Le Meilleur Switch Ethernet

Mis à jour le 14 avril 2022

Après 11 heures de recherche et l’analyse de 20 modèles, nous avons conclu que le meilleur switch ethernet est le Netgear ProSAFE GS108E. Il se pose comme une solution équilibrée capable de convenir au plus grand nombre.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Netgear ProSAFE GS108E

Ce modèle offre, selon nous, le meilleur rapport qualité/prix en proposant un système manageable et facilement paramétrable via une interface web ou un utilitaire dédié.

39.55 € sur Cdiscount 39.99 € sur La-redoute 39.99 € sur Boulanger 48.15 € sur Darty 69.90 € sur Fnac
Voir plus d'offres

Le ProSafe GS108E se présente comme un excellent compromis entre un switch manageable et une solution relativement abordable. Il peut convenir à tout un chacun grâce à sa configuration aisée, mais ravira aussi les personnes souhaitant optimiser leur réseau grâce à la QoS et à la gestion des VLAN. Par contre, le PoE est aux abonnés absents et se réserve aux gammes de prix supérieures.

 

Meilleur pas cher

TP-Link TL-SG105

Ce switch simple est idéal pour les réseaux peu complexes. Il reprend des fonctions utiles mais assez limitées. En ce sens, il est utile pour ceux qui ont besoin de plus de ports RJ45.

34.40 € sur Darty

Le TL-SG105 se présente comme une solution d’entrée de gamme intéressante et assez complète. Il s’équipe de 5 ports Gigabit pouvant être hiérarchisés via le QoS ce qui vous permet tout de même de prioriser certains appareils afin de profiter d’une expérience d’utilisation optimale. Par contre, switch non-manageable oblige, aucun système de gestion des VLAN n’est présent.

 

Meilleur haut de gamme

D-Link DGS-1100-08P

Modèle le plus complet de notre sélection, il embarque tout ce qu’on peut exiger sur ce type d’appareil. Il est pensé pour les utilisateurs cherchant une solution complète non-professionnelle.

191.18 € sur Amazon

Le DGS-1100-08P est la solution haut de gamme de D-Link pour Monsieur et Madame tout-le-monde. Il reprend bien sûr les fonctions du milieu de gamme avec la gestion des VLAN et le QoS mais s’équipe aussi du PoE jusqu’à 30 W sur l’ensemble de ses ports. La marque a prévu, par la même occasion, l’AutoSurveillance VLAN, idéale pour l’intégration à un système de surveillance. 

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gamme
Netgear ProSAFE GS108ETP-Link TL-SG105D-Link DGS-1100-08P
Netgear ProSAFE GS108ETP-Link TL-SG105D-Link DGS-1100-08P
Ce modèle offre, selon nous, le meilleur rapport qualité/prix en proposant un système manageable et facilement paramétrable via une interface web ou un utilitaire dédié.Ce switch simple est idéal pour les réseaux peu complexes. Il reprend des fonctions utiles mais assez limitées. En ce sens, il est utile pour ceux qui ont besoin de plus de ports RJ45.Modèle le plus complet de notre sélection, il embarque tout ce qu’on peut exiger sur ce type d’appareil. Il est pensé pour les utilisateurs cherchant une solution complète non-professionnelle.
39.55 € sur Cdiscount 39.99 € sur La-redoute 39.99 € sur Boulanger 48.15 € sur Darty 69.90 € sur Fnac
Voir plus d'offres
34.40 € sur Darty 191.18 € sur Amazon

 

Mentions honorables 

D-Link DGS-108 (30,99 € lors de la publication) : une alternative abordable. Ce modèle est, à peu de choses près, l’équivalent de notre meilleur pas cher. Il propose ici 8 ports pour étendre un peu plus les possibilités de votre réseau, mais reste non-manageable. Nous l’avons écarté car, contrairement à son concurrent, il ne se dote pas du contrôle de flux IEEE 802.3x, garantissant l’intégrité des données transférées, ne prévoit pas l’auto-négociation et laisse de côté l’Auto MDI/MDX.

 

800+ Comparatifs
1000+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment choisir son switch Ethernet ?

Internet occupe une place de plus en plus importante dans notre vie. Il n’est donc pas étonnant que bon nombre d’appareils puissent s’y connecter pour offrir des fonctions toujours plus nombreuses. Malheureusement, la solution câblée est souvent laissée pour compte au niveau des modems, ce qui rend l’achat d’un hub ou d’un switch Ethernet nécessaire.

Mais ces derniers ne sont pas identiques même si leur fonction de base est de multiplier les ports :

  • Le HUB Ethernet : cette solution s’occupe basiquement de multiplier les ports sans les différencier. En conséquence, l’information transmise à l’un des appareils est envoyée à tous les autres en même temps, ce qui occupe la bande passante sans raison.
  • Le Switch Ethernet : il corrige le principal problème du HUB en différenciant chaque périphérique connecté afin de lui transmettre uniquement l’information lui étant destinée. Il travaille donc bien plus intelligemment, ce qui améliore l’efficacité globale.

Nous allons donc logiquement nous attarder sur le second cas pour son efficacité et son rapport qualité/prix bien plus intéressant.

Mais choisir un switch ne se fait pas en quelques secondes et certains critères sont à prendre en compte :

  • Le nombre et type de ports : comme ils sont l’élément central de votre switch, il faut vous assurer de leur qualité et de leurs capacités. Idéalement, il faut miser sur des ports Gigabit (1000 Mb/s). Les plus exigeants peuvent se tourner vers du 10-Gigabit (10 000 Mb/s), plus rares et bien plus coûteux. Le nombre dépend de l’installation que vous souhaitez faire.
  • La gestion (manageable ou non) : le fait qu’un switch soit manageable vous permet de créer des réseaux locaux virtuels (VLAN) afin de limiter les interactions entre vos appareils et de séparer les éléments moins sécurisés des éléments contenant des informations plus importantes. Cette fonction est généralement gérée via une interface web ou un utilitaire dédié et se réserve aux modèles un peu plus coûteux.
  • Les fonctions supplémentaires : elles permettent d’orienter votre choix vers l’un ou l’autre modèle et de favoriser le meilleur rapport qualité/prix. En effet, la fonction du switch étant assez simple, ils sont le principal critère de différenciation entre les modèles.
    • Auto-négociation : elle permet à deux appareils connectés de dialoguer entre eux et de déterminer quelle est la vitesse la plus rapide possible pour communiquer les informations qu’ils vont se transmettre.
    • Auto MDI/MDX : elle permet au switch de détecter quel type de câble est utilisé (droit ou croisé) et de s’adapter automatiquement à la norme de ce dernier.
    • Quality of Service (QoS) : cette fonction permet la gestion des ressources allouées à chaque périphérique afin de les hiérarchiser et donc de prioriser les appareils ayant besoin de plus de bande passante pour, par exemple, du streaming vidéo 4K ou du jeu en ligne.
    • Power Over Ethernet (PoE) : certains appareils nécessitent d’être alimentés par le port Ethernet pour fonctionner. Ainsi, le PoE permet de fournir l’énergie nécessaire à l’appareil concerné tout en garantissant le transfert des données. La puissance est définie en W.
    • IGMP Snooping : présent par défaut sur la grande majorité des switchs, il prévient le gaspillage de bande passante en minimisant le risque de fuites d’informations sur le réseau. Il est aussi particulièrement utile pour vous protéger des attaques DoS/DDoS.

 

Laisser un commentaire