Le Meilleur Isolant Phonique

Mis à jour le 13 mars 2020

Nous avons passé de nombreuses heures à comparer une vingtaine de matériaux actuellement réputés sur le marché. Sur base de ces recherches, nous considérons que c’est la Laine de roche 60 mm qui affiche actuellement le meilleur rapport qualité/prix. En plus d’être un très bon isolant thermique et phonique, c’est un matériau qui résiste très bien aux chaleurs extrêmes.

 

Notre choix, Meilleur pas cher

Laine de roche (60 mm)

Flexible, polyvalente et recyclable, la laine de roche est un excellent choix pour une isolation phonique et thermique. C’est aussi un matériau qui résiste très bien à l’humidité et aux chaleurs extrêmes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La laine de roche est un matériel d’origine minérale réputé comme étant un excellent isolant thermique et phonique. Proposée ici par Rockwool en panneaux de 60 mm d’épaisseur (lot de 9 plaques), c’est un choix idéal pour l’isolation des cloisons de séparation ou des contre-cloisons à ossature bois ou métallique.

 

Meilleur milieu de gamme

Panneau en ouate de cellulose et chanvre (60 mm)

L’ouate de cellulose et la fibre de chanvre sont des matériaux écologiques réputés pour leurs performances d’isolation phonique. Ils peuvent être appliqués sur différents supports (combles, murs, plafonds et planchers) et sont recyclables.

10,39 € sur ManoMano

L’ouate de cellulose est un matériau de très haute qualité en matière d’isolation phonique et thermique. Il est écologique, recyclable, insensible aux micro-organismes et il ne pourrit pas. Tout ça en fait un des meilleurs isolants en matière d’écologie, de technique et de coût. Les panneaux que nous avons choisis pour ce comparatif sont commercialisés par Biofid et sont issus d’un mélange d’ouate de cellulose et de chanvre pour une bonne résistance aux déchirures.

 

Meilleur haut de gamme

Plaque de liège brut (40 mm)

Le rendement de ce matériau est très bon, tant pour une isolation acoustique que pour une isolation thermique d’intérieur. Les professionnels et particuliers l’apprécient aussi pour son aspect attrayant, son élasticité et sa résistance aux nuisibles.

16,74 € sur ManoMano

Ce matériau fabriqué en liège est idéal pour l’isolation thermique et phonique des murs intérieurs, sols, plafonds mais aussi des combles d’une maison. Son prix est un peu plus élevé que celui d’autres matériaux, mais les utilisateurs sont généralement très satisfaits des résultats obtenus. Il peut être facilement posé par collage ou vissage et être découpé à la scie sauteuse. Plusieurs épaisseurs sont disponibles.

 

Alternative pas chère

Laine de verre (200 mm)

La laine de verre est un des matériaux les plus utilisés dans les maisons. Elle est très abordable et présente de bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique.

7,03 € sur ManoMano

La laine de verre offre des caractéristiques similaires à la laine de roche. Grâce à son procédé de formation, elle emprisonne l’air et offre d’excellentes propriétés isolantes. Elle est commercialisée sous la forme de rouleaux ou de flocons à souffler pour l’isolation des combles. Le produit Ursa (paquet de 5,4 m²) que nous avons sélectionnés se présente sous la forme d’un matelas d’une épaisseur de 200 mm. C’est un choix idéal pour isoler les combles perdus et plafonds.

 

Alternative haut de gamme

Panneau en liège expansé (50 mm)

Les panneaux conçus en liège offrent une excellente isolation thermique et phonique dans une habitation. Le liège est écologique, esthétique et durable. En outre, il ne craint pas l’eau et ne se tasse pas.

23,64 € sur ManoMano

Le site en ligne Les Matériaux Verts propose des panneaux conçus en liège. Comme mentionné plus haut, ce matériau est un protecteur dense qui offre une bonne isolation thermique et phonique. Il ne contient aucun composant nocif pour l’air et l’environnement, et il est recyclable. 

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gammeAlternative pas chèreAlternative haut de gamme
Laine de rochePanneau en ouate de cellulose et chanvrePlaque de liège brutLaine de verrePanneau en liège expansé
Laine de roche (60 mm)Panneau en ouate de cellulose et chanvre (60 mm)Plaque de liège brut (40 mm)Laine de verre (200 mm)Panneau en liège expansé (50 mm)
Flexible, polyvalente et recyclable, la laine de roche est un excellent choix pour une isolation phonique et thermique. C’est aussi un matériau qui résiste très bien à l’humidité et aux chaleurs extrêmes.L’ouate de cellulose et la fibre de chanvre sont des matériaux écologiques réputés pour leurs performances d’isolation phonique. Ils peuvent être appliqués sur différents supports (combles, murs, plafonds et planchers) et sont recyclables.Le rendement de ce matériau est très bon, tant pour une isolation acoustique que pour une isolation thermique d’intérieur. Les professionnels et particuliers l’apprécient aussi pour son aspect attrayant, son élasticité et sa résistance aux nuisibles.La laine de verre est un des matériaux les plus utilisés dans les maisons. Elle est très abordable et présente de bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique.Les panneaux conçus en liège offrent une excellente isolation thermique et phonique dans une habitation. Le liège est écologique, esthétique et durable. En outre, il ne craint pas l’eau et ne se tasse pas.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
10.39 €/m² sur ManoMano 16.74 €/m² sur ManoMano 7.03 €/m² sur ManoMano 23.64 €/m² sur ManoMano

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

L’isolation phonique permet de réduire les nuisances sonores de l’extérieur et de l’intérieur. Pour un bricoleur amateur, le choix des matériaux peut toutefois rapidement devenir complexe car les techniques et applications dépendent de la construction et de la cause de bruit. De plus, les matériaux disponibles sont nombreux. 

Avant de faire votre choix, il faut tout d’abord distinguer deux notions interdépendantes : 

  • La correction acoustique : elle permet de réduire la réverbération des bruits dans une pièce, via les murs, les plafonds ou les sols. Elle traite les bruits absorbés et réfléchis à l’intérieur d’une pièce (les bruits générés par le déplacement des chaises ou de vaisselle qui résonnent par exemple). Pour améliorer l’acoustique dans une pièce, ce sont les matériaux absorbants qui sont préconisés.
  • L’isolation acoustique ou phonique : elle permet de protéger des bruits provenant de l’extérieur d’une pièce. Si de votre chambre, par exemple, vous entendez des bruits de la cuisine, une isolation phonique de votre chambre sera peut-être de mise. Pour cela, ce sont des matériaux insonorisants qui doivent être utilisés car ils réduisent la transmission des sons extérieurs à l’intérieur.

Sachant cela, nous avons réuni quelques caractéristiques importantes à considérer avant de se lancer dans l’application d’un isolant phonique :

  • Le type de bruit : on distingue deux types de bruits. Il y a les bruits d’impact : la source du bruit est en contact direct avec le sol, le mur ou le plafond d’une pièce. Par exemple : lorsque vous entendez quelqu’un qui déplace une chaise dans le salon, des bruits de pas, etc. Ensuite, il y a les bruits aériens qui se produisent dans l’air. Les vibrations sonores sont produites puis diffusées dans l’air et absorbées par les matériaux entourants (les bruits de la TV par exemple). 
  • Les performances : la performance thermique d’un isolant, caractérisée par sa résistance thermique R (exprimée en m² K/W), dépend de sa conductivité thermique et de son épaisseur. Ces données sont mesurées en laboratoire et permettent d’estimer la performance des matériaux à limiter les sons. La performance phonique se mesure, pour sa part, par l’indice d’affaiblissement acoustique exprimé en dB.
  • Le type d’isolant : il faut choisir le matériau selon la nature des bruits et le type de surface à isoler. Il existe plusieurs “formats” d’isolants : des isolants en matelas (flexibles, ils sont surtout utilisés pour les toitures), en mousse rigide/projetée (ils sont appréciés pour leur facilité d’application), en panneaux (ils sont résistants et conviennent pour les sols, murs, etc.), et enfin, les isolants à déverser en vrac ou à souffler (pour les espaces creux et plus difficiles d’accès). 
  • La méthode d’isolation : pour amortir les bruits d’impact, vous devez créer une enveloppe isolante du sol au plafond. Si vous isolez que les murs, sols ou plafonds, les bruits seront partiellement amortis. Pour les bruits aériens, il faut plutôt envisager une contre-cloison ou un plafond suspendu avec de l’isolant. 
  • La pose : il est recommandé de faire appel à un professionnel qui estimera quel est le meilleur isolant pour votre cas. L’isolation acoustique pour un studio d’enregistrement par exemple, ne se fait pas avec de l’isolant phonique mais avec un isolant absorbant. Néanmoins, si vous souhaitez vous atteler à la pose d’un isolant, sachez qu’il existe des kits d’isolants prêts à l’emploi. L’endroit, l’espace disponible et le budget influenceront le choix des matériaux.

Pour l’isolation phonique, voici les matériaux qui sont le plus souvent utilisés : 

  • La laine de roche : issue du basalte, elle présente des caractéristiques similaires à la laine de verre, mais est mieux adaptée aux application plus complexes. Elle possède d’excellentes capacités d’absorption, notamment pour les bruits d’impact, et est souvent utilisée pour isoler un plafond ou un sol à l’étage. Elle offre autant d’avantages au niveau thermique que phonique. Le fait qu’elle soit hydrofuge et résistante au feu en font un isolant idéal.
  • La laine de verre : bien qu’elle soit surtout utilisée pour l’isolation thermique, elle fonctionne aussi très bien comme isolant phonique et son efficacité dure plusieurs années. C’est un bon choix pour les toitures, mais elle peut aussi être appliquée sur des sols, les murs et les plafonds. Elle est souvent fournie sous forme de panneaux isolants semi-rigides et utilisée dans les studios ou appartements pour corriger les problèmes de bruit venant du voisinage. 
  • Le liège : disponible en plaques ou rouleaux, il possède d’excellentes capacités insonorisantes et absorbantes. Facile à poser et écologique, il permet d’isoler les murs, sols, plafonds ou combles. Il assure une très bonne isolation thermique et est résistant : il est hydrofuge, étanche et résistant aux insectes et rongeurs. 
  • L’ouate de cellulose : elle se compose de papier recyclé résistant à la vermine. Elle est idéale pour les sous-toitures étroites et se présente en vrac ou en panneaux. Elle s’adapte bien aux espaces creux ou plus difficiles d’accès.
  • Les matières synthétiques (PSE, XPS, PUR) : ce sont des matériaux abordables, faciles à couper et légers. Néanmoins, ils sont plutôt recommandés pour l’isolation thermique. Le polyéthylène cependant est un matériau synthétique qui peut être appliqué pour insonoriser des sols. Relativement solide et bon marché, il est aussi hydrofuge et résistant aux températures élevées et basses. 
  • Autres matériaux : les laines naturelles, par exemple, peuvent être utiles dans certains cas pour diminuer les bruits. Complétée avec un revêtement performant, cette solution est tout à fait acceptable. Le chanvre, le coton, le lin et la fibre/laine de bois peuvent être des alternatives intéressantes pour éviter les allergies. 

Dans le comparatif qui suit, nous avons départagé les différents modèles existants selon leurs caractéristiques techniques, la fiabilité de la marque et l’analyse d’avis utilisateurs. 

Nous avons, de cette manière, abouti à une sélection finale de 5 isolants phoniques aptes à répondre à divers besoins et budgets. Selon les matériaux choisis, vous pouvez les trouver sous la forme de panneaux, de rouleaux ou de flocons à insuffler. 

 

Notre Choix : Laine de roche

Laine de roche

Notre choix, Meilleur pas cher

Laine de roche (60 mm)

Flexible, polyvalente et recyclable, la laine de roche est un excellent choix pour une isolation phonique et thermique. C’est aussi un matériau qui résiste très bien à l’humidité et aux chaleurs extrêmes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La laine de roche est réputée comme étant un excellent isolant thermique et phonique. Proposée ici par Rockwool en panneaux de 60 mm d’épaisseur (lot de 9 plaques), c’est un choix idéal pour l’isolation des cloisons de séparation ou des contre-cloisons à ossature bois ou métallique.

Rockwool est une entreprise active depuis 1937 en France qui propose une gamme complète de plafonds et de panneaux muraux en laine de roche, pour améliorer les performances phoniques des bâtiments.

La laine de roche 60 mm est aussi un matériau flexible. Son processus de fabrication consiste à fondre et à fibrer la roche, jusqu’à obtention d’un matelas/panneau de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air, ce qui lui confère un excellent pouvoir isolant (valeur nominale de conductivité thermique : 0,039 W/mK, valeur mesurée : 0,040 W/mK).

Elle est aussi hydrofuge et ininflammable. Résistante aux chaleurs extrêmes (les panneaux que nous citons sont repris dans l’Euroclass A1), elle limite la propagation du feu en cas d’incendie et n’émet aucun gaz toxique.

Disponible aussi en rouleau, ses possibilités d’utilisation sont nombreuses : vous pouvez notamment l’utiliser pour isoler des murs, des cloisons, des sols et des plafonds. N’hésitez pas à consulter le site de l’entreprise pour trouver un produit adapté à vos besoins.

Notez enfin que ce matériau est recyclable. Rockwool dispose d’ailleurs de sa propre usine de recylage. Ainsi, chaque nouveau produit intègre dans leur composition jusqu’à 50 % de matériaux recyclés. 

Au final, nous vous recommandons la laine de roche si vous souhaitez un isolant résistant et durable qui offre une bonne isolation phonique et thermique et qui peut être utilisé sur plusieurs supports. 

 

Le meilleur isolant phonique milieu de gamme : Panneau en ouate de cellulose et chanvre

Panneau en ouate de cellulose et chanvre

Meilleur milieu de gamme

Panneau en ouate de cellulose et chanvre (60 mm)

L’ouate de cellulose et la fibre de chanvre sont des matériaux écologiques réputés pour leurs performances d’isolation phonique. Ils peuvent être appliqués sur différents supports (combles, murs, plafonds et planchers) et sont recyclables.

10,39 € sur ManoMano

L’ouate de cellulose est un matériau qui possède de hautes qualités en matière d’isolation phonique et thermique. Il est écologique, recyclable, insensible aux micro-organismes et imputrescible. Toutes ces qualités en font un des meilleurs isolants en matière d’écologie, de technique et de coût. 

Biofib est spécialisé dans la conception de matériaux écologiques. Ils produisent, par exemple, des panneaux en chanvre, des isolants qui mélangent lin, chanvre et coton (à épaisseur variable) ou de l’ouate de cellulose à souffler particulièrement recommandé pour l’isolation des combles perdus.

Les panneaux en ouate de cellulose et chanvre de Biofib se composent d’ouate de cellulose (60%) et de fibres de chanvre (25 %). Cette combinaison de matières offre une certaine flexibilité aux panneaux tout en empêchant les déchirures. 

Ce matériau se prête à différents usages : vous pouvez, par exemple l’utiliser pour isoler des combles aménagés ou perdus, des murs intérieurs, des plafonds ou des planchers (isolation déroulée au sol ou posée entre solives).

Les niveaux d’affaiblissement acoustiques mesurés et certifiés (essais FCBA) sur des parois sont supérieurs aux exigences réglementaires. En ce qui concerne sa résistance au feu par contre, il est Euroclasse F.

Par ailleurs, les panneaux en ouate de cellulose et chanvre se découpent facilement (densité de 45 kg/m³), moyennant les outils adéquats. Pour la découpe, vous pouvez utiliser une scie manuelle, un disque de découpe ou une scie électrique double-lame. Quelque soit l’outil choisi, pensez à vous équiper de lunettes de protection.

En conclusion, nous vous conseillons l’ouate de cellulose et de chanvre si vous souhaitez un matériau écologique et efficace en matière d’isolation phonique. Il est facile à découper et à poser mais n’est toutefois pas résistant au feu.

 

Le meilleur isolant phonique haut de gamme : Plaque de liège brut

Plaque de liège brut

Meilleur haut de gamme

Plaque de liège brut (40 mm)

Le rendement de ce matériau est très bon, tant pour une isolation acoustique que pour une isolation thermique d’intérieur. Les professionnels et particuliers l’apprécient aussi pour son aspect attrayant, son élasticité et sa résistance aux nuisibles.

16,74 € sur ManoMano

Ce matériau fabriqué en liège est idéal pour l’isolation thermique et phonique des murs intérieurs, sols, plafonds mais aussi des combles d’une maison. Son prix est un peu plus élevé que celui d’autres matériaux, mais les utilisateurs sont généralement très satisfaits des résultats obtenus. Il peut être facilement posé par collage ou vissage et être découpé à la scie sauteuse. Plusieurs épaisseurs sont disponibles.

Le liège possède des propriétés thermiques exceptionnelles. C’est un matériau durable qui maintient correctement les températures dans une habitation en retenant la chaleur pour la redistribuer dans les pièces. Il est aussi souvent utilisé comme isolant phonique car les plaques en liège sont denses et empêchent les vibrations sonores de passer. 

Une épaisseur de 30 mm, par exemple, permet d’insonoriser des murs mitoyens, un plafond ou des sols entre appartements voisins ou les différentes pièces d’une maison. Il absorbe très bien les bruits d’impact et supporte l’eau (sans compromettre ses qualités).

Il résiste aussi aux rongeurs et insectes. Élastique, c’est un matériau polyvalent qui est agréable à utiliser. Notez toutefois qu’il présente des taches de colle et n’est donc pas adapté comme matériau de finition. 

DOFcork propose ces plaques avec une épaisseur au choix (10, 20, 30, 40, 50, 60 mm). Selon Terre Habitat, une plaque en liège de 30 mm permet un affaiblissement moyen du bruit de 30 dB. Son isolation acoustique est donc élevée.

En conclusion, nous vous conseillons le liège si vous souhaitez un matériau léger, facile à poser et efficace sur le plan thermique et acoustique. C’est aussi un choix écologique et durable qui résiste très bien aux variations de température.

 

Une alternative pas chère : Laine de verre

Laine de verre

Alternative pas chère

Laine de verre (200 mm)

La laine de verre est un des matériaux les plus utilisés dans les maisons. Elle est très abordable et présente de bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique.

7,03 € sur ManoMano

La laine de verre offre des caractéristiques similaires à la laine de roche. Grâce à son procédé de formation, elle emprisonne l’air et offre d’excellentes propriétés isolantes. Elle est commercialisée sous la forme de rouleaux ou de flocons à souffler pour l’isolation des combles. Le produit Ursa (paquet de 5,4 m²) se présente sous la forme d’un matelas d’une épaisseur de 200 mm. C’est un choix idéal pour isoler les combles perdus et plafonds.

Ursa se positionne sur le marché comme étant l’un des leaders européens dans l’isolation thermique et acoustique des bâtiments. Spécialisé en laine minérale et polystyrène extrudé (XPS), l’entreprise fournit des matériaux pour l’isolation des toits, des sols, des murs creux et des parois. 

Ils proposent des matériaux en laine de verre avec plusieurs épaisseurs pour répondre à toutes les exigences de résistance thermique. Les produits sont vendus à l’unité ou en lot (laine de verre MRK 40 200 mm).

Comme la laine de roche, la laine de verre est flexible : elle peut facilement être compressée. Elle est aussi ignifuge et recyclable. Attention toutefois, elle peut être très irritante. Il est donc recommandé de porter un masque et des gants pour la pose. 

La laine de verre peut éventuellement aussi être renforcée par la pose d’une membrane, pour une parfaite étanchéité à l’air.

En conclusion, nous vous recommandons ce choix si vous souhaitez un matériau naturel et abordable pour réduire la transmission des bruits aériens et d’impact. Comme la laine de roche, la laine de verre est ininflammable, imputrescible, maniable et facile à poser.

 

Une alternative haut de gamme : Panneau en liège expansé

Panneau en liège expansé

Alternative haut de gamme

Panneau en liège expansé (50 mm)

Les panneaux conçus en liège offrent une excellente isolation thermique et phonique dans une habitation. Le liège est écologique, esthétique et durable. En outre, il ne craint pas l’eau et ne se tasse pas.

23,64 € sur ManoMano

Pour clôturer notre comparatif, nous avons à nouveau opté pour des panneaux conçus en liège, proposés cette fois par Les Matériaux Verts. Comme mentionné plus haut, c’est un protecteur dense qui offre une bonne isolation thermique et phonique. En outre, il ne contient aucun composant nocif pour l’air et l’environnement, et il est recyclable. 

Les Matériaux Verts se consacre uniquement à la vente de matériaux écologiques et biosourcés. Les dimensions du produit que nous avons choisi ici est de 50 x 100 cm pour une épaisseur de 50 mm (paquet de 3 m²). L’avantage du panneau de faible épaisseur est la possibilité de l’utiliser sous chape ou sous revêtements de sol. 

Comme les autres produits en liège, il est particulièrement résistant à l’écrasement (il reprend facilement sa forme). Collé sur des murs froids, c’est un complément d’isolation apprécié pour ses performances thermiques (sa conductivité thermique est de 0,040 W/(m.K)) et phoniques idéales pour les cloisons.

Il offre une densité de 120 kg/m³ et est certifié par L’Association pour la Certification des Matériaux Isolants (Acermi). Pour le feu, il obtient des résultats moins glorieux puisqu’il se situe dans la classe E, ce qui le place parmi les matériaux très inflammables.

Néanmoins, c’est un matériau imputrescible et particulièrement bien adapté pour l’isolation en milieu humide des murs. Il peut aussi être utilisé en isolation thermique d’extérieur avec un enduit à la chaux ou un bardage en bois.

Sachez qu’il est également disponible en différentes épaisseurs : 10 mm (15 ), 20 mm (7,5 ), 30 mm (5 ), 40 mm, 80 mm (2 ), 90 mm (1,5 m²).

En résumé, les plaques en liège expansé sont un excellent choix pour isoler l’intérieur d’une maison (et éventuellement aussi l’extérieur). C’est un isolant naturel et recyclable (sans aucun additif) qui n’est pas irritant et qui ne génère pas de poussière.

 

Mentions honorables

Les Matériaux Verts – Univercell : vendu en vrac par sac de 12,5 kg, cette ouate de cellulose est un bon choix pour isoler des planchers de combles aménageables ou perdus (par soufflage), des murs par l’intérieur, par remplissage de cavités en insufflation ou par projection humide à l’eau.

Isover : vendu en rouleau (15,60 m²) avec une épaisseur de 50 mm, ce matériau isolant convient pour les plafonds et planchers. Incombustible, il ne génère ni fumée ni gouttes. De manière plus générale, Isover (Saint-Gobain) est une entreprise très réputée pour ses matériaux en laine minérale.

Knauf unifit tI 135 u wLG 035 : ce panneau semi-rigide (5,40 m² par rouleau) possède une épaisseur de 140 mm et des repères de coupe. Idéal pour une toiture inclinée, il offre une très bonne isolation thermique et acoustique et s’utilise avec les écrans sous-toiture Knauf LDS. Il s’adapte à tous les types de charpente et peut être posé sans fixation.

Steico Flex : ce panneau en laine de bois offre une épaisseur de 50 mm (paquet de 6,31 m²) et d’excellentes qualités d’isolation en hiver (densité de 50 kg/m³). C’est un isolant qui est à la fois écologique et durable. Il est aussi recommandé pour l’isolation acoustique en cloison de séparation intérieure. La pose s’effectue facilement, mais nécessite un bon outil de coupe. Notez que la fibre de bois est aussi disponible en vrac (à souffler).

Sachez que vous pouvez trouver des matériaux plus fins que ceux que nous citons à appliquer en sous-couche (en dessous d’un parquet, d’une moquette, d’un vinyle ou tout autre revêtement de sol, excepté le carrelage) si vous souhaitez renforcer l’isolation acoustique et thermique d’une pièce. Vous trouverez, à nouveau, ces matériaux sous diverses formes (rouleaux, plaques, etc.).

 

Sources

  1. Alsabrico, Top 5 des meilleurs isolants phoniques écologiques, 10 mars 2020
  2. Castorama, Le choix des matériaux pour l’isolation acoustique, 10 mars 2020
  3. Isolation-Expert, Isolation phonique: possibilités, applications & matériaux, 9 mars 2020
  4. Isover, Quelle isolation phonique choisir ? Types d’isolation acoustique, 10 mars 2020

​​​​​​​​​​​​​​​​Curieuse et avisée, cette diplômée en communication et rédactrice depuis plus d’un an chez Selectos a déjà plus de 100 sélections à son actif. Sélectionneuse chevronnée, elle se sert avec brio de ses dix doigts pour la rédaction, mais fait aussi preuve de dextérité et de compétence en cuisine et en bricolage, qui sont ses domaines de prédilection.


guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments