Le Meilleur Ventilateur Boîtier

Mis à jour le 19 octobre 2021

Après 9 heures de recherche et l’analyse de 21 produits, nous avons déterminé que le meilleur ventilateur boîtier est le Noctua NF-A12 x25 PWM. Il est en plus disponible en version x15, idéal pour les configurations où l’espace est compté.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur haut de gamme

Noctua NF-A12 x25 PWM

Profitant de l’expertise de la marque, ce modèle est une référence avec un excellent rapport bruit/performance et ce, malgré sa position de haut de gamme. Il est idéal pour les amateurs de performance brute.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Lorsqu’on s’attarde au refroidissement par air de nos chères machines, Noctua est sur toutes les lèvres. Il n’est donc pas étonnant de retrouver un de ses modèles au sommet de notre classement. Il représente à nos yeux le meilleur compromis au vu des possibilités qu’il offre grâce à son mode réduction de bruit et à sa connectique PWM. Son système de roulement propriétaire SSO2 est, en plus, un bonus non négligeable.

 

Meilleur pas cher

Noctua NF-S12B redux-1200

Version revisitée et plus abordable d’un modèle iconique, il dispose de capacités capables de rivaliser avec son grand frère en termes de flux d’air, ce qui en fait la solution idéale pour les budgets réduits.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec le NF-S12B Redux, Noctua s’aventure en entrée de gamme avec un modèle très compétent fidèle aux standards de la marque. Il embarque des roulements SSO de précédente génération mais délivre un flux d’air similaire à son grand frère tout en conservant la gestion PWM. Cependant, il ne dispose pas des adaptateurs dédiés à la réduction de bruit et la pression statique générée est moindre. 

 

Meilleur milieu de gamme

Cooler Master MegaFlow 200

Seul modèle grand format de notre sélection, il est idéal pour les configurations silencieuses grâce à sa vitesse de rotation réduite qui n’endigue en rien son flux d’air.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce modèle un peu atypique est LA solution si vous misez sur un niveau de bruit réduit. Son diamètre de 200 mm le réserve à certains boîtiers mais lui permet de se limiter à 19 dB tout en offrant un flux d’air 1,5 fois supérieur à celui de notre meilleur haut de gamme. Par contre, la pression statique est très faible, ce qui l’empêche de convenir pour les systèmes nécessitant ce type de ventilateurs.

 

Alternative haut de gamme

Corsair LL120 RGB

Plus stylé que son concurrent grâce à son éclairage RGB, il reste assez performant pour trôner dans ce classement. Il est idéal pour les personnes recherchant une configuration esthétique mais efficace.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le LL120 RGB est la preuve qu’on peut trouver un modèle au design travaillé sans sacrifier totalement les performances. En ce sens, ce ventilateur génère un flux d’air suffisant pour bon nombres de configurations tout en bénéficiant d’un éclairage RGB de 16 LED indépendantes, réparties sur 2 cercles. Leur niveau de bruit, quant à lui, reste dans la moyenne de ce type de produits.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur haut de gammeMeilleur pas cherMeilleur milieu de gammeAlternative haut de gamme
Noctua NF-A12 x25 PWMNoctua NF-S12B redux-1200Cooler Master MegaFlow 200Corsair LL120 RGB
Noctua NF-A12 x25 PWMNoctua NF-S12B redux-1200Cooler Master MegaFlow 200Corsair LL120 RGB
Profitant de l’expertise de la marque, ce modèle est une référence avec un excellent rapport bruit/performance et ce, malgré sa position de haut de gamme. Il est idéal pour les amateurs de performance brute.Version revisitée et plus abordable d’un modèle iconique, il dispose de capacités capables de rivaliser avec son grand frère en termes de flux d’air, ce qui en fait la solution idéale pour les budgets réduits.Seul modèle grand format de notre sélection, il est idéal pour les configurations silencieuses grâce à sa vitesse de rotation réduite qui n’endigue en rien son flux d’air.Plus stylé que son concurrent grâce à son éclairage RGB, il reste assez performant pour trôner dans ce classement. Il est idéal pour les personnes recherchant une configuration esthétique mais efficace.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Mentions honorables 

NZXT AER RGB 2 (27,15 € lors de la publication) : Le compromis entre performances et style. Il fonctionne entre 500 et 1500 RPM en limitant ses nuisances entre 22 et 33 dB(A). Le flux d’air généré le place entre le Corsair et le Noctua avec un maxima de 52,44 CFM. Le design n’est pas en reste avec la présence d’un anneau de 8 LED RGB autour des pales.

 

800+ Comparatifs
400+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment choisir son ventilateur boîtier ?

Tout ordinateur digne de ce nom se doit de profiter d’une ventilation efficace. Ainsi, même si votre processeur dispose d’un système dédié, il est nécessaire qu’un flux d’air suffisant soit généré dans le boîtier pour refroidir les autres composants du système.

C’est là qu’interviennent les ventilateurs pour boîtier. Lors de votre choix, il est important de savoir qu’il en existe deux grands types, orientés vers des utilisations plus spécifiques :

  • Le flux d’air : ces ventilateurs sont orientés vers la gestion de l’aération du boîtier en assurant le renouvellement de l’air contenu à l’intérieur. Pour ce type d’usage, on s’attarde sur la valeur CFM qui quantifie la quantité d’air gérée par le ventilateur.
  • La pression statique : elle détermine la pression générée par le flux d’air du ventilateur afin de traverser les obstacles qui pourront se présenter. Elle est surtout déterminante pour les ventilateurs qui seront liés à un radiateur de watercooling et se mesure en mm H2O.

Une fois cette utilisation déterminée, il faut vous attarder sur les critères suivants :

  • La taille et la vitesse de rotation : ces éléments influent sur les capacités de votre ventilateur à générer un flux d’air suffisant. Logiquement, plus un ventilateur est petit, plus sa vitesse devra être élevée pour générer un flux d’air suffisant. En conséquence, si vous misez sur une configuration silencieuse, il peut être judicieux d’opter pour un gabarit supérieur (140 mm voire plus) pour peu que votre boîtier le tolère. 
  • Le niveau de bruit : il est aussi un élément à prendre en compte lors de votre choix pour ne pas vous retrouver avec une turbine dans votre ordinateur. On considère que les valeurs charnières sont 20 et 30 dB. Ainsi, en-dessous, le modèle est considéré silencieux et, au-dessus, particulièrement bruyant… 35 dB étant considéré comme la valeur maximale acceptable.
  • Le type de roulements : cet élément impacte directement la durée de vie du ventilateur et, dans certains cas, son niveau de bruit. Il en existe 3 types : 
  • Le roulement à manchons : il est le plus courant, le moins cher et l’un des plus durables mais offre une moins bonne polyvalence à cause d’une moins bonne lubrification en position horizontale.
  • Le roulement à billes : ce type offre une belle polyvalence tout en restant abordable. Il tolère en plus des températures plus élevées. Cependant, il est plus bruyant que les deux autres types (en particulier à basse vitesse).
  • Le roulement hydraulique (fluide dynamique) : cette technologie repose sur un système de lubrification constante pour minimiser les frictions. Il est le plus silencieux mais aussi le plus coûteux. Il est en plus déconseillé pour les systèmes semi-passifs où les ventilateurs peuvent être confrontés à des redémarrages réguliers ne leur permettant pas d’apporter suffisamment de liquide dans les roulements.
  • La connectique et le PWM : comme pour tout composant, il faut vous assurer d’être équipé de la connectique nécessaire au branchement du ventilateur. La solution PWM est encore plus intéressante car elle permet de contrôler en temps réel la vitesse de rotation du ventilateur et donc de programmer différents scénarios afin de bénéficier d’un rapport refroidissement/bruit optimal.
  • La consommation électrique : cet élément, secondaire si vous êtes équipé d’une alimentation puissante, peut impacter la puissance disponible pour vos autres composants et provoquer des dysfonctionnement. En conséquence, si vous comptez multiplier les ventilateurs, faites un rapide calcul en tenant compte de la puissance totale nécessaire à leur fonctionnement pour éviter tout problème.
  • Le style : pour ce dernier critère, nous partons sur une base bien plus subjective. Couleur, forme ou encore éclairage (RGB ou non) sont à prendre en compte si vous souhaitez que votre configuration en mette plein la vue lorsque vous la contemplerez par la vitre de votre boîtier.

 

Laisser un commentaire