Le Meilleur PC Portable pour Graphiste

Mis à jour le 9 décembre 2020

Après 14 heures de recherche et l’examen de 31 PC portable pour graphiste, nous avons déterminé que le Macbook Pro 16 offre le meilleur rapport qualité/prix du moment.

 

Notre choix, Meilleur haut de gamme

Apple Macbook Pro 16

Le dernier Macbook s’équipe d’un nouvel écran 16” de très bonne qualité. Il se destine avant tout à l’édition visuelle grâce à sa puissance, mais est apte à faire tourner n’importe quel autre type de logiciel.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Reprenant l’excellente Touchbar et le design classique des Macbooks, ce nouveau modèle améliore les nombreux avantages de son prédécesseur mais en ne réussissant cependant pas à résorber ses inconvénients. Ainsi, la batterie est revue à la hausse et la praticité est toujours bien là, mais l’absence de faceID et le manque de diversité dans la connectique se font toujours ressentir. Une version plus performante est aussi disponible et certains composants peuvent être adjoints, mais uniquement sur le site officiel.

 

Meilleur pas cher

Apple MacBook Air (2020)

La seconde cuvée de 2020 de ce portable embarque la nouvelle puce made by Apple qui lui permet d’offrir un niveau de performance inégalé à ce prix, tant en puissance de calcul qu’en autonomie.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En décidant d’opter pour une puce ARM basée sur le processeur A14 Bionic des derniers iPhones, Apple a réussi un coup de poker qui catapulte ses portables tout en haut des classements. En effet, la puce M1 offre un rapport performance/consommation d’énergie excellent, qui permet de profiter du Macbook Air durant une journée entière sans problème. Le tout est bien sûr enrobé dans un boîtier qualitatif et se dote d’un excellent écran.

 

Meilleur milieu de gamme

Apple MacBook Pro 13

Tout comme son petit frère, le Pro se dote de la puce M1, ce qui lui permet de refaire son retard sur ses concurrents. En conséquence, ce portable est devenu une référence dans le domaine.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si l’on se base sur sa fiche technique, le Pro 13 ne se différencie que très peu du MacBook Air. Pourtant, ce modèle est pensé pour l’efficacité en embarquant un système de ventilation actif et un GPU fonctionnant sur 8 cœurs ce qui lui permet de tirer le meilleur parti de la toute nouvelle puce dont il s’équipe. C’est simple, le M1 permet de surpasser sans problème tous ses concurrents ne disposant pas d’une carte graphique dédiée récente.

 

Alternative milieu de gamme

Acer ConceptD

Entrée de la gamme dédiée aux créatifs d’Acer, ce modèle offre un compromis entre puissance et précision grâce à ses composants performants et son écran soigné. Il se démarque grâce à sa carte graphique professionnelle.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec ses ConceptD, Acer entend utiliser son expertise dans le monde des portables gamer pour développer une gamme spécifique dédiée aux créatifs. Le ConceptD se pose comme l’entrée en matière avec, ici, une configuration qui mêle processeur puissant et carte graphique professionnelle. L’écran est du même acabit et les seuls reproches que nous pouvons formuler se situent plutôt au niveau de l’aspect portable, qui souffre de cette débauche de puissance, avec pour conséquence un gabarit plus imposant et une autonomie limitée.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur haut de gammeMeilleur pas cherMeilleur milieu de gammeAlternative milieu de gamme
Apple Macbook Pro 16Apple MacBook Air (2020)Apple MacBook Pro 13Acer ConceptD 3
Apple Macbook Pro 16Apple MacBook Air (2020)Apple MacBook Pro 13Acer ConceptD
Le dernier Macbook s’équipe d’un nouvel écran 16” de très bonne qualité. Il se destine avant tout à l’édition visuelle grâce à sa puissance, mais est apte à faire tourner n’importe quel autre type de logiciel.La seconde cuvée de 2020 de ce portable embarque la nouvelle puce made by Apple qui lui permet d’offrir un niveau de performance inégalé à ce prix, tant en puissance de calcul qu’en autonomie.Tout comme son petit frère, le Pro se dote de la puce M1, ce qui lui permet de refaire son retard sur ses concurrents. En conséquence, ce portable est devenu une référence dans le domaine.Entrée de la gamme dédiée aux créatifs d’Acer, ce modèle offre un compromis entre puissance et précision grâce à ses composants performants et son écran soigné. Il se démarque grâce à sa carte graphique professionnelle.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

10 Experts
700 Comparatifs
0 Pub
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

Comment choisir son PC portable pour graphiste ?

Si vous êtes un étudiant ou un professionnel de la création graphique, vous avez besoin d’un ordinateur capable de soutenir votre travail de création de manière optimale, rapide et efficace.

La difficulté principale sera de trouver un PC portable apportant le juste équilibre entre des composants adaptés à vos besoins (ils ne seront pas les mêmes pour des travaux 2D ou 3D, par exemple) et une qualité matérielle vous permettant de travailler en toute confiance.

Voici donc les critères auxquels il faut vous montrer particulièrement attentif préalablement à l’achat d’un PC portable dédié au graphisme :

  • Le Processeur (CPU) : selon vos besoins, il peut s’agir d’un des composants les plus importants de votre ordinateur. Ainsi, pour quelqu’un utilisant Photoshop, un processeur 2 GHz seulement est requis. Mais si vous travaillez avec des logiciels 3D, un processeur Core i7 HQ ou plus est fortement recommandé, avec un minimum de 2,5 GHz. De même, il faut, dans ce cas, préférer un processeur quad-core (ou plus) à un processeur dual-core, vite limité pour gérer les applications 3D.
  • La RAM : c’est l’espace de stockage dans lequel les fichiers sont chargés au moment où vous travaillez dessus. Plus cette RAM est importante, et mieux elle traite les informations. Actuellement, il est très peu courant de rencontrer un ordinateur avec moins de 4 Go de RAM. Néanmoins, pour des travaux de graphisme, un minimum de 8 Go est nécessaire, et même 16 Go pour certains travaux de modélisation et de rendu 3D.
  • La carte graphique (GPU) : elle sera sollicitée différemment en fonction de vos usages. De plus en plus de fabricants proposent par ailleurs une carte graphique avec une mémoire vive dédiée : elle ne partage pas sa mémoire vive avec le reste des composants. Cela est optimal pour faire tourner les jeux et programmes 3D les plus gourmands.
  • Le disque dur : les disques durs SSD sont plus rapides que les HDD, et sont lentement en train de devenir le standard pour la plupart des ordinateurs portables et fixes. Un bon compromis, en matière d’ordinateur portable dédié au graphisme, est d’opter pour un modèle comportant un HDD et un SSD. Un SSD est en tout cas vivement recommandé pour tout travail 3D.
  • La taille de l’écran : la taille idéale dépend bien sûr de vos besoins. Si vous travaillez avec un écran secondaire, un écran 13” peut être amplement suffisant. Par contre, si vous devez montrer le résultat de votre travail à des clients sur votre PC même, un écran 15” et voir 17” peut se révéler utile (mais c’est la portabilité qui en prend alors un coup). Ce sont généralement les 15” qui sont le plus investis par les fabricants s’intéressant à la vocation graphique.
  • La qualité d’affichage : elle dépend tout d’abord de la résolution. En graphisme, un affichage Full HD est recommandé (certains fabricants commencent à investir la 4K, mais cela est superflu à moins de travailler dans l’édition vidéo). Elle dépend ensuite de la précision des couleurs : celles-ci doivent être les plus fidèles possible (avec un Delta E – la mesure de différence entre une couleur et son rendu – inférieur à 3) et le gamut (l’ensemble des couleurs que l’écran reproduit) suffisamment large.
  • Le tactile : il semble peu à peu gagner ses lettres de noblesse auprès des graphistes, car il permet de ne travailler que sur un seul support, plutôt que de travailler sur une tablette graphique dédiée reliée elle-même à un ordinateur. Néanmoins, cette fonctionnalité est loin de remporter tous les suffrages, d’une part en ce que ce tactile est souvent moins précis que sur une tablette graphique, et en ce qu’elle draine la durée de la batterie.
  • L’autonomie : si cela peut paraître plus anodin, c’est un point primordial à aborder si vous devez vous servir de votre ordinateur en tant que support à un exposé professionnel, par exemple. Ne vous fiez néanmoins pas à l’autonomie annoncée par le fabricant, souvent optimiste et en tout cas calculée en conditions “standard” (bureautique, surf, etc.). Certains programmes de graphisme sont très lourds et drainent rapidement votre batterie.

 

Notre Choix : Apple Macbook Pro 16

Apple Macbook Pro 16

Notre choix, Meilleur haut de gamme

Apple Macbook Pro 16

Le dernier Macbook s’équipe d’un nouvel écran 16” de très bonne qualité. Il se destine avant tout à l’édition visuelle grâce à sa puissance, mais est apte à faire tourner n’importe quel autre type de logiciel.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Reprenant l’excellente Touchbar et le design classique des Macbooks, ce nouveau modèle améliore les nombreux avantages de son prédécesseur mais en ne réussissant cependant pas à résorber ses inconvénients. Ainsi, la batterie est revue à la hausse et la praticité est toujours bien là mais l’absence de faceID et le manque de diversité dans la connectique se font toujours ressentir.

Au niveau des performances, nous avons droit à un Core i7-9750H à 2,6 GHz, à une carte graphique Radeon Pro 5300M, 16 Go de RAM et un SSD 512 Go. Il est donc apte à faire tourner les logiciels les plus gourmands. Notez qu’une version encore plus performante est disponible, et que certaines options peuvent être ajoutées, mais uniquement via le site d’Apple.

Côté clavier, il emporte le Magic Keyboard (version adaptée du modèle des iMac), et corrige son principal défaut d’ergonomie. Côté touchpad, il est suffisamment étendu, intuitif et très performant. La Touch Bar, elle, est toujours bien là.

Il reprend les bases de ses aïeux tout en modernisant l’ensemble, en proposant enfin des bordures d’écran affinées. La dalle Retina 3072 x 1920 s’équipe de la technologie TrueTone. Il se pare d’une diagonale de 16”, qui permet un confort de travail plus intéressant.

Avec ses excellents contrastes (1310:1) et sa luminosité très élevée, il n’admet que peu de reflets malgré sa finition brillante. La colorimétrie, parmi les plus fidèles (delta E de 1,1), en fait le modèle idéal pour les tâches de retouches précises. Le point noir vient plutôt de la rémanence (30 ms) qui peut créer des traînées confuses lors de mouvements rapides à l’écran.

Côté connectique, il intègre quatre ports USB-C et une prise jack 3,5 mm et… C’est tout. Par conséquent, l’achat d’adaptateurs sera essentiel.

Ce Macbook est, comme les versions précédentes, un champion de mobilité. Avec un poids de 2 kg, et une autonomie record d’environ 15 heures (!), il tient sans problème pendant toute votre journée de travail. Malgré son écran plus grand, il offre, en plus, un encombrement à peine plus élevé que l’ancienne variante (en 15”).

En résumé, c’est évidemment un excellent ordinateur portable : qualitatif, endurant, léger et performant, il est tout-à-fait destiné à ceux recherchant un ordinateur pour l’édition visuelle.

 

Le meilleur pc portable graphiste pas cher: Apple MacBook Air (2020)

Meilleur pas cher

Apple MacBook Air (2020)

La seconde cuvée de 2020 de ce portable embarque la nouvelle puce made by Apple qui lui permet d’offrir un niveau de performance inégalé à ce prix, tant en puissance de calcul qu’en autonomie.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En décidant d’opter pour une puce ARM basée sur le processeur A14 Bionic des derniers iPhones, Apple a réussi un coup de poker qui catapulte ses portables tout en haut des classements. Le tout est bien sûr enrobé dans un boîtier qualitatif et se dote d’un excellent écran.

Côté composants, on retrouve donc la toute nouvelle puce M1, un processeur ARM (architecture mobile), couplée à 8 Go de mémoire unifiée (regroupe la RAM et la mémoire vidéo) afin de minimiser les temps d’accès et d’augmenter l’efficacité globale. Il en résulte des performances inégalées à ce niveau de gamme et un rapport performance/consommation d’énergie exemplaire. Le stockage s’élève à 256 Go sur cette version.

La ventilation passive permet d’annihiler toute nuisance sonore même si l’absence de ventilateur peut nuire à l’utilisation de l’ordinateur durant des tâches lourdes de longue durée.

L’affichage est confié à une dalle Retina de 13”. Elle offre des résultats très convaincants avec une colorimétrie maîtrisée (dE 2,4) et un contraste correct (1194:1). La luminosité maximale élevée (507 nits) permet de compenser aisément le contraste assez limité. Le True Tone est encore une fois de la partie pour adapter la température de couleur à votre environnement.

L’ergonomie profite des derniers changements apportés au modèle avec l’introduction du Magic Keyboard qui corrige le principal défaut de la précédente itération. Ce clavier est un modèle d’efficacité, à l’image de celui associé aux iMac. Le touchpad est toujours aussi qualitatif en plus d’être suffisamment spacieux.

Le design est directement tiré de la première version de cette année avec un boîtier qualitatif, un format fin et un assemblage soigné. On regrette toujours ces bordures d’écran un peu trop épaisses mais ceci n’endigue en rien la facilité avec laquelle ce Macbook Air se glisse dans un sac.

Son autonomie moyenne est d’environ 11 heures mais une fois que tous les logiciels disposeront des optimisations nécessaires à la nouvelle puce de la marque, on pourrait atteindre une endurance de près de 18 heures !

Sinon, côté connectique, on fait toujours dans le minimalisme avec uniquement 2 ports USB-C Thunderbolt 4. Un HUB sera donc nécessaire. Contrairement à la version Intel, on a ici droit à la compatibilité Wi-Fi 6.

 

Le meilleur pc portable graphiste milieu de gamme : Apple MacBook Pro 13

Meilleur milieu de gamme

Apple MacBook Pro 13

Tout comme son petit frère, le Pro se dote de la puce M1, ce qui lui permet de refaire son retard sur ses concurrents. En conséquence, ce portable est devenu une référence dans le domaine.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si l’on se base sur sa fiche technique, le Pro 13 ne se différencie que très peu du MacBook Air. Pourtant, ce modèle est pensé pour l’efficacité en embarquant un système de ventilation actif. C’est simple, le M1 permet de surpasser sans problème tous ses concurrents ne disposant pas d’une carte graphique dédiée récente.

Ainsi, les performances sont similaires à ce qu’on peut retrouver chez son petit frère avec une puissance de calcul très élevée. Le Pro se dote, en prime, d’un cœur supplémentaire au niveau du GPU (pour un total de 8) ce qui lui donne un peu plus d’aisance pour les tâches graphiques.

Cette optimisation intervient aussi au niveau de la ventilation avec un système actif permettant de profiter de toute la puissance du processeur durant de longues périodes sans risquer de baisse de fréquence due à la chauffe.

L’affichage utilise, encore une fois, une dalle Retina de 13”. Cette dernière est mieux calibrée que sur l’entrée de gamme avec une colorimétrie parfaite (dE 1,5) et un contraste amélioré (1240:1). Apple revendique, en plus, une couverture presque complète de l’espace colorimétrique DCI-P3.

Pour l’ergonomie, on retrouve, comme sur le Pro 16, le Magic Keyboard et son rétroéclairage 16 niveaux et le trackpad spacieux de la marque, particulièrement efficace en multitouch. Le châssis est tiré de la précédente version et n’apporte aucun renouveau stylistique. La Touch Bar trouve toujours sa place juste au-dessus du clavier.

L’autonomie atteint des valeurs record avec, en moyenne, une endurance de 13 h qui peut s’élever jusqu’à 20 heures avec les applications/logiciels optimisés pour l’architecture ARM.

La connectique, de son côté, reste limitée avec seulement 2 ports USB-C Thunderbolt 4. Malheureusement, leur utilité reste limitée car la puce M1 n’accepte pas les eGPU et uniquement un seul écran externe.

 

Une alternative milieu de gamme : Acer ConceptD 3

Acer ConceptD 3

Alternative milieu de gamme

Acer ConceptD

Entrée de la gamme dédiée aux créatifs d’Acer, ce modèle offre un compromis entre puissance et précision grâce à ses composants performants et son écran soigné. Il se démarque grâce à sa carte graphique professionnelle.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec ses ConceptD, Acer entend utiliser son expertise dans le monde des portables gamer pour développer une gamme spécifique dédiée aux créatifs. Le ConceptD 3 se pose comme l’entrée en matière. Les seuls reproches que nous pouvons formuler se situent au niveau de l’aspect portable qui souffre de la débauche de puissance avec pour conséquence un gabarit plus imposant et une autonomie limitée.

La configuration est donc assez musclée avec un Intel Core i7-9750H, 16 Go de RAM et une GTX 1660 Ti Max-Q. Cet ensemble lui autorise de nombreuses tâches, gourmandes tant en puissance brute (processeur) que graphique. Le seul défaut à ce niveau se situe plutôt au niveau de la gestion de la chaleur avec une ventilation source de nuisances sonores. Le stockage est assuré par un SDD standard de 1 To.

L’écran n’est pas en reste avec une haute résolution 4K Ultra HD de 15,6”. En conséquence, la fidélité des couleurs est au rendez-vous avec un delta E inférieur à 2. Le contraste semble lui aussi d’un très bon niveau même si nous n’avons pu trouver de valeur précise. Les espaces colorimétriques sont bien couverts avec près de 100% du sRGB et 97% du DCI-P3.

L’ergonomie est perfectible avec un touchpad en plastique qui demande quelques optimisations via les paramètres pour être agréable à utiliser et un clavier rétroéclairé trop exigu à cause d’un numpad peu pertinent pour l’utilisation visée. Par contre, les touches en elles-mêmes sont très réactives même si elles restent légères.

La portabilité est un autre défaut à cause d’un châssis plus volumineux, d’un poids de 2,5 kg et d’une autonomie limitée (environ 6 heures). Par contre, la série ConceptD bénéficie d’un traitement spécifique sur sa coque qui lui permet d’être résistante aux taches et éclaboussures. En prime, le châssis bénéficie du processus micro-arc, améliorant la dureté et la résistance à la corrosion et à l’oxydation des surfaces métalliques.

La connectique profite de ce format plus épais avec un USB 2.0, 2 USB 3.0, un USB-C, un HDMI et un port ethernet. Le Wi-Fi 5 et le Bluetooth sont aussi de la partie.

En résumé, si vous cherchez un ordinateur portable performant et que vous ne comptez pas passer votre journée en déplacement, alors le ConceptD est la meilleure solution.

 

Mentions honorables

Microsoft Surface Pro 7 (1173,17 € lors de la publication) : mi-PC, mi-tablette, il a du mal à trouver sa place sur le marché. Il propose 8 Go de RAM et un Intel Core i5 assurant une fluidité exemplaire et de bonnes performances (une version i7, 16 Go RAM est également disponible). Son écran est de bonne qualité et son autonomie élevée. Nous vous le conseillons pour des tâches profitant de son tactile plutôt que pour sa puissance.

Dell XPS 15-7590 (1911,43 € lors de la publication) : Il s’agit du PC polyvalent par excellence, qui mêle belle autonomie et hautes performances. Il vous suit dans toutes vos tâches et vous offre même la possibilité de jouer aux jeux actuels en bonne qualité. En plus, il est trouvable en diverses versions (dont une OLED), qui vous permettent de l’adapter à vos besoins. Nous regrettons uniquement son design un peu vieillissant mais, face à ses capacités, ce n’est vraiment que secondaire.

Microsoft Surface Book 3 (2599,99 € lors de la publication) : Cet ordinateur profite d’un format atypique (PC à écran détachable) qui le rend intéressant pour de nombreuses tâches graphiques. En prime, c’est un excellent exemple de portabilité. Côté puissance, il embarque les tous derniers composants avec un Intel Core i7-1065G7, une GTX 1660Ti (avec possibilité d’y intégrer une Quadro RTX 3000) et jusqu’à 32 Go de RAM. Cependant, il offre une puissance brute inférieure à ses concurrents ce qui l’écarte de notre sélection.

MSI Creator 17 (3043,77 € lors de la publication) : cet ordinateur portable se pose comme un modèle pensé pour remplacer un ordinateur de bureau. En ce sens, il développe une puissance très élevée grâce à un processeur Intel Core i7 de dernière génération et une carte graphique Nvidia RTX. En prime, il s’équipe d’un écran inédit, basé sur la technologie Mini-LED qui permet une meilleure gestion des plages dynamiques. Malheureusement, son ergonomie perfectible et sa mobilité très faible l’ont écarté de notre sélection.

 

Sources

  1. Digital Trends, The best laptops for video editing in 2020, 2 décembre 2020
  2. Laptop Mag, The best video editing laptops in 2020, 2 décembre 2020
  3. Techradar, Best laptops for graphic design 2020: top picks for graphic designers, 2 décembre 2020
  4. Techradar, Best video editing laptops of 2020: Top notebooks for NLE and more, 2 décembre 2020
  5. Wirecutter, Best Laptops for Video and Photo Editing 2020 | Reviews by Wirecutter, 2 décembre 2020

​​​​​​​​​​​​​​​​Diplômé en marketing, il a l’œil pour déchiffrer le vrai du faux des argumentaires produits et décrypter le langage des marques. Technophile dans l’âme et passionné par l’automobile depuis toujours, les innombrables spécificités techniques du high-tech n’ont aucun secret pour lui et il est toujours informé des dernière sorties et tendances en la matière.