Le Meilleur Feu Arrière Vélo

Publié le 13 octobre 2020

Après 6 heures de recherche parmi 20 modèles, nous avons déterminé que le Bontrager Flare RT est le meilleur feu arrière pour vélo.
Il offre un positionnement optimal sur votre vélo avec une bonne puissance d’éclairage. De plus, il affiche une belle autonomie, possède une connexion bluetooth et son ergonomie est digne des équipements haut de gamme.
10 Experts
600 Comparatifs
0 Pub
100% Impartial

 

Notre choix, Meilleur haut de gamme

Bontrager Flare RT

Ce modèle présente certainement l’ergonomie la plus intéressante du marché avec sa connectivité, ses modes d’utilisation, son inclinaison, sa puissance et son autonomie incroyable.

59,99 € sur Alltricks

Ce feu arrière de vélo léger est un condensé de puissance et de durabilité. Plus petit, cet éclairage intelligent est simple à monter et parfaitement autonome. Cet accessoire étanche est ergonomique et connecté. Ses différents modes d’éclairage vous permettent de circuler dans divers endroits. Il s’agit incontestablement de l’équipement privilégié des cyclistes quotidiens ou de ceux qui aiment effectuer des grandes balades dans les bois ou les environnements sombres.

 

Meilleur pas cher

Elops RL500

Cet accessoire facile à monter affiche un excellent rapport qualité/prix en ce qu’il intègre une batterie rechargeable et qu’il est un des rares de sa catégorie de prix à respecter les normes du code de la route en vigueur.

16,00 € sur Decathlon

De toute évidence, ce feu arrière abordable se destine aux cyclistes amateurs circulant occasionnellement sur la route ou en ville. Avec son unique mode de lumière fixe de faible intensité, il vous éclaire relativement bien sans pour autant éblouir les autres usagers. Sa batterie suffit pour de courtes balades mais c’est tout. Facile à installer, il est hautement compatible. De plus, il résiste à la pluie et est l’un des rares à ce prix à respecter les exigences imposées par la loi. 

 

Meilleur milieu de gamme

Cateye Rapid X3

Ce feu se démarque par sa luminosité imbattable à ce prix. En plus, ses deux lampes indépendantes offrent une grande quantité de combinaisons possibles pour un éclairage efficace.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce modèle propose une grande puissance d’éclairage ainsi qu’une bonne vision avant et latérale. Il constitue bien plus qu’un simple feu, il s’agit d’un véritable phare. Il est donc utile pour traverser les zones les plus obscures ou les petits bois. Il comprend six modes d’utilisation et une autonomie allant jusqu’à 30 heures à faible intensité. vous pouvez également profiter de ses nombreuses combinaisons grâce à ses deux lumières indépendantes.

 

Alternative milieu de gamme

Blackburn Dayblazer 65

Ce modèle présente une belle compatibilité en termes de support, ce qui facilite son montage. Il est donc simple à installer et comprend deux lampes LED pour une bonne visibilité.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce feu arrière pour vélo comprend deux lampes LED avec une puissance maximale allant jusqu’à 65 lumens. Il affiche une bonne visibilité. Facile à installer, il est compatible avec la plupart des supports. En plus, il est hautement résistant aux environnements extérieurs. Même si sa batterie est un peu faible, il convient pour de courtes sorties dans des zones sombres. Malgré tout, il est moins lumineux que son concurrent et contrairement à ce dernier, il n’inclut aucune mémoire de mode.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur haut de gammeMeilleur pas cherMeilleur milieu de gammeAlternative milieu de gamme
Bontrager Flare RTElops RL500Cateye Rapid X3Blackburn Dayblazer 65
Bontrager Flare RTElops RL500Cateye Rapid X3Blackburn Dayblazer 65
Ce modèle présente certainement l’ergonomie la plus intéressante du marché avec sa connectivité, ses modes d’utilisation, son inclinaison, sa puissance et son autonomie incroyable.Cet accessoire facile à monter affiche un excellent rapport qualité/prix en ce qu’il intègre une batterie rechargeable et qu’il est un des rares de sa catégorie de prix à respecter les normes du code de la route en vigueur.Ce feu se démarque par sa luminosité imbattable à ce prix. En plus, ses deux lampes indépendantes offrent une grande quantité de combinaisons possibles pour un éclairage efficace.Ce modèle présente une belle compatibilité en termes de support, ce qui facilite son montage. Il est donc simple à installer et comprend deux lampes LED pour une bonne visibilité.
59.99 € sur Alltricks 16.00 € sur Decathlon
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Comme les éclairages vélo, les feux arrière sont obligatoires pour circuler de nuit. Cet accessoire de sécurité indispensable est à choisir soigneusement en fonction de votre utilisation.

Pour s’y retrouver parmi tous les modèles présents sur le marché, nous avons établi une liste de critères dont il faut tenir compte :

  • La puissance : celle-ci est exprimée en lumens. Plus le nombre de lumens est élevé, plus la portée est grande et plus vous êtes vu de loin. Pour des déplacements en ville où il fait déjà clair avec les poteaux lumineux, une plus faible intensité suffit. Sur des grandes routes mal éclairées, il faut déjà une bonne luminosité tandis que pour les VTTistes, il est nécessaire d’avoir une grande puissance d’éclairage. 
  • Le mode d’éclairage : sur la chaussée, mieux vaut être équipé de feux clignotants qui sont moins énergivores. Ceux-ci clignotent dans le but d’assurer une meilleure visibilité auprès des autres usagers. Certains modèles intègrent un radar vous indiquant l’état du trafic derrière vous et qui s’allume plus fort lorsqu’un véhicule s’approche de vous. Les capteurs de lumière s’allument lorsqu’ils détectent un mouvement.
  • L’alimentation : il existe des feux dynamo qui fonctionnent grâce à vos mouvements de pédales qui génèrent de l’électricité. Peu chers, ceux-ci disposent donc d’une autonomie illimitée mais ils peuvent s’arrêter à l’arrêt sans condensateur. Les piles sont intéressantes pour un usage occasionnel mais c’est l’option la plus coûteuse à long terme. Il y a aussi la batterie rechargeable qui est plus écologique et durable. Si vous disposez de ce fonctionnement, vérifiez l’autonomie du feu (même s’il varie en fonction de l’intensité de l’éclairage).
  • Le type de fixation : les feux amovibles peuvent être utilisés sur différents vélos. Attention toutefois aux risques de vols. Les éclairages fixes peuvent être placés à divers endroits (au niveau des haubans, des freins, des roues, du garde-boue, du porte-bagage, sous la selle…).
  • La résistance : vu qu’il va être exposé aux conditions climatiques extérieures, veillez à ce que l’accessoire soit résistant à l’eau et à la poussière. Pour cela, regardez l’indice de protection, le premier chiffre indiquant la résistance à la poussière (de 0 à 6) et le second, la résistance à l’eau (de 0 à 9).

Avec tous ces critères en tête, nous avons départagé objectivement une vingtaine de modèles grâce aussi aux retours utilisateurs et experts. Cette démarche a été faite sur des sites fiables essentiellement anglophones.

Voici donc notre sélection des 4 meilleurs feux arrière vélo, chacun appartenant à une gamme de prix spécifique.

 

Notre Choix : Bontrager Flare RT

Bontrager Flare RT

Notre choix, Meilleur haut de gamme

Bontrager Flare RT

Ce modèle présente certainement l’ergonomie la plus intéressante du marché avec sa connectivité, ses modes d’utilisation, son inclinaison, sa puissance et son autonomie incroyable.

59,99 € sur Alltricks

Ce feu arrière de vélo léger est un condensé de puissance et de durabilité. C’est un éclairage intelligent plus petit, simple à monter et parfaitement autonome. Cet accessoire étanche est ergonomique et connecté. Ses différents modes d’éclairage vous permettent de circuler dans divers endroits. Il s’agit incontestablement de l’équipement privilégié des cyclistes quotidiens ou de ceux qui aiment effectuer des grandes balades dans les bois ou les environnements sombres.

Le Bontrager Flare RT propose plusieurs modes fixes ou discontinus. Pour le mode clignotement, il y a trois niveaux d’intensité (90 lumens, 45 lumens et 5 lumens). Pour le mode fixe, il y a deux degrés de luminosité (25 lumens et 5 lumens). Il détecte automatiquement la nuit et le jour (avec pour ce dernier, une portée de 2 km).

Il intègre une batterie rechargeable via USB qui tient entre 4h30 et 25 heures en fonction du mode utilisé. Vous bénéficiez d’un indice sur son état et lorsque celle-ci arrive sous les 5%, l’appareil passe directement en mode économie. Dans ce cas, vous pouvez encore compter dessus pendant 30 minutes. 

Facile à installer, il présente un angle d’inclinaison de 16° pour une meilleure orientation de la lumière face à l’inclinaison de la tige de selle. Sur la balance, il pèse 33 g et sa certification IPX7 indique qu’il résiste à l’eau. 

Enfin, son petit bonus : il comprend une connexion Bluetooth et ANT+ qui lui vaut sa compatibilité avec un grand nombre de compteurs Garmin et d’équipements Bontrager. 

 

Le meilleur feu arrière vélo pas cher : Elops RL500

Elops RL500

Meilleur pas cher

Elops RL500

Cet accessoire facile à monter affiche un excellent rapport qualité/prix en ce qu’il intègre une batterie rechargeable et qu’il est un des rares de sa catégorie de prix à respecter les normes du code de la route en vigueur.

16,00 € sur Decathlon

De toute évidence, ce feu arrière abordable se destine aux cyclistes amateurs circulant occasionnellement sur la route ou en ville. Avec son unique mode de lumière fixe de faible intensité, il vous éclaire relativement bien sans pour autant éblouir les autres usagers. Sa batterie suffit pour de courtes balades mais c’est tout. Facile à installer, il est hautement compatible. De plus, il résiste à la pluie et est l’un des rares dans sa tranche de prix à respecter les exigences imposées par la loi. 

Conçu en France, le Elops RL500 comprend un éclairage rouge fixe à fonctionnement LED. Il fonctionne à 4 lumens, ce qui signifie que sa portée n’est pas énorme mais il est visible à 220°. Toutefois, il n’y a pas de mode clignotant. 

Ce modèle intègre une batterie rechargeable rapidement via USB. Ce processus d’alimentation est plus durable et écologique. Sur papier, le fabricant annonce une autonomie d’environ 4 heures mais en réalité, il atteint rarement ce seuil. Vous devez donc le recharger assez souvent. 

Niveau installation, il vient avec une fixation élastique qui s’adapte à la majorité des tiges de selle. De manière générale, il est assez facile à monter et à démonter. 

Avec son indice IPX4, il résiste à l’eau de pluie et aux intempéries, mais pas tellement à la poussière.

Enfin, il respecte les normes de l’un des codes de la route les plus exigeants de France et d’Allemagne (STVZO). En cas de problème, sachez qu’il est garanti durant 2 ans. 

 

Le meilleur feu arrière vélo milieu de gamme : Cateye Rapid X3

Cateye Rapid X3

Meilleur milieu de gamme

Cateye Rapid X3

Ce feu se démarque par sa luminosité imbattable à ce prix. En plus, ses deux lampes indépendantes offrent une grande quantité de combinaisons possibles pour un éclairage efficace.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce modèle propose une grande puissance d’éclairage ainsi qu’une bonne vision avant et latérale. Il constitue bien plus qu’un simple feu, il s’agit d’un véritable phare. Il est donc utile pour traverser les zones les plus obscures. Il comprend six modes d’utilisation et une autonomie allant jusqu’à 30 heures à faible intensité. vous pouvez également profiter de ses nombreuses combinaisons grâce à ses deux lumières indépendantes.

Le Cateye Rapid X3 peut aller jusqu’à 150 lumens. Il se règle sur l’un de ses cinq niveaux d’intensité et il se munit de deux lampes LED fonctionnant indépendamment les unes des autres. De ce fait, vous pouvez avoir une lumière clignotante et l’autre fixe au même moment. 

Le rendu est lumineux et vous êtes aussi très visible sur les côtés grâce au boîtier transparent. La fonction de mémoire de mode permet de conserver le dernier mode utilisé et d’y revenir chaque fois que l’engin est rallumé.

Ce feu arrière de 64 g embarque une batterie rechargeable. Pour vous donner une idée sur son autonomie, sachez qu’il tient seulement 1 heure à puissance maximale, mais jusqu’à 30 heures en mode flash standard (30 lumens). Le temps de charge est d’environ 3 heures. Lorsque la batterie est presque vide, il vous prévient et passe en mode économie d’énergie.

Il est avantageux en termes de montage puisque son caoutchouc offre diverses possibilités. En effet, il peut autant être fixé à une tige de selle qu’aux haubans. Toutefois, les utilisateurs regrettent le fait qu’il ne puisse être attaché à un sac ou à un casque. 

 

Une alternative milieu de gamme : Blackburn Dayblazer 65

Blackburn Dayblazer 65

Alternative milieu de gamme

Blackburn Dayblazer 65

Ce modèle présente une belle compatibilité en termes de support, ce qui facilite son montage. Il est donc simple à installer et comprend deux lampes LED pour une bonne visibilité.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce feu arrière pour vélo comprend deux lampes LED avec une puissance maximale allant jusqu’à 65 lumens. Il affiche une bonne visibilité. Facile à installer, il est compatible avec la plupart des supports. En plus, il est hautement résistant aux environnements extérieurs. Même si sa batterie est un peu faible, il convient pour de courtes sorties dans des zones sombres. Malgré tout, il est moins lumineux que son concurrent et contrairement à ce dernier, il n’inclut aucune mémoire de mode.

Le Blackburn Dayblazer 65 présente deux lumières LED ainsi que des réflecteurs coniques. Il intègre quatre modes d’éclairage : un fixe puissant à 50 lumens, un fixe économique à 35 lumens, un flash à 65 lumens et une fonction stroboscope à 65 lumens. Grâce à sa lentille IR, vous êtes donc vus de jour comme de nuit. 

Il intègre une batterie rechargeable. En mode fixe à haute puissance, elle tient un peu plus de 1h30. En mode Eco, elle tient 6 heures, en mode flash 3 heures et avec la fonction stroboscope, elle monte jusqu’à 6 heures. L’autonomie est de ce fait un peu faible. Le temps de charge est d’environ 2 heures. 

Côté installation, il est très intéressant. En effet, son collier en silicone peut se fixer à une tige de selle ronde, à une selle ou bien à un sac ou un vêtement. En plus, le montage s’opère sans outils.

Sa structure en aluminium affiche un IP67, ce qui signifie qu’il est étanche et qu’il résiste à la poussière. Enfin, notez qu’il respecte la norme ANSI, ce qui témoigne de sa fiabilité totale.

 

Mentions honorables 

Lezyne Zecto Drive Max (36,99 € lors de la publication) : avec ses 80 lumens, ses trois lumières LED et ses différents modes flash et de clignotement, ce modèle est lumineux. Il inclut une batterie rechargeable via USB. Facile et rapide à installer, il peut aussi être fixé à un sac ou à un casque. Conçu aux États-Unis, il est autant fait pour la ville, que pour la route ou les bois. En plus, il est étanche. Par contre, il est légèrement moins solide dans conception.

Knog Blinder Mob Kid Grid (44,44 € lors de la publication) : ce feu léger présente quatre lampes LED pour un total de 44 lumens. Vous êtes visible en journée sous les 1 km. Il y a cinq modes d’éclairage pour une excellente autonomie variant de 6 à 59 heures. L’angle du faisceau est à 90°. Il est livré avec trois straps de silicone pour un montage facile sur les tubes de selle. En plus, il est totalement étanche. Malgré tout, il manque un peu de puissance par rapport à ses concurrents.

Knog Mid Cobber (60,37 € lors de la publication) : cet accessoire dispose d’un faisceau de lumière à 330° pour assurer une bonne vision latérale. Son éclairage LED grimpe jusqu’à 270 lumens et il est réglable sur l’un des huit modes. Vous êtes ainsi vu nuit et jour. Il intègre une batterie rechargeable dont l’autonomie varie de 1 à 60 heures. Même s’il est étanche, il manque cependant un peu d’options de montage en ce qu’il ne peut être placé que sur les tiges de selle. 

Lezyne Strip Drive Pro Y11 (76,07 € lors de la publication) : très puissant, il affiche jusqu’à 300 lumens de jour. Son excellent éclairage grand angle à 5 LED se décline en différents modes. Il inclut également une mémoire de mode. Avec sa batterie rechargeable via USB, vous pouvez espérer jusqu’à 53 heures d’autonomie à faible intensité. Facile à monter, il s’adapte sur toutes les formes de tige de selle. Grâce à son design aérodynamique, il convient aux vélos de course en fibres de carbone. Toutefois, il est un peu cher.

 

Sources

  1. Independent, 9 best bike lights that will keep you safe while cycling, 6 octobre 2020
  2. T3, Best bike rear lights 2020: LED tail lights to keep you safe on the roads, 6 octobre 2020
  3. Wirecutter, The Best Commuter Bike Lights, 6 octobre 2020

​​​​​​​​​​​​​​​​Après un stage en tant qu’assistante de production à la RTBF (chaîne de télévision nationale belge), c’est chez Selectos que cette diplômée en communication fait ses premiers pas en tant que rédactrice web. Coach d'une équipe de Basketball et sportive touche à tout, c’est avec une vraie expérience dans le domaine qu’elle sélectionne pour vous les meilleurs produits de sport et loisir.


guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments