Le Meilleur Livre Érotique

Publié le 13 août 2020

Largement popularisée depuis une dizaine d’années, la littérature érotique est de celles avec lesquelles on n’ose pas trop s’afficher, réservée à l’intimité de la chambre à coucher. Aujourd’hui, l’offre est telle qu’il y en a vraiment pour tous les goûts, du plus au moins soft, mais aussi pour tous les fantasmes.
Si Mutine est une parfaite entrée en matière, qui plaît autant aux novices qu’aux lecteurs confirmés, il est certain qu’Histoire d’O, grand classique du genre, ou Monsieur, plus moderne, ont tout autant leur place dans votre bibliothèque.
10 Experts
700 Comparatifs
0 Pub
100% Impartial

 

Le choix de la rédaction

Mutine, d’Alexia Deafly (2018)

Avec un style à la fois subtil et sans pudeur, Alexia Deafly fait l’unanimité avec ce premier roman érotique. Loin des clichés du genre, elle mêle sexe et sentiments avec justesse.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Parfait mélange de romance et d’érotisme, ce roman embarque le lecteur dans un univers de sensualité et d’émotions. Le langage utilisé est cru, mais plein de finesse et de nuances, titillant le lecteur, qu’il soit novice ou initié. Bien qu’elle ne soit pas encore très connue dans le domaine de la littérature érotique, Alexia Deafly offre une narration bien construite et des personnages attachants, sans jamais tomber dans la vulgarité ni l’excès.  

 

Le meilleur des incontournables

Histoire d’O, de Pauline Réage (1954)

Après avoir longtemps entretenu le mystère sur l’identité de son auteur, Histoire d’O s’est rapidement positionné comme pionnier du genre érotique, porté par la renommée de son préfacier, Jean Paulhan.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Sulfureux pour son époque, ce roman érotique entraîne le lecteur dans les méandres du sado-masochisme, à la frontière entre sexe, violence et possession. Critiqué dès sa sortie et attaqué pour outrage aux bonnes mœurs, il a pourtant reçu le Prix des Deux Magots à peine un an plus tard, alors que son auteur n’était toujours pas clairement identifié. Il fait aujourd’hui partie des écrits les plus mythiques de sa génération, au même titre qu’Emmanuelle, d’Emmanuelle Arsan

 

Le meilleur du moment

Monsieur, de E.L. James (2019)

Très attendu par les fans de l’auteur, ce roman s’inscrit dans la continuité de Cinquante Nuances de Grey, sans pour autant se positionner comme une suite des aventures de Christian et Anastasia.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Plutôt placé sous le signe du thriller érotique, le dernier roman de la célèbre E. L. James ne lésine pas sur le suspense. Bien sûr, la passion est elle aussi au rendez-vous, mais laisse cette fois de côté les pratiques sado-masochistes qui étaient au centre de l’intrigue de Cinquante Nuances de Grey. Ce qui est sûr, c’est que les fans de ce dernier doivent définitivement s’en détacher pour apprécier ce nouvel opus, résolument différent. 

 

Les recommandations de la rédaction

Le choix de la rédactionUn road trip passionnelLe succès du scandale
Mutine, d’Alexia Deafly (2018)June, de Virginie Bégaudeau (2017)L’Amant de Lady Chatterley, de D. H. Lawrence (1928)
Mutine, d’Alexia Deafly (2018)June, de Virginie Bégaudeau (2017)L’Amant de Lady Chatterley, de D. H. Lawrence (1928)
Avec un style à la fois subtil et sans pudeur, Alexia Deafly fait l’unanimité avec ce premier roman érotique. Loin des clichés du genre, elle mêle sexe et sentiments avec justesse.Mettant le plaisir féminin au premier plan, Virginie Bégaudeau emmène le lecteur dans l’atmosphère des années 70, très libérée sur le plan sexuel, tout en évitant les clichés et les raccourcis faciles.Incroyablement osé pour son époque, ce roman se destine à un lecteur averti : loin de la légèreté des romans de l’été, il constitue plutôt un classique du genre pour ceux qui veulent revenir aux bases.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Mutine, d’Alexia Deafly (2018)

Le choix de la rédaction

Mutine, d’Alexia Deafly (2018)

Avec un style à la fois subtil et sans pudeur, Alexia Deafly fait l’unanimité avec ce premier roman érotique. Loin des clichés du genre, elle mêle sexe et sentiments avec justesse.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

C’est après avoir gagné le concours d’écriture Nuit Blanche, organisé par les éditions Blanche et la plate-forme Fyctia, que Sylvia Deafly publie ce premier roman, dont le succès est presque immédiat. S’inscrivant totalement dans les codes de la romance érotique, Mutine invite le lecteur dans un univers empreint de sensualité, sans jamais être vulgaire. 

Mutine cache derrière ce pseudonyme une vie aux multiples facettes. Mère de famille occupant un poste à responsabilité le jour, elle devient hôtesse des plaisirs la nuit, dans le club “The Silence” qu’elle a ouvert avec son mari. À la mort de celui-ci, tout son quotidien s’effondre. Mutine doit affronter le deuil et apprendre à se reconstruire, avec l’aide de Manu, son meilleur ami bisexuel. 

Au-delà des nombreux passages érotiques, chargés d’une sensualité torride, l’auteur invite le lecteur dans une narration plurielle, où les différents chapitres laissent voix aux personnages secondaires. Cela lui permet de mieux s’imprégner de l’atmosphère du livre, où la redécouverte du plaisir et des sens est finalement tout aussi importante que la reconstruction psychologique après la perte d’un être aimé. 

Portés par une multitude de sentiments, les personnages sont attachants. Le style d’Alexa Deafly est apprécié pour sa délicatesse et sa finesse. En définitive, tous les ingrédients sont réunis pour un agréable moment de lecture. 

 

June, de Virginie Bégaudeau (2017)

Un road trip passionnel

June, de Virginie Bégaudeau (2017)

Mettant le plaisir féminin au premier plan, Virginie Bégaudeau emmène le lecteur dans l’atmosphère des années 70, très libérée sur le plan sexuel, tout en évitant les clichés et les raccourcis faciles.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Publié aux éditions La Musardine, June s’inscrit dans une collection bien spécifique : Point G, de la littérature érotique “écrite par des femmes pour des femmes”, mettant à l’honneur le plaisir féminin. Dans ce road trip, c’est en effet deux femmes que le lecteur va pouvoir suivre, l’une initiant l’autre à la découverte du plaisir et de l’amour libre.

À l’été 1973, June, malheureuse dans son mariage, décide de partir en cavale avec sa voisine et maîtresse, Elsa. Entre plaisir charnel et amour sincère, cette fuite les mène à croiser la route de Sacha, grand ténébreux qui se joint à leur voyage jusqu’à la maison des Carpenter. Mais ils sont loin d’imaginer ce qui se cache en réalité derrière ces portes… Dans cette communauté hippie, la débauche règne en maître.

Comparé par certains lecteurs à celui de Thelma et Louise, le duo June/Elsa intrigue et attire. June, vraie héroïne de cette histoire, est d’abord très soumise, mais se révèle et se libère petit à petit. Pour elle, ce voyage est finalement initiatique sur bien des points. Et si le pitch de départ n’a rien d’original, le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout, incapable de deviner le dénouement final, et porté par cette atmosphère post-soixante-huitarde de liberté sexuelle.

 

L’Amant de Lady Chatterley, de D. H. Lawrence (1928)

Le succès du scandale

L’Amant de Lady Chatterley, de D. H. Lawrence (1928)

Incroyablement osé pour son époque, ce roman se destine à un lecteur averti : loin de la légèreté des romans de l’été, il constitue plutôt un classique du genre pour ceux qui veulent revenir aux bases.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Publié peu de temps après la Première Guerre Mondiale, ce roman est désormais reconnu comme l’un des chefs d’œuvre de la littérature érotique. Il a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs adaptations télévisuelles et cinématographiques, dont la dernière en date a obtenu le César de la meilleure adaptation en 2007.

L’histoire est celle de Constance, Lady Chatterley, dont le mari est revenu mutilé et partiellement paralysé de la guerre. Son impuissance sexuelle et l’incapacité à lui donner un enfant poussent rapidement Constance à l’adultère. D’amant en amant, elle se découvre et se libère, jusqu’à tomber sous le charme de Mellors, garde-chasse de la propriété. C’est une histoire de passion mais aussi d’amour qui naît entre les deux jeunes gens, bousculant la question de la classe sociale.

Outre le contexte historique et social plutôt sombre dépeint par D. H. Lawrence, c’est surtout une intrigue amoureuse qui prend place au cœur de ce roman. Bien qu’il ait fait des émules lors de sa sortie, son succès est unanime aujourd’hui. La critique souligne l’absence de perversité ou d’esprit provocateur. Il y est plutôt question d’une découverte des sens et des corps, une quête de plaisir, à la fois personnel et commun à deux êtres amoureux.

Si le vocabulaire employé est cru (ce qui lui a valu la censure à l’époque), il est apprécié aujourd’hui pour son incroyable poésie et sa justesse, qui font de ce livre un classique du genre, à mettre dans toutes les bibliothèques.

 

Les incontournables

Le meilleur des incontournablesLe fantasme du costume cravateEntre passion et obsession
Histoire d’O, de Pauline Réage (1954)Beautiful Bastard, de Christina Lauren (2013)Crossfire, tome 1 Dévoile-moi, de Silvia Day
Histoire d’O, de Pauline Réage (1954)Beautiful Bastard, de Christina Lauren (2013)Crossfire, tome 1 : Dévoile-moi, de Sylvia Day
Après avoir longtemps entretenu le mystère sur l’identité de son auteur, Histoire d’O s’est rapidement positionné comme pionnier du genre érotique, porté par la renommée de son préfacier, Jean Paulhan.Surfant sur la vague du succès de Cinquante Nuances de Grey, ce roman érotique réussit à emmener le lecteur dans un univers radicalement différent, aux personnages pleins de caractère.Contemporain de Cinquante Nuances de Grey, Dévoile-moi présente quelques similitudes avec celui-ci (dont un riche et charismatique homme d’affaires) mais se distingue par une héroïne plus mature, et plus torturée.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Histoire d’O, de Pauline Réage (1954)

Le meilleur des incontournables

Histoire d’O, de Pauline Réage (1954)

Après avoir longtemps entretenu le mystère sur l’identité de son auteur, Histoire d’O s’est rapidement positionné comme pionnier du genre érotique, porté par la renommée de son préfacier, Jean Paulhan.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Fréquemment abordé dans les cours de littérature, Histoire d’O a beaucoup fait parler de lui, tant pour le mystère longtemps entretenu autour de l’identité de son auteur que pour son contenu BDSM, qui lui a valu d’être poursuivi à l’époque pour outrage aux bonnes mœurs. 

Le roman raconte l’histoire d’une jeune femme appelée O, emmenée par son amant dans un château où elle deviendra esclave sexuelle de son plein gré. Chaque jour, elle subit des sévices variés, abandonnant toute liberté et opinion personnelle. Offerte, prise, maltraitée, elle trouve son plaisir dans le fait d’être possédée, malgré les souffrances corporelles que cela implique.

Une chose est sûre, avec ce roman, il faut savoir dans quoi on met les pieds. La violence y est forte, dérangeante, et la soumission extrême de O face à son amant peut être déstabilisante. C’est un roman à remettre dans son contexte et à ne pas prendre au premier degré. Surtout, c’est l’histoire d’un fantasme, puisque l’héroïne est totalement consentante.

Ce n’est que bien des années après la publication d’Histoire d’O que Dominique Aury, secrétaire générale de la NRF, reconnaîtra s’être cachée derrière le pseudonyme Pauline Réage, dans cette flamboyante déclaration d’amour à son directeur et amant caché, Jean Paulhan. Initialement écrit dans leur intimité, sa publication lui permettra d’être récompensé du Prix des Deux Magots en 1955 et de faire l’objet de plusieurs adaptations, illustrées et cinématographiques. 

 

Beautiful Bastard, de Christina Lauren (2013)

Le fantasme du costume cravate

Beautiful Bastard, de Christina Lauren (2013)

Surfant sur la vague du succès de Cinquante Nuances de Grey, ce roman érotique réussit à emmener le lecteur dans un univers radicalement différent, aux personnages pleins de caractère.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Initialement publié sur Internet sous le titre The Office, Beautiful Bastard a été écrit par un duo d’auteur, Christina Hobbs et Lauren Billing, réunies par leur passion commune pour la saga Twilight et qui prendront le pseudonyme logique de Christina Lauren. Après un incroyable succès sur la toile, elles décident de publier leur roman en 2013, soit un an après le succès de Cinquante Nuances de Grey. 

À Chicago, Chloé Mills est une brillante étudiante de 26 ans, stagiaire dans une entreprise de média. Son patron, Bennett Ryan, est aussi autoritaire et arrogant que séduisant. Entre les deux jeunes gens, la relation est électrique et les échanges acerbes cèdent vite la place à une liaison passionnelle, dont l’interdit ne fait qu’augmenter l’excitation.

Comme beaucoup de romans populaires, la série Beautiful est tout aussi critiquée qu’adorée. Elle comprend désormais dix tomes, dont le dernier est paru en 2018. Si beaucoup lui reprochent un manque de profondeur et la qualifient de romance facile pleine de clichés, c’est aussi ce qui plaît à beaucoup de lecteurs. 

Facile à lire, c’est une série addictive, sans prise de tête, qui ne s’embarrasse pas de figures de style alambiquées mais attrape le lecteur et lui donne finalement ce qu’il veut : des scènes hot, au langage cru, mais aussi de l’humour et de la romance.

 

Crossfire, tome 1 Dévoile-moi, de Silvia Day

Entre passion et obsession

Crossfire, tome 1 : Dévoile-moi, de Sylvia Day

Contemporain de Cinquante Nuances de Grey, Dévoile-moi présente quelques similitudes avec celui-ci (dont un riche et charismatique homme d’affaires) mais se distingue par une héroïne plus mature, et plus torturée.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Auteure à succès publiée dans pas moins de 28 pays, plusieurs fois nominée et récompensée par les Good Choice Awards, Sylvia Day n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’elle entame la série Crossfire. Véritable romance érotique, Dévoile-moi reprend tous les codes qui lui assurent un succès immédiat auprès du public.

Eva vient d’arriver à New York lorsqu’elle fait la rencontre de Gideon Cross, riche homme d’affaires avec lequel elle entame rapidement une relation torride mais tumultueuse. Car Eva et Gideon ont tous les deux un lourd passé, qui les fait douter d’eux-mêmes mais aussi de l’autre. C’est un véritable jeu du chat et de la souris qui commence, entre jalousie et passion. 

Aujourd’hui composée de cinq tomes, la série Crossfire a ses adeptes. Beaucoup la placent un cran au-dessus de la saga Cinquante Nuances de Grey, dont elle est contemporaine, grâce à des personnages moins niais et une écriture plus riche et plus adulte. En parallèle, les deux sagas ont été critiquées pour les mêmes raisons : une narration jugée facile et un peu clichée. 

Les conclusions sont cependant évidentes : Dévoile-moi est un roman qui se lit d’une traite, dont les personnages (même secondaires) sont attachants et qui donne envie de lire la suite. 

 

Les meilleurs livres érotiques du moment

Le meilleur du momentLes lovebots, esclaves sexuels du futurOsez... 20 histoires de sexe inavouables, de Collectif (2020)
Monsieur, de E.L. James (2019)Esther, d’Olivier Bruneau (2020)Osez... 20 histoires de sexe inavouables, de Collectif (2020)
Monsieur, de E.L. James (2019)Esther, d’Olivier Bruneau (2020)Osez... 20 histoires de sexe inavouables, de Collectif (2020)
Très attendu par les fans de l’auteur, ce roman s’inscrit dans la continuité de Cinquante Nuances de Grey, sans pour autant se positionner comme une suite des aventures de Christian et Anastasia.Résolument futuriste, ce roman nous questionne sur la place de la technologie dans notre société, imaginant ce que donnerait l’omniprésence des robots dans notre quotidien, y compris pour assouvir les désirs des humains.20 nouvelles érotiques composent ce recueil, rassemblés sur le thème des fantasmes inavouables. BDSM, voyeurisme, esclavage sexuel consenti,... Amateurs de tradition s’abstenir, ici le sexe sort des sentiers battus.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Monsieur, de E.L. James (2019)

Le meilleur du moment

Monsieur, de E.L. James (2019)

Très attendu par les fans de l’auteur, ce roman s’inscrit dans la continuité de Cinquante Nuances de Grey, sans pour autant se positionner comme une suite des aventures de Christian et Anastasia.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Très attendu après le succès international de la trilogie Cinquante Nuances de Grey, Monsieur est un roman érotique qui mêle romance et suspense, empruntant quelques codes au thriller, dont il se revendique. S’il ne fait clairement pas l’unanimité auprès de la critique, il semble néanmoins rencontrer son public, à condition de ne pas s’attendre à y trouver un nouveau Christian Grey. 

Maxim Trevelyan, alias “Monsieur”, est un jeune aristocrate qui voit sa routine tranquille et sans contrainte soudainement bouleversée par un héritage familial amenant son lot de responsabilités. Autrefois habitué à la débauche et la facilité, c’est dans cette période tourmentée qu’il fait la rencontre d’Alessia, jeune femme de ménage fraîchement arrivée en Angleterre, aussi discrète que troublante. Fasciné, Maxim ne peut réfréner son attirance, mais découvre rapidement que la jeune femme est poursuivie par un passé tumultueux. 

Facile à lire, Monsieur doit pourtant faire face à la difficulté d’être “le livre d’après”, car le succès populaire obtenu par la série Cinquante Nuances de Grey ne fait qu’accroître les attentes du lecteur. Pour cette raison, la réception auprès du public est moins unanime, mais la majorité s’accorde à dire qu’il s’agit là d’un roman addictif, différent mais captivant. Sa récente parution en format poche ne fait qu’accroître son accessibilité par le grand public.

 

Esther, d’Olivier Bruneau (2020)

Les lovebots, esclaves sexuels du futur

Esther, d’Olivier Bruneau (2020)

Résolument futuriste, ce roman nous questionne sur la place de la technologie dans notre société, imaginant ce que donnerait l’omniprésence des robots dans notre quotidien, y compris pour assouvir les désirs des humains.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Découvert par le grand public en 2017 suite à la sortie de Dirty Sexy Valley, genre de campus novel teintée de sexe cru mais habile, Olivier Bruneau livre ici un roman proche de la science-fiction, où les lovebots occupent une place dominante dans notre société ultra-technologique.

Maxine et Anton, couple de quadragénaire empêtré dans la routine et l’ennui, découvre au détour d’une ruelle un robot humanoïde en piteux état. Lorsqu’il décide de la ramener chez lui pour la réparer, Anton n’imagine alors pas que c’est son quotidien entier qui va s’en trouver bouleversé. Car Esther, dont les caractéristiques physiques sont si proches de celles d’un humain, va pénétrer leur intimité en tant qu’individu à part entière, et de manière très sensuelle…

Olivier Bruneau arrive à dépeindre un futur tellement plausible que cela en devient presque troublant. Dans cette véritable satire sociologique, sa manière d’aborder le sexe est crue et effrontée, si bien qu’il s’en trouve encensé tant par la critique que par les lecteurs, qui vont jusqu’à le qualifier de “Tarantino de la littérature érotique”. 

Tout en abordant les thèmes du capitalisme poussé à l’extrême et de l’esclavage sexuel, ce roman sort finalement du cadre habituel facilement niais de la romance érotique avec un récit bien construit, où l’idée d’une relation charnelle avec un robot devient presque aussi fascinante que délicieusement dérangeante.

 

Osez... 20 histoires de sexe inavouables, de Collectif (2020)

Histoires courtes pour sensations fortes

Osez… 20 histoires de sexe inavouables, de Collectif (2020)

Ce modèle est taillé pour un usage intensif, en particulier avec une télévision. Son ergonomie est la meilleure de notre sélection, et il possède une connectique fournie et de nombreuses fonctions.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La collection “Osez… 20 histoires” a pour vocation de réunir les plumes d’auteurs variés, débutants ou confirmés, autour d’un thème commun. Plans à trois, sexe en voyage ou à l’hôtel, histoires d’infidélité, il y en a pour tous les goûts. C’est d’ailleurs cette collection qui a révélé Octavie Delvaux, auteure du célèbre Sex in the Kitchen paru en 2012.

Dans ce recueil, ce sont les fantasmes inavouables qui sont abordés. L’éditeur annonce la couleur : ici, on s’éloigne de la littérature érotique la plus classique. De la femme bien sous tous rapports qui devient l’esclave sexuelle consentante d’une bande de voyous à celle qui s’offre à des routiers sur un parking sous l’œil de son mari, en passant par le chef d’entreprise amateur d’humiliation et de soumission sexuelle dans le privé, il n’y a qu’un pas (ou une page). 

Le genre de la nouvelle est courant dans la littérature érotique, où bien souvent le lecteur n’est pas en demande d’une trame narrative longue et complexe. Ce format court permet d’entrer rapidement dans le vif du sujet et est d’ailleurs privilégié par les écrivains amateurs, qui partagent alors leurs écrits sur le net. 

Facile à lire et à glisser dans son sac, il y a fort à parier que ce livre petit format ne soit pas le seul de la collection à intégrer votre bibliothèque…

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Son diplôme en communication et ses précédentes expériences professionnelles dans l’administratif ont développé chez elle un excellent sens critique et une rigueur exemplaire. Des valeurs indispensables pour analyser et comparer des centaines de produits avec objectivité. Maman de deux enfants, elle se sert aussi de son vécu pour évaluer la praticité des produits destinés aux tout-petits.


guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments