Fitness et musculation

Les 7 (vrais) Meilleurs Vélos d’Appartement 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 8 avril 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai établi ma sélection des 7 meilleurs vélos d’appartement parmi les (très) nombreux modèles disponibles sur le marché européen.

Le SportsTech ESX500 constitue probablement le rapport qualité/prix le plus intéressant du moment mais je vous avoue que j’ai également un petit coup de coeur pour le Proform 325 CSX, un modèle semi-couché très adapté à ceux qui souffrent du dos.

En fin d’article, vous trouverez un guide d’achat destiné à vous aider à vous y retrouver dans le monde foisonnant des vélos d’appartement.

Meilleur pas cher
Ultrasport F-Bike 200B Vélo d'Appartement Pliant avec Capteurs de Pouls à la Main, avec Dossier Mixte Adulte, Orange, Taille unique
Meilleur milieu de gamme
Sportstech Vélo d'Appartement ergomètre ESX500 Commande par Application Smartphone Bluetooth, écran 5,5', Poids d'inertie 12 kg, vélo de Sport d'intérieur, Fitness à Domicile (ESX500)
Meilleur haut de gamme
Vélo d'Appartement ergomètre SX400 avec Commande par Application Smartphone, Poids d'inertie 22 KG, Supports pour Bras, cardiofréquencemètre, Vélo de cardiotraining (SX400)
Ultrasport 200B
SportsTech ESX500
Sportstech SX400
129,99 €
349,00 €
659,00 €
Meilleur pas cher
Ultrasport F-Bike 200B Vélo d'Appartement Pliant avec Capteurs de Pouls à la Main, avec Dossier Mixte Adulte, Orange, Taille unique
Ultrasport 200B
129,99 €
Meilleur milieu de gamme
Sportstech Vélo d'Appartement ergomètre ESX500 Commande par Application Smartphone Bluetooth, écran 5,5', Poids d'inertie 12 kg, vélo de Sport d'intérieur, Fitness à Domicile (ESX500)
SportsTech ESX500
349,00 €
Meilleur haut de gamme
Vélo d'Appartement ergomètre SX400 avec Commande par Application Smartphone, Poids d'inertie 22 KG, Supports pour Bras, cardiofréquencemètre, Vélo de cardiotraining (SX400)
Sportstech SX400
659,00 €

Les meilleurs vélos d’appartement pas chers

Difficile de trouver un vélo d’appartement qui tienne la route – littéralement – à moins de 100€. C’est pourquoi je vous ai sélectionné ici les modèles les plus compétitifs se situant entre 100 et 200€.

Bien entendu, il n’y a pas de miracle dans cette tranche de prix : les options sont limitées et il y a peu de fonctionnalités high-tech, comme la connectivité à un smartphone ou un retour des informations physiques.

Ultrasport 200B : le meilleur pas cher

Ultrasport 200B

Prix
129,99 €
Avantages
Petit prix
Format compact
Confortable
8 niveaux de résistance
Inconvénients
Peu d’options de personnalisation

Ultrasport s’est spécialisé dans les vélos d’appartement d’entrée de gamme. Leur but ? Proposer les fonctionnalités standard pour cette tranche de prix, et pousser l’effort un peu plus loin avec une valeur ajoutée, tant dans le design que dans les options disponibles.

L’Ultrasport 200B est un parfait exemple de cette stratégie qui a fait ses preuves. Dans le top des ventes en France, reconnu dans le monde entier pour sa qualité et son ergonomie, ce vélo d’appartement a de quoi faire des jaloux.

Le premier point qu’il faut aborder, c’est son petit format compact. Déplié, il ne prend pas plus d’un mètre cube (95 x 45 x 121 cm). Plié, il occupe plus d’espace en hauteur mais devient suffisamment fin que pour être glissé dans n’importe quel placard.

L’ensemble est solide, en acier inoxydable. Si quelques options de réglage manquent un peu – on ne peut qu’ajuster la hauteur du siège – le confort est là. Le dossier et la selle sont rembourrés, avec un revêtement anti-traces qui n’absorbe pas la transpiration et qu’on peut laver facilement. Par contre, les pédales sont faites d’un plastique un peu cheap, dont le revêtement s’use facilement.

Au niveau de l’effort, il est un des seuls vélos d’appartement à moins de 200€ à offrir 8 niveaux de résistance ! Ces derniers sont correctement calibrés, avec une difficulté graduellement croissante. C’est la grande force du système magnétique, un des plus fiables en entrée de gamme.

Il faut également souligner l’intégration de capteurs de pouls au niveau des poignées, reliés à un petit boîtier central. Ce dernier indique la distance parcourue, la vitesse, la durée de la séance, quelques informations cardio et – c’est très pratique – une estimation du nombre de calories dépensées.

Le poids maximum toléré de ce modèle est de 100kg, mais il vous est toujours possible de vous tourner vers la version 130kg, l’Ultrasport F-Bike Heavy, qui en partage tous les avantages.

Au final, il s’agit certainement d’un des choix les plus complets disponibles sur le marché. L’Ultrasport est fiable, pratique, et convient aux sportifs occasionnels qui veulent simplement faire un peu d’exercice !

SportsTech X100 : une alternative proposant un travail du haut du corps

SportsTech X100

Prix
189,95 €
Avantages
Format compact
Confortable
Cordes de traction pour un travail du haut du corps
Inconvénients
Roue d’inertie un peu légère

Le deuxième vélo de ma sélection est proposé par la célèbre marque allemande SportsTech, réputée pour la qualité de ses appareils sportifs même d’entrée de gamme.

Du coup, malgré un prix sous la barre des 200€, vous avez l’assurance d’un vélo qui durera dans le temps.

Côté design, tout d’abord, la compacité du modèle est appréciable : il ne prend que 45 x 48 x 95 cm. Autant dire qu’il se glisse facilement dans n’importe quel appartement. D’autant plus qu’il s’agit à nouveau d’un modèle pliable, et qu’il se munit de de roues de transport très pratiques.

Et du coup, même s’il ne propose pas énormément de réglages (vous pouvez juste ajuster la selle sur 4 hauteurs), vous pouvez tout de même jouer sur son angle en X pour ajuster l’écart entre le guidon et la selle. Par contre, notez bien qu’il ne peut supporter qu’un poids maximal de 100 kg, et ne conviendra pas à ceux qui mesurent plus de 1m90.

Par ailleurs, il s’agit d’un vélo à freinage magnétique, dont le système de propulsion par courroies est plutôt silencieux. Vous pouvez régler le tout via l’écran LCD, qui vous affiche également diverses informations comme la distance parcourue, le nombre de calories brûlées, etc. Outre cet écran, vous avez également un porte-tablette, qui vous permet, par exemple, de visualiser une série pendant votre séance d’entraînement.

Un petit plus appréciable est apporté par les cordes de traction sur les poignées, qui vous permettent de travailler également le haut du corps. On retrouve également, sur ces même poignées, un capteur cardiofréquencemètre.

Par contre, pour plusieurs raisons, il ne convient qu’à un débutant ou à un utilisateur très occasionnel. En effet, il ne possède qu’une roue d’inertie de 4 kg. Du coup, à plein régime, le pédalage a du mal à rester fluide.

Par ailleurs, il ne dispose pas de niveaux de résistance préprogrammés : vous devez contrôler l’intensité du pédalage via la molette, ce qui ne vous permet pas de retrouver directement la même intensité de pédalage que lors de votre dernier entraînement (à moins, bien entendu, de laisser la molette bien en place). Du coup, ce n’est pas des plus pratiques pour tout qui suit un programme d’entraînement précis.

Au final, je recommande ce vélo à ceux qui débutent ou n’en ont en tout pas une pratique des plus assidues (maximum une à deux fois par semaine). Néanmoins, les débutants apprécieront particulièrement le confort de sa selle rembourrée et la présence d’un dossier.

Notez par ailleurs que les plus connectés d’entre vous peuvent, pour un investissement pas tellement plus conséquent, se tourner vers le modèle X150 qui possède, lui, une option de connectivité, qui vous permet de régler votre entraînement directement depuis l’application dédiée. C’est plutôt intéressant à ce prix !

Les meilleurs vélos d’appartement de milieu de gamme

Dans cette catégorie, j’ai sélectionné des vélos d’appartement situés sous la barre des 500€.

Du coup, outre une solidité accrue, on rencontrera ici des vélos proposant davantage de niveaux de résistance, grâce à un raffinement du système magnétique. Si vous suivez un entraînement spécifique, ce critère est plus important qu’on ne le pense.

SportsTech ESX500 : le meilleur milieu de gamme

Prix
349,00 €
Avantages
16 niveaux de résistance
12 programmes d’entraînement
Écran numérique connecté
Inconvénients
Pas de mémoire interne des profils en cas de débranchement

J’en viens donc au second modèle SportsTech de ma sélection et le moins qu’on puisse dire est qu’il vaut le coût d’investissement supplémentaire par rapport au modèle d’entrée de gamme.

Cela se voit tout d’abord côté ergonomie : on a cette fois un vélo dont le guidon est ajustable en hauteur, et la selle est en hauteur et en profondeur. De quoi s’adapter à tout gabarit jusqu’au poids maximal autorisé de 120 kg.

On reste néanmoins, tout de même, dans un modèle relativement compact : 96,4 x 52,2 x 132,1 cm. Et s’il pèse tout de même une trentaine de kilo, les roues de transport vous permettent toujours de le déplacer assez aisément.

Le poids, lui, est lié à celui de sa roue d’inertie, bien plus élevé que sur le modèle d’entrée de gamme : 12 kg ! Et si je reprochais au X100 de ne pas proposer un réglage de la résistance très précis, ce n’est plus le cas ici, avec 16 niveaux de résistance programmés. Et pour être sûr(e) de conserver votre programme préféré, vous pouvez enregistrer jusqu’à 4 profils utilisateur. Par contre, ne vous avisez pas de débrancher le vélo : tous ces profils seraient perdus ! Dommage…

Par ailleurs, les sportifs apprécieront les 12 programmes d’entraînement intégrés. Et si cela ne suffisait pas, il faut savoir que l’appareil emporte cette fois, outre le porte-tablette, un écran numérique 5 pouces via lequel vous pouvez vous connecter à diverses applications sportives ou e-santé, ou encore avec Google Street View, qui vous permettra de visiter le monde tout en restant sur votre vélo.

Et avec tout cela, rien n’est sacrifié pour le confort. Même s’il n’y a plus de dossier, la selle est toujours bien rembourrée, et les revêtement antidérapants des pédales se révèlent très agréables à l’utilisation. Et si elles ne vous suffisaient pas, vous pouvez facilement les changer pour un modèle plus adapté à vos exigences. Pratique non ?

Par contre, il faut noter que de nombreux utilisateurs ont dénoncé l’imprécision du cardiofréquencemètre. Si c’est une donnée que vous devez absolument pouvoir contrôler précisément, ce modèle risque de vous décevoir.

Au final, voici un modèle qui conviendra aussi bien aux débutants qu’aux sportifs plus aguerris. Le nombre de niveaux de résistance associé aux programmes d’entraînement préenregistrés, à la connectivité du vélo et à sa qualité matérielle en font un modèle qui devrait satisfaire une grande majorité d’utilisateurs pendant un long laps de temps.

Kettler Axos Cycle P : un modèle ultra-solide

Kettler Axos Cycle P

Prix
456,16 €
Avantages
Alliage d'aluminium
16 niveaux de résistance
4 profils enregistrables
Inconvénients
Peu d’options offertes par le boîtier central
Pas d’options de connectivité

Ceux qui s’y connaissent un peu en matière de vélos d’appartement l’attendaient sûrement : le premier vélo Kettler de ma sélection. Ce géant du fitness pratique des tarifs légèrement supérieurs à la moyenne du marché, et tous n’ont pas autant d’options que ceux de la concurrence. Mais la résistance des matériaux utilisés et la conception du produit par des professionnels de l’ergonomie sportive en font d’excellents modèles de vélos d’appartement. Il était donc presque inévitable qu’un Kettler fasse partie de ma sélection.

Ce vélo d’appartement, au look anguleux et design, pourrait légitimement avoir sa place dans une salle de sport professionnelle – et c’est d’ailleur le cas pour beaucoup d’entre elles. Gris anthracite, avec deux pieds triangulaires dont le revêtement caoutchouc protège les sols, entièrement construit dans un alliage d’aluminium… C’est une valeur sûre. Il ne pèse pas moins de 34 kg, mais il parvient à se rendre relativement compact avec ses 94 x 61 x 146 cm.

La selle est réglable sur un axe horizontal et vertical. Si la vis rouge vif jure un peu avec le design, l’ensemble n’en est pas moins ultra solide : c’est ce qui permet à ce superbe vélo d’appartement de supporter jusqu’à 130 kg.

Il ne propose pas moins de 16 niveaux de résistance ajustable. Celle-ci est de type magnétique, commandée par le boitier situé sur le guidon. Une de ses grandes forces, de ce point de vue, c’est la possibilité de créer jusqu’à quatre profils d’utilisateur afin de conserver les paramètres favoris de chacun. Idéal pour les familles sportives !

Le boîtier central offre relativement peu d’options, mais toutes sont importantes. Les capteurs situés sur les poignées permettent de surveiller les informations cardio, mais aussi la distance parcourue, la vitesse moyenne, les calories et joules dépensées. Marque d’une volonté de se hisser dans les gammes professionnelles, ce vélo d’appartement est muni d’une prise pour brancher d’éventuels capteurs et électrocardiogrammes supplémentaires. Cette petite option, discrète mais en réalité pratique, lui permettra de convenir également aux utilisateurs en convalescence ou en observation pour des raisons médicales liées au coeur et à la circulation sanguine.

Il est dommage néanmoins qu’il ne propose aucune option de connectivité, puisqu’il ne dispose ni d’un Bluetooth, ni d’un wifi. Pour ceux qui souhaiteraient un modèle similaire mais pourvu de ces fonctions de connectivité, je vous recommande le Giro S3, également sorti des usines Kettler. Il est certes un peu plus cher, mais il est plus récent et plus complet.

En définitive, ce vélo est peut être un peu plus cher que la moyenne du marché par rapport aux options qu’il propose. Mais le sérieux de ses finitions, sa solidité et ses possibilités d’usage professionnel en font une option attractive.

Proform 325 CSX : un modèle semi-couché hyper connecté

Proform 325 CSX

Prix
499,00 €
Avantages
Très confortable
Bonne ajustabilité
22 niveaux de résistance
Compatible iFit
Inconvénients
Encombrant

Dans le monde du fitness à usage domestique, la marque Proform a su asseoir sa notoriété depuis de nombreuses années déjà, notamment grâce à la qualité et la fiabilité de ses appareils. Leur principal point faible, c’est finalement qu’il est très difficile de se procurer les meilleurs modèles de la marque en Europe.

Avec ce modèle, je peux vous proposer le premier vélo semi-allongé de ma sélection. Comme je l’explique dans mon guide d’achat, ce type de vélos d’appartement est assez avantageux pour les sportifs en convalescence, les personnes âgées ou encore celles souffrant de maux de dos. Du coup, le confort est au rendez-vous.

Par contre, bien sûr, la compacité s’en ressent : 145 x 65 x 127 cm, pour un poids d’environ 60 kg. Il est toujours muni de roulettes de déplacement à l’avant, mais il faut avouer que ce sera une autre paire de manche qu’avec les modèles précédents. Par contre, il a l’avantage de pouvoir supporter jusqu’à 130 kg.

Comme il s’agit d’un modèle particulièrement pensé pour les personnes en difficulté, tant le siège que le guidon sont réglables en hauteur comme en profondeur, pour vous permettre de garder une position confortable en ménageant à tout moment vos lombaires.

Mais ne croyez pas pour autant qu’il s’agit d’un vélo moins “poussé”. Que du contraire ! Il dispose de pas moins de 22 niveaux de résistance et de 24 programmes d’entraînement préenregistrés. Et si cela ne suffisait pas, une compatibilité avec l’application de coaching personnalisé iFit, qui fait fureur aux USA. Vous pouvez ainsi, entre autres, avoir l’impression de vous entraîner dans le monde réel en affichant différents itinéraires dans le moniteur iFit via Google Maps.

Par contre, à nouveau, il s’agit d’un modèle sur lequel la roue d’inertie est un peu légère : 7 kg. Heureusement que les modèles semi-couchés sont, de par leur conception, plus stables, ce qui fait qu’aucune irrégularité dans le pédalage n’est constatée.

Enfin, même si le son n’est pas de la meilleure qualité, sachez qu’il est muni de deux haut-parleurs, et que vous pouvez y connecter votre MP3. De quoi s’entraîner facilement en musique !

Au final, voici un vélo d’appartement à un prix très intéressant au vu de sa qualité de conception, des multiples niveaux de résistance proposés, du nombre d’entraînements qu’il propose, de sa connectivité et, surtout de son ergonomie.

Les meilleurs vélos d’appartement haut de gamme

Puisque cet article s’adresse en priorité aux amateurs et aux semi-professionnels, j’ai déterminé que les vélos d’appartement à plus de 600€ se situaient dans le haut de gamme. Au-delà de 1200€, les options qui sont apportées correspondront davantage à un utilisateur pro qui souhaite se préparer à des événements de très haut niveau, par exemple, et donc j’ai effectué le choix de ne pas les aborder dans ce comparatif.

Quelles sont les caractéristiques partagées par les vélos d’appartement que j’ai retenus dans cette section ?

Le nouveau haut de gamme, c’est l’optimisation et la démocratisation de modèles pro et semi-pro afin qu’ils soient accessibles au grand public. Les deux vélos d’appartement que je vais vous présenter sont ,en cela, très différents du reste de ce top.

Sportstech SX400 : le meilleur haut de gamme

Sportstech SX400

Prix
659,00 €
Avantages
Prix diminué
Très nombreuses options
Système de résistance réglable
Options de connectivité très complètes
Inconvénients
Lourd

Ce modèle semi-pro a subi une promotion qui a rencontré un tel engouement qu’elle semble s’être définitivement implantée sur toutes les grandes plateformes de vente, au point qu’on peut le trouver aujourd’hui à moins de 700 € (il en coûtait initialement entre 900 et 1000, et c’était déjà une bonne affaire).

Son design et sa conception sont dignes des vélos d’appartement professionnels : compacts, solides, et bourrés d’options. Celui-ci est noir et rouge, en X – soit deux cadres croisés assez étroits. Du coup, il n’est pas le plus encombrant des modèles que j’ai présentés : 125 x 54 x 125 cm.

S’il est, en revanche, beaucoup plus lourd (enfin, le Proform excepté !), c’est qu’il utilise divers alliages d’aluminium et que, comme tous les modèles haut de gamme, il est plombé à l’avant pour limiter les vibrations. Mais malgré ses 53 kg sur la balance, il est facile à déplacer grâce à de petites roues de transport livrées avec l’appareil. Par ailleurs, cette solidité exceptionnelle lui permet de supporter jusqu’à 150 kg !

Le guidon et la selle sont tous deux réglables sur deux axes, et le mécanisme solide permet une utilisation intense et prolongée sans qu’il ne se détériore. C’est un des avantages de ce modèle : il est extrêmement stable, et l’absence de grincements ou de mouvements de balancier améliore grandement l’expérience utilisateur.

Son autre avantage, et non des moindres, c’est qu’il est bourré d’options. Grâce à un système à courroie couplé à un réglage fluide de la résistance magnétique, il est presque tout à fait silencieux et ne s’use pas avec le temps.

La résistance utilise un système assez similaire à celui du SportsTech X100. Néanmoins, le spectre de difficulté est très large, et peut donc convenir aux sportifs qui s’entraînent pour des pentes fortement inclinées.

En matière de connectique, il est également plutôt bien fourni. Outre un écran qui affiche les données cardio, le temps, la vitesse, les calories consommées etc., on peut y fixer une tablette connectée au vélo. La companion app iBiking permet entre autres d’utiliser le suivi des déplacements via Google Street View. Bien entendu, il y a aussi la possibilité de partager ses performances via les réseaux sociaux. De même, toute une batterie de statistiques permet d’en faire un compagnon minceur et santé qui recroise les informations cardio de l’appareil.

En bref, c’est un modèle semi-pro, qui a l’apparence et les qualités de vélos d’appartement d’ordinaire bien plus coûteux. Réellement révolutionnaire, ce type d’appareil nous vient des milieux professionnels et, grâce à un prix de plus en plus abordable, ils deviennent accessibles au grand public.

Fytter Rider Ri-09R : un vélo d’appartement semi-pro

Fytter Rider Ri-09R

Prix
709,00 €
Avantages
Le plus large spectre de résistance de la sélection
Contrôle aisé via manette
Silencieux
Inconvénients
Absence de connectique
Lourd

Je clôture ce comparatif avec un modèle du champion européen du fitness. D’ordinaire réservé à des milieux pro, Fytter a lancé sur le marché des gammes plus abordables et polyvalentes, comme la série Ri. Le Ri-09R est un vélo d’appartement biking qui s’inscrit dans la même volonté de démocratisation des modèles pros que Sportstech. Voyons un peu ce qu’il a dans le ventre.

Noir, blanc et chrome, ultra-fin, le Rider Ri-09R en jette. L’ensemble du vélo est construit dans un alliage d’acier résistant qui lui assure confort et durabilité. Avec sa roue d’inertie de 22 kg, les utilisateurs constatent une quasi absence de vibrations et, comme le Sportstech Sx400, il est presque totalement silencieux. Le niveau sonore ne dépasse pas les 15 dB, même à pleine vitesse, et le vélo n’effectue pas de mouvements de balancier.

Il est plus compact que le Sportstech, puisqu’il ne mesure que 102 x 106 x 40 cm. S’il est en revanche plus lourd (64kg) à cause du choix d’un alliage d’acier au lieu de l’aluminium, de petites roues permettent toujours de le déplacer “facilement”. Il peut accueillir un utilisateur jusqu’à 130 kg.

Comme il s’agit d’un modèle semi-pro, l’ergonomie est également très travaillée : la selle comme le guidon peuvent se régler au millimètre près aussi bien en hauteur qu’en profondeur.

Tout comme le SX400, le réglage de la résistance magnétique se fait avec une manette de contrôle fluide : on peut choisir le niveau exact de résistance. C’est le spectre le plus large de ce test, par ailleurs, puisque la résistance maximale atteint presque les 30 kg. Cette donnée le fait entrer dans une catégorie proche de la qualité professionnelle !

L’écran LCD affiche les informations habituelles : vitesse, temps écoulé, km parcourus (en miles), calories brûlées, données cardio… Par contre, à ce prix, je regrette l’absence d’un support digne de ce nom pour les tablettes et les smartphones, ainsi que l’absence de connectique. Ce modèle est plus sérieux en matière d’utilisation sportive, mais se montre (bien) moins moderne que des vélos d’appartement concurrents.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre vélo d’appartement ?

Petits conseils d'un coach sportif
« Le vélo d’appartement reste l’un des meilleurs moyens de faire du sport chez soi. Mon conseil : pour vous motiver, préparez une activité à faire en même temps que vous pédalez : regardez une série, lisez un livre, écoutez un podcast… Vous verrez qu’en ayant l’esprit ailleurs, l’effort à fournir paraîtra beaucoup plus simple ! Et pour sortir de la routine, variez les types de séance. J’aime proposer à mes clients des entraînements en fractionné : 20 sec à très haute intensité pour 40 sec de pédalage sans forcer (récupération active). Rien de tel pour travailler le cardio et brûler un max de calories ! »

Sébastien Leroux, Coach sportif et créateur du blog muscle-up.fr

Il existe une grande variété de vélos d’appartement. Cette hyper-catégorie renferme en réalité de nombreux modèles aux caractéristiques très différentes qui, au-delà de leur qualité, ne s’adressent pas tout à fait au même public.

Le type

Il existe un certain nombre de catégories de vélos d’appartement. En voici les 4 principales.

Le vélo d’appartement pliable

Le vélo d’appartement pliable est un modèle très en vogue, de par son petit prix (parfois même sous la barre des 100€) et les possibilités de rangement qu’il offre.

Comme les modèles sont très nombreux, il est difficile de s’y retrouver. Vous pouvez néanmoins généralement faire confiance à des marques comme Ultrasport, We R Sports ou encore la gamme E de Kettler.

Au vu de sa légèreté, il est celui le plus susceptible de bouger le plus pendant l’utilisation. Il est nécessaire, donc, de s’informer sur la stabilité du modèle.

Un désavantage est qu’il dispose rarement des technologies plus récentes, comme la résistance magnétique, par exemple. Les options de connectivité, elles, sont souvent carrément éludées.

Le vélo d’appartement droit

Le vélo d’appartement droit est parmi les plus classiques, les plus polyvalents et les plus pratiques. Il est adapté pour les utilisateurs qui voient, dans le vélo d’appartement, un outil pour perdre du poids ou se maintenir en forme.

Attention cependant à ne pas acheter ce type de modèle à un prix trop bas. Il est indispensable qu’ils soient suffisamment solides. En effet, dans le cas contraire, ils peuvent être plus sensibles aux mouvements et aux vibrations, et ils ont tendance à bouger davantage. Le résultat peut être bruyant, et peu durable sur le long terme.

Le vélo d’appartement semi-allongé

Le vélo d’appartement semi-allongé – ou vélo assis – possède un dossier et une position plus confortables. Il est davantage adapté à des personnes âgées ou en convalescence. L’effort est en effet plus souple, et entièrement concentré au niveau des jambes, ce qui soulage les gens souffrant du dos ou de la ceinture abdominale, par exemple.

Quoique plus encombrant et souvent un peu plus cher qu’un rameur, il constitue une excellente alternative pour la rééducation.

Le vélo d’appartement biking

Le vélo de biking possède en général un spectre de résistance plus large, et permet donc de travailler les muscles inférieurs en profondeur. L’idée est de pouvoir dépasser ses limites et de se préparer à des conditions extrêmes.

Si certains modèles semi-pros offrent un confort d’utilisation suffisant pour les sportifs plus occasionnels, ils ne sont pas forcément les plus adaptés. La qualité des matériaux et du système de résistance impacte le prix, mais ça se fait parfois au prix de fonctionnalités plus orientées vers les utilisateurs lambdas. Les options de connectivité, par exemple, peuvent en pâtir.

Conseils pour le choix d'un vélo d'appartement
« Il est toujours tentant de penser que le produit le plus cher est le meilleur. Mais dans le domaine du vélo d’appartement, il s’agit d’une contre-vérité puisque le meilleur vélo d’appartement pour vous n’est pas forcément le plus cher. Il est même possible qu’un modèle d’entrée de gamme vous convienne puisque certains appareils pas chers sont conçus pour la remise en forme. Si vous vous remettez au sport après une longue période d’inactivité, alors un vélo d’appartement premier prix devrait tout à fait vous satisfaire. Certes, ses fonctionnalités seront un peu moindres en comparaison aux modèles hauts de gamme, cependant, vous profiterez malgré tout d’un équipement fiable dans l’ensemble grâce auquel il ne fait aucun doute que vous serez en mesure d’atteindre tous vos objectifs. »

Jimmy du blog Adopte-un-velo.fr

Les résistances

Il existe plusieurs types de résistances. Le plus courant, depuis les années 2010, c’est la résistance magnétique, qui nous vient des modèles professionnels. Elle est cependant plus coûteuse, et d’autres options peuvent donc être envisagées.

Le disque de frein

Le disque de frein est une méthode classique utilisée pour de nombreux “vrais” véhicules. Si ce modèle était courant, il a été progressivement délaissé.

Certaines marques comme Kettler continuent cependant d’en produire, en raison de la stabilité qu’ils apportent au vélo d’appartement. En effet, ils pèsent souvent un certain poids, et les premiers coup de pédale peuvent être vraiment difficiles avant que la dynamo ne prenne le relais et ajuste la puissance du freinage.

Le “Direct Contact”

Le “Direct Contact” est un système comparable à celui des patins de frein pour vélo classique. On le retrouve généralement sur des modèles moins chers, en ce qu’ils ne fournissent pas la même précision de résistance que d’autres technologies. De plus, ils s’usent rapidement et doivent souvent être changés. On leur préfère aujourd’hui des résistances magnétiques.

La résistance magnétique

La résistance magnétique est la résistance la plus utilisée de nos jours. Une série d’aimants est plus ou moins proche de la roue, conçue dans un métal conducteur. Comme il n’y a pas de friction directe, ces modèles ont l’avantage d’être plus silencieux.

De la puissance des aimants va souvent dépendre en partie le prix. Mais celui-ci sera surtout influencé par la largeur du spectre de résistance, déterminant si votre vélo d’appartement se situe dans une gamme amateur ou professionnelle.

En conclusion, quel vélo d’appartement choisir ?

Le choix de votre vélo d’appartement va dépendre de plusieurs critères, parmi lesquels le prix, la place qu’il occupe, votre poids et, surtout, le niveau auquel il est adapté.

Les deux premiers vélos de ma sélection ont ainsi l’avantage d’être très compacts et pliants. Mais il faut accepter leurs limites : ils ne sont axés que vers les débutants ou les utilisateurs occasionnels (maximum 1 à 2 fois par semaine). L’Ultrasport 200B se distingue, lui, par ses 8 niveaux de résistance facilement réglables, tandis que le SportsTech X100 a l’avantage de proposer des cordes de traction vous permettant de travailler également le haut du corps. Tous deux ne peuvent supporter que jusqu’à 100 kg.

Quand on monte de prix, on obtient des vélos à la fois plus solides, plus stables, et offrant un plus large spectre de résistance. Le SportsTech ESX500 présente ainsi 16 niveaux de résistance et 12 programmes préenregistrés, tandis que le Proform 325 CSX monte même jusqu’à 22 niveaux de résistance et 24 programmes d’entraînement. Tous deux se démarquent par les multiples options de connectivité qu’ils proposent. Le premier est un vélo droit qui peut supporter jusqu’à 120 kg, tandis que le second est un modèle semi-allongé (plus encombrant) qui peut en accueillir 130.

Dans la même gamme de prix, on a également le Kettler Axos Cycle P, qui se distingue des deux autres par son absence quasi totale de connectivité, mais également par l’accent mis sur le ratio compacité/qualité matérielle. Il offre 16 niveaux de résistance et peut accueillir un utilisateur de 130 kg.

Enfin, les deux derniers modèles de ma sélection s’adressent aux utilisateurs ayant une pratique domestique semi-intensive. Mais c’est là leur seul point commun : le Sportstech SX400, tout en offrant un large spectre de résistance (réglable via manette) et accueillant un utilisateur jusqu’à 150 kg, se révèle également bien centré sur les options de connectivité, notamment grâce à l’application iBiking.

De son côté, le Fytter Rider Ri-09R est un vélo de biking qui met toutes ces options de connectivité de côté, pour se recentrer sur l’essentiel (pour les sportifs de haut-niveau, en tout cas) : la pratique intensive du sport. C’est ainsi qu’avec sa conception matérielle sans faille et réglable au millimètre près, il offre le plus large spectre de résistance de toute ma sélection. Il peut accueillir un utilisateur jusqu’à 130 kg.

Mentions honorables

We R Sports C100 : ce vélo d’entrée de gamme se distingue par le nombre de coloris qu’il propose, ses 5 fonctions de surveillance d’exercice, son système d’arrêt d’urgence très pratique et le fait qu’il peut accueillir un utilisateur jusqu’à 120 kg (c’est assez rare dans cette gamme de prix). Il est particulièrement recommandé pour ceux qui veulent perdre du poids ou simplement renforcer leur condition physique.

Reebok GB50 One Series : malgré son petit prix, ce vélo offre pas moins de 32 niveaux de résistance, avec 12 programmes enregistrés. Il dispose d’un écran LCD rétroéclairé plutôt complet en termes d’affichage, et peut accueillir un poids utilisateur de 120 kg.

Nordic Track VXR400 : NordicTrack est presque aussi réputé que Proform dans le domaine fitness pour la qualité de ses appareils. Il propose ici un vélo semi-allongé avec une roue d’inertie de 10 kg, 20 niveaux de résistance, 20 programmes d’entraînement, une compatibilité MP3 (avec des hauts-parleur), ainsi qu’une compatibilité iFit. Son rapport qualité/prix me semble cependant moins intéressant que le Proform de ma sélection.

Nautilus U628 : sa roue d’inertie de 13,5 kg offre 25 niveaux de résistance, et le vélo possède 29 programmes d’entraînement préinstallés. Son écran LCD vous permet d’enregistrer jusqu’à 4 profils utilisateurs, et le vélo peut accueillir jusqu’à 148 kg. C’est à nouveau un vélo qui se rapproche de la gamme semi-professionnelle, mais dont le rapport qualité/prix me semble moins intéressant que ceux que j’ai sélectionné dans ma section haut de gamme.

Proform Tour de France 5.0 : je vous place ce vélo ici à titre indicatif en ce qu’il a tout du vélo d’appartement professionnel. Vous cherchez la Rolls Royce des vélos d’appartement ? C’est celui-ci, avec son large spectre de résistance et, surtout, ses possibilité d’inclinaison et de déclinaison à 20%, vous permettant un entrainement au plus près des conditions réelles de roulage. Si vous souscrivez à l’abonnement iFit, vous pouvez ainsi escalader le mont Ventoux exactement comme si vous y étiez, les conditions climatiques en moins !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

4 Commentaires

  • Bonjour – J’ai besoin de faire du vélo d’appartement pour mon cœur et une perte de poids mais j’ai un petit appartement. Quel modèle serait le plus adapté en qualité et peu de place – merci

    • Bonjour,

      Si vous avez peu de place, je vous conseille de vous orienter vers un modèle pliable comme l’Ultrasport 200B. Vous pouvez opter pour le modèle avec selle ou le modèle avec siège, pour plus de confort. Il possède des capteurs de pouls au niveau des poignées, reliés à un petit boitier central. Ce-dernier indique la distance parcourue, la vitesse, la durée de la séance, quelques informations cardio et – c’est très pratique dans votre cas – une estimation du nombre de calories dépensées.

      Bonne journée

Laisser un commentaire

>