Le Meilleur Isolant Thermique

Mis à jour le 13 avril 2021

Après 8 heures de recherche parmi 20 matériaux disponibles en ligne, nous estimons que c’est la laine de bois qui offre actuellement le meilleur rapport qualité/prix.

 

Le secteur de la construction subit actuellement des problèmes de stocks de matériaux ce qui provoque des pénuries et des différences de prix. Nous restons néanmoins à l'affût pour vous proposer des produits au rapport qualité/prix tout aussi intéressant.

 

Notre choix, Meilleur pas cher

Laine de bois (6,31 m²)

La laine de bois se démarque par sa flexibilité, sa polyvalence et sa recyclabilité. Excellente pour l’hiver, elle offre aussi un bon confort en été en allongeant le temps nécessaire à la chaleur pour traverser les parois.

31,03 € sur ManoMano

La laine de bois est idéale pour une isolation thermique car elle convient pour de nombreuses applications, que ce soit pour les toitures, les murs intérieurs, les parties creuses dans les cloisons, les plafonds entre solives, les planchers entre structures ou les combles entre solives ou chevrons. Nous l’avons élue meilleur choix de notre comparatif car elle est à la fois efficace grâce à sa haute densité, compressible, flexible et écologique. En outre, la marque que nous avons choisie – Steico Flex – élabore ses panneaux en France avec du bois provenant d’exploitations forestières respectant les normes de développement durable.

 

Meilleur milieu de gamme

Panneaux en laine de verre (3,24 m²)

La laine de verre se distingue par sa facilité d’application, ses bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique, sa popularité (c’est l’un des matériaux les plus utilisés dans les maisons) et son prix abordable.

38,53 € sur ManoMano

Grâce à son procédé de formation, la laine de verre emprisonne l’air et offre d’excellentes propriétés isolantes. Elle est commercialisée sous la forme de rouleaux ou de flocons à souffler pour l’isolation des combles. Les panneaux roulés Isover que nous avons sélectionnés se distinguent par leur épaisseur de 100 mm (mais d’autres épaisseurs sont aussi disponibles). Isover, appartenant au groupe Saint-Gobain, est spécialisée dans la fabrication et la distribution d’isolants depuis de nombreuses années (c’est une marque leader en matière d’isolation à base de laine minérale).  

 

Meilleur haut de gamme

Panneaux en liège (0,5 m²)

Le liège est un matériau écologique qui se démarque par son excellent rendement, tant en isolation thermique d’intérieur qu’en isolation phonique. Il se distingue aussi par son aspect attrayant, son élasticité et sa résistance aux nuisibles.

9,85 € sur ManoMano

Le liège est idéal pour l’isolation thermique et phonique des murs intérieurs, sols, plafonds mais aussi des combles d’une maison. Son prix est plus élevé que celui d’autres matériaux, mais les utilisateurs sont généralement très satisfaits des résultats obtenus. C’est un matériau léger, imputrescible et efficace en matière d’isolation. Il peut être facilement posé par collage ou vissage et être découpé à la scie sauteuse. Par ailleurs, plusieurs épaisseurs sont disponibles.

 

Alternative milieu de gamme

Panneaux en ouate de cellulose et chanvre (7,5 m²)

L’ouate de cellulose et la fibre de chanvre figurent parmi les matériaux les plus écologiques de notre sélection. Ils se démarquent par leur polyvalence (ils peuvent être appliqués sur différents supports), leurs performances et leur recyclabilité.

97,41 € sur ManoMano

L’ouate de cellulose est un matériau de très haute qualité en matière d’isolation thermique. Il est écologique, recyclable, insensible aux micro-organismes et il ne pourrit pas. En outre, c’est un excellent isolant phonique. Ces caractéristiques en font un des meilleurs isolants en matière d’écologie, de technique et de coût. Les panneaux que nous avons choisis pour ce comparatif sont commercialisés par Biofib et sont issus d’un mélange d’ouate de cellulose et de chanvre pour une bonne résistance aux déchirures. Ils peuvent être appliqués sur de nombreux supports (combles, murs, plafonds et planchers).

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Laine de boisPanneaux en laine de verrePlaque de liège brutPanneaux en laine de roche
Laine de bois (6,31 m²)Panneaux en laine de verre (3,24 m²)Panneaux en liège (0,5 m²)Panneaux en ouate de cellulose et chanvre (7,5 m²)
La laine de bois se démarque par sa flexibilité, sa polyvalence et sa recyclabilité. Excellente pour l’hiver, elle offre aussi un bon confort en été en allongeant le temps nécessaire à la chaleur pour traverser les parois.La laine de verre se distingue par sa facilité d’application, ses bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique, sa popularité (c’est l’un des matériaux les plus utilisés dans les maisons) et son prix abordable.Le liège est un matériau écologique qui se démarque par son excellent rendement, tant en isolation thermique d’intérieur qu’en isolation phonique. Il se distingue aussi par son aspect attrayant, son élasticité et sa résistance aux nuisibles.L’ouate de cellulose et la fibre de chanvre figurent parmi les matériaux les plus écologiques de notre sélection. Ils se démarquent par leur polyvalence (ils peuvent être appliqués sur différents supports), leurs performances et leur recyclabilité.
31.03 € sur ManoMano 38.53 € sur ManoMano 9.85 € sur ManoMano 97.41 € sur ManoMano

 

800+ Comparatifs
300+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

Mentions honorables

Le Relais Métisse ECF76_440 (6,00 € / m² lors de la publication) : cet isolant est fabriqué à partir de coton recyclé (jean). Bien qu’il soit plutôt recommandé pour une isolation sonore, il reste approprié pour une isolation thermique (une deuxième couche peut éventuellement être appliquée selon vos besoins). Il a une épaisseur de 50 mm mais d’autres modèles sont commercialisés. Ce produit est aussi disponible en panneaux.

BASF Styrodur 3000 CS (10,59 € lors de la publication) : ces plaques sont en polystyrène extrudé. Elles sont polyvalentes et recommandées pour les travaux de construction en surface et en fondations. Elles sont résistantes à la pression et performantes en matière d’isolation thermique (1,8 m² K/W). En outre, elles sont imputrescibles et faciles à manier. Néanmoins, si le polystyrène extrudé est de meilleure qualité que le polystyrène expansé, il est fabriqué à partir de pétrole et dégage des gaz toxiques en cas d’incendie.

Mono’mur en terre cuite : ces briques de construction se composent uniquement d’argile. Elles sont peu émissives, ce qui garantit une bonne qualité de l’air intérieur (classe A+). Elles sont recommandées pour les travaux de maçonnerie porteurs et ne nécessitent aucune isolation thermique ou acoustique complémentaire (sa résistance thermique s’élève à 3,25 m² K/W et sa valeur lambda à 0,032 W/mK).

 

Comment choisir son isolant thermique ?

Un isolant thermique est essentiel pour un bâtiment : il permet de réguler la température tout en vous protégeant de la chaleur et du froid. Il est néanmoins nécessaire de choisir un isolant adapté aux caractéristiques de votre habitation, à vos préférences (matériaux écologiques, etc.), à votre budget et aux performances attendues. 

Afin de faciliter votre choix, nous avons tout d’abord répertorié les matériaux les plus souvent utilisés pour une isolation thermique : 

  • Les laines minérales : la laine de roche et la laine de verre sont les plus connues. La première est issue du basalte (roche volcanique), et la seconde, du verre. Elles se présentent en matelas flexibles ou en panneaux semi-rigides et elles peuvent être appliquées pour tout type d’isolation (plafonds, toitures, sols, etc.). Elles sont résistantes au feu et durables. Pour des murs ou des toits-terrasses, le verre cellulaire (verre recyclé et matières minérales) peut aussi être utilisé.
  • Le béton cellulaire : ce matériau de construction se compose principalement de ciment, de chaux et de sable. Il se présente sous la forme de blocs ou de panneaux et convient pour la maçonnerie intérieure portante et non-portante. Il peut être posé à la verticale ou à l’horizontale (plusieurs épaisseurs tant disponibles).
  • Les isolants biosourcés : ces matériaux sont issus du vivant, d’origine végétale ou animale. Parmi ceux-ci, vous pouvez opter pour le liège (disponible en plaques ou rouleaux, il permet d’isoler les murs, sols, plafonds ou combles), les laines naturelles, le chanvre, le coton, le lin, la laine/fibre de bois, les fibres de textiles recyclés ou l’ouate de cellulose (composée de papier recyclé). 
  • Les matières synthétiques : recommandés pour l’isolation thermique, ce sont des matériaux abordables, faciles à couper et légers. Le polyuréthane est un matériau qui est souvent préconisé pour une isolation thermique. Néanmoins, comme il est mince, il est recommandé de l’utiliser en complément d’un autre isolant.

D’autres caractéristiques sont à considérer avant d’arrêter votre choix : 

  • Le pouvoir isolant: il s’exprime par un coefficient de conductivité thermique ou valeur lambda (λ) qui mesure la rapidité avec laquelle la chaleur se déplace dans le matériau. Pour un matériau isolant, le coefficient ne peut pas dépasser 0,065 W/mK. Plus la valeur lambda est faible, meilleur est l’isolant. La résistance thermique R mesure pour sa part la résistance rencontrée par la chaleur pour traverser un matériau. Plus cette valeur est haute, plus l’isolant est performant.
  • La forme : les matériaux sont commercialisés sous différentes formes. Vous pouvez trouver des isolants à déverser en vrac ou à souffler (ils sont particulièrement bien adaptés pour les espaces creux ou difficiles d’accès), en plaques rigides ou flexibles, en matelas (surtout utilisés pour les toitures) ou en mousse rigide/projetées (appréciés pour leur facilité d’application). Notez que la densité des matériaux, mesurée en kg/m³, diffère d’un matériau à l’autre selon leur type et leur forme (panneaux, matériaux en vrac, etc.).
  • La pose : il est recommandé de faire appel à un professionnel pour le choix du matériau et la pose. Néanmoins, si vous souhaitez vous y atteler vous-même, sachez qu’il existe des kits prêts à l’emploi. Dans ce cas, vous devez choisir le matériau selon la surface à isoler, l’espace disponible, les performances attendues et votre budget. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les subventions qu’il est possible d’obtenir dans votre région.
  • Les certifications : elles apportent des précisions sur les isolants. Il en existe un certain nombre : le marquage CE, ACERMI, les certifications NF ou CSTBat qui évaluent la résistance thermique de la paroi pour des matériaux d’isolation porteurs tels que le béton cellulaire, et le classement AEV qui indique les niveaux de performances des menuiseries extérieures par rapport à la perméabilité à l’air de la fenêtre, l’étanchéité à l’eau et la résistance au vent.

Pour une isolation phonique ou acoustique, nous vous invitons à consulter notre article dédié.

 

Sources

  1. TrustUp, Isolation de toiture : Quel isolant choisir ?, 18 février 2021

 

Christelle Claessens

​​​​​​​​Christelle écrit principalement pour les catégories Cuisine et Jardin/Bricolage de Selectos. Titulaire d’un master en communication, elle a déjà comparé des centaines de produits et testé des dizaines d’appareils de cuisine durant son travail de rédactrice.


Laisser un commentaire