et une moustiquaire pour la nacelle.

Au final, voici une poussette trio qui, pour un prix compétitif, se révèle vraiment bien pensée, confortable, sécurisée. Et vu qu’elle est jolie, ça ne gâche rien !

Chicco Trio Sprint : l’option avec nacelle de sécurité

Chicco Trio Sprint

Prix
Avantages
Nacelle de sécurité
Poignées pivotantes à 360°
Confortable
Inconvénients
Pas de réversibilité
Pas adaptée à tout terrain

Je pense qu’il est inutile de vous présenter Chicco, la marque italienne si réputée dans le domaine de la puériculture. La poussette Trio Sprint ne fait pas exception, et elle est souvent appréciée des utilisateurs pour le confort qu’elle procure à l’enfant.

Conforme aux normes de sécurité européennes, elle se munit d’un cosi du groupe 0+. Jusque là, rien de bien neuf à l’horizon, me direz-vous. Mais si cette poussette se distingue de la concurrence, c’est parce que, outre ce siège auto, elle propose non pas une simple nacelle mais une nacelle de sécurité.

Une nacelle de sécurité, contrairement à une nacelle standard, est assortie d’une série d’accessoires (le fameux “kit auto”) et d’un harnais de sécurité, qui vous permettent de transporter bébé en voiture directement dans la nacelle (attention, tous les pays ne l’autorisent pas !).

Personnellement, je n’en suis pas fan, car les crash tests montrent que bébé est bien mieux protégé dans un cosi installé dos à la route (sans compter que ça vous bouffe bien plus de place sur le siège arrière qu’un cosi…). Néanmoins, je trouve cela intéressant dans la mesure où bébé peut être attaché dans la nacelle aussi, un dispositif de sécurité supplémentaire appréciable.

Un autre point à souligner concernant la nacelle est que le matelas lui-même peut être incliné, via une molette de réglage située sous la nacelle. Si bébé s’endort alors qu’il est en position couchée, vous pouvez facilement le redresser pour éviter les problèmes de reflux et vice-versa.

Le siège, lui, a l’avantage d’être très confortable, avec un dossier et un repose-pied inclinables sur plusieurs positions jusqu’à la position couchée. Un protège-jambe compatible est fourni à l’achat.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul accessoire dont dispose la poussette : elle vous est ainsi livrée avec un sac à langer contenant un matelas à langer, un cabas, une capote de pluie pour le siège, et réducteur nouveau-né pour le cosi.

Au niveau de la maniabilité de la poussette, on retrouve à nouveau deux roues avant pivotantes. Et si le guidon lui-même n’est pas réglable en hauteur, les poignées pivotent à 360°, ce qui permet à tout un chacun de la manœuvrer confortablement.

Par contre, contrairement aux pneus gonflés de la Black&White, on a ici 4 petites roues plastique. Cette poussette se destine donc davantage à une utilisation citadine, même si, à côté, le système de suspension fait plutôt un bon job.

Par contre, du coup, une fois pliée elle est plutôt compacte pour une poussette trio, ce qui est appréciable pour ceux qui disposent d’une petite voiture citadine avec un petit coffre. Et ceux qui utilisent les transports en commun seront assez satisfaits de son poids plutôt raisonnable (toujours pour une poussette trio, s’entend).

Au final, voici un modèle qui, bien que je ne sois pas fan de ce dispositif, a le mérite de proposer une nacelle sécurisée, d’être solide, sécurisée, et facile à manipuler. Elle ne sera par contre pas adaptée aux terrains plus difficiles, et ne permet malheureusement pas de placer, selon vos envies (ou celle de bébé) votre enfant face à vous ou face à la route.

Enfin, si vous êtes rebuté(e) par son design classique, sachez qu’elle est proposée en d’autres coloris.

Les meilleures poussettes trio haut de gamme

Dans cette dernière section, voici deux modèles qui se sont imposés grâce à leur construction matérielle sans faille et leur ergonomie très travaillée, que ce soit au niveau de la manipulation quotidienne ou des options de pliage).

Chicco Trio Activ3 : la meilleure haut de gamme

Chicco Trio Activ3

Prix
Avantages
Excellente qualité des matériaux
Se plie facilement
Se règle facilement
Très confortable
Inconvénients
Encombrante
Les trois grandes roues peuvent rendre ses premières minutes de prise en main difficiles

Chicco est surtout réputée pour ses poussettes haut de gamme, et elle le prouve une fois de plus à travers la poussette Chicco Trio Activ3. Et si la Sprint vue précédemment était essentiellement destinée à un usage urbain, il en va autrement avec ce modèle.

En effet, il s’agit d’un modèle trois roues doté de roues pneumatiques extra-larges et anti-crevaison, qui permettent un usage tout terrain. Le système de suspension très performant est d’ailleurs redoutablement efficace pour compenser toutes les dégradations de la route.

La nacelle comme le cosi 0+ (avec réducteur nouveau-né) et le siège sont bien rembourrés et extrêmement moelleux. C’est d’ailleurs l’un des modèles jugés les plus confortables sur le marché. Par contre, si le hamac s’incline, il ne peut être mis en position totalement couchée.

Le guidon est réglable en hauteur, pour un meilleur confort du parent également et propose tous les réglages à portée de main : c’est via lui que vous pouvez actionner les freins ou encore bloquer la roue avant pivotante en position fixe. Chapeau bas pour l’ergonomie !

Côté accessoires, ce n’est pas le modèle le plus fourni, mais il offre tout ce qu’il faut : un cabas pour les courses, une moustiquaire pour la nacelle, une capote de pluie, et un revêtement à la fois anti-pluie et anti UV. Le canopy est d’ailleurs extra-large, et permet de protéger efficacement bébé. Et vu qu’il est muni d’un double hublot, vous pouvez garder un oeil sur votre enfant quel que soit son degré de déploiement.

Un autre côté très apprécié et sa facilité de pliage/dépliage : cela se fait sur simple actionnement d’un bouton (inaccessible à l’enfant, bien sûr). Et une fois pliée, la poussette tient debout toute seule, ce qui vous permet de facilement la ranger dans un placard ou un coin (d’autant plus que vous ne devez même pas la porter : même en position pliée elle peut être glissée sur ses roues).

Par contre, il faut reconnaître que, même pliée, elle reste très encombrante. Heureusement, vous pouvez enlever chacune des trois roues très facilement, pour pouvoir aisément la glisser dans un coffre.

Au final, bien que son prix soit plus élevé, c’est probablement l’un des poussettes trio les mieux conçues, aussi bien en matière de qualité matérielle que de confort ou d’ergonomie. Le cosi et la nacelle peuvent être placés aussi bien face aux parents que face à la route. Cela aurait été appréciable également avec le siège, mais heureusement le double hublot vous permet d’avoir constamment bébé à l’oeil.

Bébé Confort Trio Streety Next : l’option française

Bébé Confort Trio Streety Next

Prix
Dès 478,31 €
Avantages
Excellente qualité de construction
Ultra-compacte dans le coffre de la voiture
Grand canopy
Inconvénients
Difficile à manier sur les trottoirs larges

Bébé Confort est une marque française qui s’est également imposée dans le domaine de la puériculture. Elle propose souvent des objets combinables avec d’autres éléments de la marque. Cette poussette trio est donc en fait le “pack complet” comprenant leur modèle de poussette Streety 3.

Dans cette combinaison trio, la nacelle proposée est, comme avec la Chicco Trio Sprint, une nacelle de sécurité, disposant d’un harnais de sécurité 3 points, et d’un kit auto.

Comme Bébé Confort met un point d’honneur à proposer des objets combinables, un des points intéressant de ce modèle est qu’il est muni d’une moustiquaire universelle, qui est donc adaptable aux trois éléments que sont la nacelle, le cosi et la poussette (c’est assez rare que pour être souligné). Il en va de même avec le protège-pluie et le doudou à suspendre. À côté de cela, la poussette vous est également fournie avec un sac à langer disposant d’un matelas.

Tout est facilement montable et démontable (un système de “click” permet d’aisément vous assurer que vous avez bien positionné chaque partie). Le pliage se fait presque à une main, et l’ensemble obtenu, comme le modèle précédent, tient debout.

L’ensemble est tout de même un peu encombrant, même si deux des roues sont amovibles.

Notez que le siège, cette fois, a l’avantage de pouvoir être positionné face au parent, mais qu’il est impossible de plier la poussette dans cette configuration (quand il est dos au parent, vous pouvez facilement replier l’ensemble).

Si je dois lui adresser des reproches, ce serait la configuration de ses roues, qui ne permet pas une pratique tout terrain (même si, à nouveau, le système de suspension est plutôt efficace). Par ailleurs, beaucoup d’utilisateurs jugent son cabas un peu petit (même si, pour ma part, je ne trouve pas cela flagrant).

Il s’agit néanmoins d’une excellente alternative, elle aussi très confortable et sécurisée, et plutôt facile à manipuler. Un des gros avantages de cette poussette est que la marque la dit “garantie à vie”.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre poussette trio ?

Si vous souhaitez passer facilement bébé de la voiture à la poussette, ou que vous souhaitez une poussette qui vous suivra tout au long des premières années de vie de votre enfant, la poussette trio est  très certainement celle qu’il vous faut. Mais comment bien la choisir ?

Les avantages et inconvénients

Comme leur nom l’indique, les poussettes trio sont des poussettes trois-en-un : elles se constituent de la poussette proprement dite (généralement appelée hamac), d’une nacelle et d’un siège auto (qu’on retrouve généralement sous le nom de cosi).

Du coup, vous l’aurez compris, son avantage majeur est de vous permettre de vous adapter à toute situation : on transporte bébé dans le cosi en voiture, on le place dans la nacelle pour une sieste d’appoint, ou, quand il est plus grand, on l’assied dans le hamac pour lui permettre de découvrir le monde autour de lui.

Du coup, cette poussette évolue véritablement avec votre enfant (la nacelle étant généralement utilisée pendants les premières semaines de bébé, le cosi généralement utilisable jusqu’à environ un an – tout dépend de la taille et du poids de bébé -, et la poussette dès que bébé tient assis jusqu’à ses 3 ans environ – et même parfois plus, selon le modèle, pour ceux qui détestent la marche !).

Par contre, l’ensemble peut se révéler lourd et encombrant, du fait des nombreux accessoires qui le composent. La structure de la poussette elle-même est souvent lourde, en ce qu’il s’agit d’une poussette premier âge et donc particulièrement renforcée (par rapport, par exemple, à une poussette canne). À cela s’ajoute le poids de la nacelle et de la coque qui, pour des raisons de sécurité toujours, est généralement également assez élevé.

Le type de poussette trio

Selon votre environnement ou tout simplement votre mode de vie, il est intéressant d’opter pour l’un ou l’autre type de poussette trio. Si l’on schématise fortement, on peut dire qu’il en existe de deux sortes : l’urbaine et la tout-terrain.

La poussette trio urbaine

On qualifie d’urbaine la poussette trio à quatre roues. Elle est effectivement généralement mieux adaptée aux voies citadines et présente le plus souvent des possibilités de pliage accrues, qui en font un modèle plus facile à transporter aisément dans le coffre de sa voiture, pour aller faire une virée shopping avec bébé.

Elles se munissent, le plus souvent, de petites roues en plastique.

La poussette trio tout-terrain

Si vous êtes plutôt du genre à vous promener à la campagne ou sur les chemins rocailleux, la poussette trio dite tout-terrain est le modèle qu’il vous faut. Il s’agit d’une poussette à trois roues, qui présente une meilleure stabilité sur les parcours inégaux en ce que plus grande, elle présente une plus longue distance entre les roues arrière, et que la roue unique à l’avant permet une plus grande facilité de manoeuvre.

De plus en plus populaires, ces poussettes ont fait l’objet d’un comparatif dédié (mais attention, tous les modèles qu’on y présente ne sont pas des modèles trio !).

Notez néanmoins que certains modèles 4 roues, de par la conception de leurs roues, sont également de parfaits modèles tout-terrain. C’est le cas, par exemple, des modèles dotés de roues pneumatiques.

La sécurité

Lorsqu’on parle de sécurité en ce qui concerne les poussettes trio, il est important de vérifier la sécurité de la poussette elle-même (matériaux, qualité du pliage, inaccessibilité de certaines pièces à l’enfant,…), mais aussi celle offerte par la nacelle et le siège auto.

Parmi les éléments à vérifier, il y a la fiabilité du harnais de la poussette (sans être trop compliqué à manipuler pour vous, il est nécessaire qu’il soit impossible à ouvrir pour un enfant), la présence d’attaches dans la nacelle (ce n’est malheureusement que très rarement le cas), les renforcements dans le siège auto (pour ce dernier, je vous recommande fortement d’aller consulter les crash tests), etc.

Le confort

Le confort de votre enfant est essentiel, donc à ne pas négliger. Ainsi, il y a peu de chance qu’il s’endorme dans une nacelle peu confortable.

Vérifiez bien l’épaisseur des mousses, mais aussi leur revêtement (certains sièges disposent d’un matériau anti-transpiration, bien plus confortable lors des ballades en plein été).

L’ajustabilité

Un point important, selon moi, est la présence d’un système d’inclinaison du siège. Ainsi, il sera possible de promener bébé en position assise mais de le coucher légèrement ou complètement s’il vient à s’endormir, ce qui lui garantit un repos plus confortable.

La réversibilité du hamac est également très intéressante, en ce qu’elle vous permet de promener bébé face à vous (ce qui est généralement apprécié des plus petits) ou face au monde (ce qu’ils recherchent habituellement une fois passé un certain âge).

Il est également intéressant de guetter les poussettes où les poignées sont ajustables, de manière à s’adapter parfaitement à la taille du promeneur.

Les accessoires additionnels

Qu’ils soient fournis directement à l’achat ou proposés en options par les marques, certains accessoires peuvent vous changer la vie. Parmi eux, je recommande fortement d’opter pour une capote de protection contre la pluie, une capote anti-UV et un pare-soleil.

Mais il y a également d’autres points intéressants à guetter comme un cabas de rangement au bas de la poussette ou même un sac à langer qui s’intègre parfaitement à celle-ci.

En conclusion, quelle poussette trio choisir ?

Je vous avoue que, si je devais aujourd’hui investir dans une poussette trio, j’aurais bien du mal à effectuer mon choix entre la Black&White Trio et la Chicco Trio Activ3.

La seconde constitue en effet mon coup de coeur au niveau de l’ergonomie dont elle fait preuve (car, ne l’oublions pas, s’il est indispensable d’avoir une poussette confortable pour bébé, ça devient vite un cauchemar si elle est difficile à manoeuvrer pour les parents). La seule chose qui me manque vraiment est la possibilité de réversibilité du hamac.

Cette réversibilité, la Black&White la propose, mais il faut alors faire une croix sur les options d’ergonomie qui me séduisent tant chez Chicco. Toutes deux se révèlent par contre très efficaces sur tout-terrain. Choix cornélien vous avez dit ?

De leur côté, la Chicco Trio Sprint et la Bébé Confort Trio Streety Next, toutes deux destinées aux parents citadins, se démarquent par l’intégration d’une nacelle de sécurité, qui vous permet donc de transporter bébé en voiture directement dans la nacelle. Si c’est un système qui peut se révéler pratique (inutile de réveiller bébé s’il dort dans sa nacelle à la fin de votre soirée entre amis), c’est tout de même moins sécurisé qu’une coque cosi.

Entre les deux modèles, j’opterais toutefois de préférence pour celui de Bébé Confort, en ce qu’il propose, lui, une réversibilité du hamac.

Enfin, la Hauck Shopper SLX Trioset est l’option petit prix que je recommande le plus, car elle est une des rares poussettes trio sous la barre des 250€ à ne rien sacrifier de la qualité matérielle et de la sécurité. Mais les parents un peu plus baroudeurs lui préféreront la version 3 roues Hauck Viper SLX Trioset.

Mentions honorables

KinderKraft Moov : parmi les options petit prix, la poussette de Kinderkraft est une solution à envisager. Sa nacelle est très large (c’est d’ailleurs elle-même qui se transforme par la suite en hamac) et elle dispose de plusieurs options de réglage (hauteur du guidon, inclinaison de l’assise). Son combo petites roues avant en plastique et grandes roues arrière pneumatiques en fait un modèle qui s’adapte assez aisément aux différents terrains. La qualité matérielle est cependant moindre que tout ce que j’ai pu vous proposer dans ma sélection.

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

Laisser un commentaire

>