Le Meilleur Microscope

Mis à jour le 21 septembre 2021

Nous avons passé 9 heures à analyser en détail 15 modèles pour établir que le Omax 40x-2000x est le meilleur microscope pour les observateurs passionnés. Nous recommandons toutefois aux enfants et aux débutants de se tourner davantage vers le AmScope M150C-L.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Omax 40X-2000X

Cet appareil trinoculaire offre une vision nette et précise grâce à ses huit grossissements, à son condenseur Abbe et à sa lumière LED réglable. Tout est pensé pour fournir confort et ergonomie suffisants.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Destiné aux scientifiques confirmés pour des examens cliniques ou dans les laboratoires, ce microscope trinoculaire réunit les composants nécessaires pour une étude précise et confortable. Avec sa tête rotative, son éclairage LED et son condenseur Abbe, il met tout en œuvre pour que vous ne loupiez aucun détail. Même à fort grossissement, l’image reste nette et ses commandes coaxiales permettent d’aller loin dans les analyses. En plus, vous pouvez filmer et photographier vos observations.

 

Meilleur pas cher

AmScope M150C-L

Ce modèle monoculaire se défend bien en termes de rapport qualité/prix. Grâce à sa simplicité d’usage et à la qualité de ses équipements, il contribue à la bonne vision des échantillons.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce microscope monoculaire optique est aussi bien conçu pour un étudiant en biologie, un lycéen, un débutant ou un enfant. Simple à appréhender, il constitue un bon outil d’apprentissage de par son excellent rapport qualité/prix. En effet, il intègre un éclairage LED, un condenseur ainsi qu’une tête modulable, ce que ses concurrents ne proposent pas toujours. Ses grossissements et son oculaire suffisent à faire de courtes analyses plus globales sous une bonne visibilité. Vous profitez également de quelques accessoires utiles.

 

Meilleur haut de gamme

AmScope T490B Compound Darkfield

Cet appareil à trois oculaires séduit grâce à sa qualité d’image surprenante. Ses caractéristiques permettent d’observer des échantillons avec beaucoup de minutie et dans un confort visuel total.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce microscope trinoculaire optique sert beaucoup pour des analyses de sang dans le domaine médical ou auprès des vétérinaires. Grâce à ses commandes intuitives et à sa haute résolution, vous visualisez des images nettes et cristallines. Son condenseur, son diaphragme et sa lumière contribuent à la bonne visibilité des plus petits objets. Les analyses se font donc dans un confort visuel absolu avec une mise au point précise et plusieurs grossissements importants.

 

Alternative milieu de gamme

Swift SW380T

Ce microscope affiche une belle capacité de zoom et d’ouverture avec ses trois oculaires grand champ et la précision de sa mise au point. Dès lors, les images sont nettes et lumineuses.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Cet appareil trinoculaire est utilisé dans le cadre d’analyses de bactéries animales, mais aussi par les étudiants en sciences, en médecine ou par les lycéens ou les amateurs curieux. Avec sa tête rotative, ses objectifs achromatiques, son éclairage LED et son condenseur Abbe, il est très proche de son concurrent en termes de performances. Ses acheteurs apprécient la précision de sa mise au point. Toutefois, il est légèrement moins ergonomique que le Omax, notamment dans les modes de grossissement et au niveau des boutons.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gamme Alternative milieu de gamme
Omax 40X-2000XAmScope M150C-IAmScope T490B Compound DarkfieldSwift SW380T
Omax 40X-2000XAmScope M150C-LAmScope T490B Compound DarkfieldSwift SW380T
Cet appareil trinoculaire offre une vision nette et précise grâce à ses huit grossissements, à son condenseur Abbe et à sa lumière LED réglable. Tout est pensé pour fournir confort et ergonomie suffisants.Ce modèle monoculaire se défend bien en termes de rapport qualité/prix. Grâce à sa simplicité d’usage et à la qualité de ses équipements, il contribue à la bonne vision des échantillons.Cet appareil à trois oculaires séduit grâce à sa qualité d’image surprenante. Ses caractéristiques permettent d’observer des échantillons avec beaucoup de minutie et dans un confort visuel total.Ce microscope affiche une belle capacité de zoom et d’ouverture avec ses trois oculaires grand champ et la précision de sa mise au point. Dès lors, les images sont nettes et lumineuses.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

800+ Comparatifs
400+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

Mentions honorables 

AmScope M30-ABS-KT2-W (41,99 € lors de la publication) : Une solution très abordable. Ce modèle monoculaire en plastique comprend des objectifs asphériques 4x, 10x et 40x. Il intègre cinq modes de grossissement et un éclairage par miroir qui reste naturel mais qui nécessite un environnement lumineux. Vous bénéficiez d’un grand nombre d’accessoires à la livraison et d’une mallette de transport, ce qui rend son rapport qualité/prix si intéressant. Grâce à ceux-ci et à sa simplicité d’utilisation, il est idéal pour les débutants ou les enfants qui font de la découverte mais pas plus. Par contre, son manuel est en anglais et il devient inconfortable lors des longues observations.

Celestron CL-S20 Portable Stereo Microscope (115 € lors de la publication) : Une alternative pour amateur. Cet appareil binoculaire pour enfants, amateurs ou étudiants offre un bon confort d’utilisation pour des analyses plus longues. Avec son grossissement 20x, il ne permet pas de voir de petites choses mais bien de découvrir la nature ou de regarder des objets 3D. Il présente une lumière LED réfléchie mais aucun condenseur. Il vient avec divers accessoires et est très léger, ce qui le rend facile à transporter. De plus, sa mise au point se fait rapidement. Toutefois, son rapport qualité/prix nous semble moins intéressant que celui de son concurrent.

Levenhuk Rainbow 50L (119,95 € lors de la publication) : Grossissement jusqu’à 800x malgré un prix encore compact. Ce microscope monoculaire possède une lentille de Barlow et une tête inclinée à 45° et rotative à 360° pour plus de confort et de précision. Son grossissement va de 40x à 800x. Vous disposez d’un éclairage LED et d’une platine qui travaille la lumière. À la livraison, vous avez une mallette de transport ainsi qu’un kit d’expériences très complet pour un écolier ou un enfant passionné. Malgré tout, sa structure en plastique est assez fragile, il faut donc en prendre soin.

 

Comment choisir son microscope ?

Comme le télescope, le microscope séduit petits et grands, au point qu’il devient parfois difficile d’opter pour un modèle adapté, tant il en existe, chacun pour un usage différent. 

Avant tout, il est nécessaire d’identifier les différents types de microscopes :

  • Les microscopes optiques : équipés de lentilles, ils permettent de voir des échantillons avec une résolution très faible.
  • Les microscopes électroniques : ils fonctionnent avec des lentilles électromagnétiques et peuvent observer des particules plus fines avec un grossissement plus important et une résolution plus haute.

Sachant cela, voici les critères à observer avant votre achat :

  • La tête : les modèles plus abordables disposent d’une tête droite et d’une optique simple, bien moins précise. Vous devez alors vous déplacer pour vos observations. Si vous êtes un observateur plus confirmé, optez pour une tête inclinable qui donne un meilleur accès aux détails et assure plus de confort aux yeux.
  • L’objectif : il en existe de deux types. Moins coûteux, l’objectif achromatique se charge d’obtenir une bonne couleur et une image nette en supprimant les aberrations chromatiques. Néanmoins, les images peuvent être un peu trop en reliefs. L’objectif plan-achromatique, lui, corrige la planéité de l’image, en plus d’offrir une image naturelle et encore plus détaillée. 
  • Le nombre d’oculaires : un modèle monoculaire (un seul oculaire) se destine à un usage loisir et de courte durée. Le microscope binoculaire (deux oculaires) est davantage agréable pour de longues observations. Plus cher, le trinoculaire (trois oculaires) permet d’intégrer une caméra ou un appareil photo pour enregistrer vos analyses. Enfin, plus performant, plus confortable et plus professionnel, le microscope numérique remplace les oculaires par un écran LCD dans le but de proposer une belle qualité d’image avec un grossissement plus important et de partager ses observations.
  • Le type d’oculaire : simples à utiliser, les oculaires Huygens suffisent pour les débutants et les enfants mais ils proposent un champ d’observation réduit. Les oculaires grand champ offrent plus de confort avec une meilleure qualité d’image. Pour les professionnels, il y a les oculaires micrométriques qui peuvent fonctionner avec d’autres machines et mesurer les échantillons. 
  • Le grossissement : il est le résultat d’une division de la longueur oculaire par la distance focale. Les plus faibles (x1 à x10) se destinent aux débutants. Pour les professionnels, il y a des appareils qui dépassent x40. 
  • L’éclairage : l’éclairage par miroir est plus naturel et plus facile à entretenir mais attention à bénéficier d’une luminosité suffisante car il dépend de son environnement. La lumière LED est moins encombrante et plus durable mais un peu plus froide que la lumière naturelle. La lumière halogène est plus jaune et plus proche de la réalité, mais son rendement lumineux est plus faible. L’idéal, c’est un éclairage avec réglage d’intensité pour adapter l’image selon votre convenance. Mais cela nécessite un plus gros investissement.
  • Le système de fixation : les microscopes à valets sont plus faciles à prendre en main et donc plus adaptés aux plus jeunes ou aux débutants. Toutefois, vous manquez de précision, contrairement aux microscopes avec surplatine. ceux-ci sont plus intéressants si vous réalisez des grossissements plus importants et que vous faites de longues observations. Attention, qu’ils sont plus difficiles à manier.
  • Le diaphragme : le diaphragme à disque garantit un meilleur contraste et suffit pour des amateurs. Le diaphragme à iris va plus loin dans les réglages pour fournir des analyses plus précises et confortables. Celui-ci doit être manipulé avec soin.
  • Les condenseurs : utiles pour les observateurs plus expérimentés, ils servent à ceux qui travaillent avec un plus grand grossissement. Les condenseurs de platine travaillent la lumière mais réduisent l’ouverture numérique. Les condenseurs Abbe sont plus efficaces de ce point de vue là et aussi au niveau du confort. Par conséquent, ils sont plutôt conseillés aux professionnels.
  • Les commandes : moins chères, les commandes macrométrique et micrométrique séparées sont plus faciles à manier tandis que les commandes coaxiales sont quant à elles plus confortables. Ces dernières se retrouvent plus souvent sur les modèles plus onéreux. Mais les plus agréables, ce sont les commandes à mouvement macrométrique qui sont plus intuitives et qui nécessitent moins d’entretien.
  • L’alimentation : certains fonctionnent avec une prise, ce qui vous garantit de ne pas être à court d’alimentation. Cependant, le câble peut être encombrant, c’est pourquoi il en existe avec une batterie intégrée, qui ont une plus grande durée de vie.

 

Sources

  1. Digital Camera World, The best microscopes you can buy in 2020 for students, kids and professionals, 21 septembre 2020

 

Laisser un commentaire