Le Meilleur Anti-Puces pour Chat

Mis à jour le 23 mars 2022

Après 9 heures de recherche et de comparaison parmi 10 produits, le collier Seresto de Bayer s’est clairement imposé comme un incontournable, notamment grâce à son efficacité à toute épreuve.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Bayer Collier Seresto

Cet anti-puces protège vos animaux jusqu’à 8 mois en éliminant les puces et tiques par simple contact avec les principes actifs contenus dans le collier. Ultra-efficace, il est en plus très sécuritaire et rentable.

23.95 € sur Amazon

Ce collier est sans conteste la solution anti-puces la plus populaire sur le marché. Ses avantages ? Il offre une protection longue durée contre les puces et tiques en les éliminant et repoussant par simple contact, est doté d’une fermeture sécuritaire pour nos félins et libère ses principes actifs — certes chimiques — par petites doses pour une efficacité hors-pair. Il convient aux chats dès 10 semaines. Du coup, il présente le rapport qualité/prix le plus avantageux de ce comparatif. 

 

Meilleur pas cher

Beaphar DiméthiCare Shampooing Stop Parasites (200 ml)

Idéal comme traitement doux pour tous les chats (dès 3 mois) infestés de puces, tiques ou poux, ce shampoing au diméthicone immobilise les parasites afin qu’ils puissent être facilement éliminés.

7.99 € sur Amazon 8.49 € sur Cdiscount

Voici un produit de traitement idéal en cas d’infestation avérée. Grâce à sa formule à base de diméthicone, le shampoing neutralise immédiatement les parasites en les immobilisant : il ne vous reste plus qu’à vous en débarrasser en passant un coup de peigne dans le pelage de votre animal. Formulé sans produits insecticides, il convient aux chats et chiens dès 3 mois et est même compatible avec les plus sensibles femelles gestantes. Bien sûr, pour venir à bout des puces, il vous faudra combiner son utilisation à celle d’un produit répulsif.

 

Meilleur haut de gamme

Bayer Advantage (6 pipettes)

Cet anti-puces à action rapide présenté sous forme de pipettes s’attaque aux puces adultes et larves afin de protéger vos félins pendant environ 4 semaines. Il est utilisable en prévention comme en traitement.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Il s’agit d’une option de choix si vous préférez protéger votre animal de compagnie à l’aide d’une pipette de produit. Celui-ci agit dans les 24H après application, et protège votre chat pendant 3 à 4 semaines en tuant les puces adultes et larves à son simple contact. À base d’imidaclopride, il est d’une efficacité redoutable, que ce soit pour un usage préventif ou en traitement. Notez qu’il n’agit pas sur les tiques. 

 

Alternative milieu de gamme

Beaphar VetoPure Pipettes répulsives antiparasitaires (3 pipettes)

Ces pipettes aux extraits naturels de margosa et pyrèthre offrent une protection répulsive d’un mois contre les puces, tiques et moustiques. Elles sont particulièrement appréciées en cas de risque faible.

13.00 € sur Amazon

Si vous désirez protéger vos félins des parasites sans les confronter à des produits insecticides, cette alternative naturelle est une option de choix. Sous forme de pipette, l’anti-puces agit contre une foule de parasites grâce à son action répulsive efficace. Il protège les chats âgés de minimum 3 mois pendant environ 4 semaines. Beaucoup apprécient cette solution naturelle en hiver, en alternance avec un produit plus puissant durant les mois à risque. 

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Bayer Seresto Collier ChatsBeaphar DiméthiCare Shampooing Stop ParasitesBayer Advantage pour chat pipettesBeaphar VetoPure Pipettes répulsives antiparasitaires
Bayer Collier SerestoBeaphar DiméthiCare Shampooing Stop Parasites (200 ml)Bayer Advantage (6 pipettes)Beaphar VetoPure Pipettes répulsives antiparasitaires (3 pipettes)
Cet anti-puces protège vos animaux jusqu’à 8 mois en éliminant les puces et tiques par simple contact avec les principes actifs contenus dans le collier. Ultra-efficace, il est en plus très sécuritaire et rentable.Idéal comme traitement doux pour tous les chats (dès 3 mois) infestés de puces, tiques ou poux, ce shampoing au diméthicone immobilise les parasites afin qu’ils puissent être facilement éliminés.Cet anti-puces à action rapide présenté sous forme de pipettes s’attaque aux puces adultes et larves afin de protéger vos félins pendant environ 4 semaines. Il est utilisable en prévention comme en traitement.Ces pipettes aux extraits naturels de margosa et pyrèthre offrent une protection répulsive d’un mois contre les puces, tiques et moustiques. Elles sont particulièrement appréciées en cas de risque faible.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
7.99 € sur Amazon 8.49 € sur Cdiscount
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Mentions honorables 

Capstar (13,90€ pour 6 comprimés lors de la publication) : Une solution de traitement. Ces comprimés à avaler sont à base de Nitenpyram, une molécule insecticide capable de débarrasser votre chat des puces en cas d’infestation. Ils sont donc à utiliser en tant que traitement et à associer, du coup, à une solution préventive. L’effet est très rapide : un changement est visible après 15 à 30 minutes, et les puces sont toutes éliminées après 24h. En plus, les comprimés semblent faciles à administrer. 

Frontline Combo (25,99€ pour 6 pipettes lors de la publication) : Très populaire, mais à la composition améliorable. Les pipettes Combo agissent non seulement contre les puces, tiques et poux présents sur vos animaux, mais protègent également son habitat de la contamination et prolifération des parasites. Pourtant, sa composition à base de fipronil — controversé en termes d’efficacité comme de toxicité — et la présence de BHT et BHA nous ont poussées à lui préférer d’autres options plus sûres et fiables.  

 

800+ Comparatifs
400+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment choisir son anti-puces pour chat ?

Protéger vos animaux de compagnie des puces — et tout autre parasite, d’ailleurs — est primordial non seulement pour leur confort, mais aussi pour leur santé. En effet, en plus de provoquer des démangeaisons, ces petits insectes sont susceptibles de déclencher, chez certains chats, des allergies, qui peuvent à leur tour rapidement se transformer en dermatites. Pourtant, il est très difficile de savoir vers quel type de produit se tourner, tant ils sont nombreux et variés sur le marché. 

Nous avons donc rassemblé quelques informations essentielles afin de vous aider à y voir plus clair et à poser un choix informé. 

Dans un premier temps, il faut savoir que les anti-puces peuvent être formulés afin de remplir deux objectifs différents :

  • La prévention : c’est une étape réellement primordiale. Les produits préventifs ou répulsifs permettent de repousser les insectes et d’éviter ainsi le risque d’infestation. Si les parasites sont surtout problématiques de mars à octobre, de nombreux spécialistes conseillent de continuer à traiter vos animaux en hiver — surtout s’il est particulièrement doux—, afin de rester à l’abri de tout risque. Soyez conscient(e) du fait que même les chats d’intérieur sont susceptibles d’attrapper des puces. 
  • Le traitement : si votre animal est infesté de puces, il vous faudra le traiter sans plus attendre. En plus, les parasites que vous trouverez sur votre chat ne sont que la partie visible de l’iceberg : il est fort probable que son lieu de vie, et donc souvent votre intérieur, soit également contaminé. Il est donc nécessaire de procéder à un nettoyage de fond en comble et de traiter l’environnement de votre félin. 

De nos jours, nombreux sont les produits prenant en compte ces deux objectifs : ils sont donc capables de repousser les indésirables tout en tuant les insectes qui viendraient tout de même s’accrocher à votre chat. C’est une combinaison à privilégier.

Sachant cela, il vous faudra opter pour un certain type d’anti-puces, puisque ceux-ci apparaissent sous de nombreuses formes :

  • Les colliers : leur principal avantage est qu’ils offrent une solution à long terme, puisqu’ils sont efficaces durant plusieurs mois. Ils contiennent des principes actifs qui se libèrent petit à petit pour protéger les animaux, et doivent donc être placés correctement : ils doivent être assez serrés autour de leur cou, au contact de la peau (vous devez pouvoir passer deux doigts entre le collier et le cou de votre chat). Si un collier bien ajusté limite le risque d’incident, veillez également à opter pour un modèle équipé d’un système permettant à votre matou de se libérer facilement en cas de problème. 
  • Les pipettes : généralement, le contenu de la pipette doit être réappliqué tous les mois, ce qui peut s’avérer contraignant pour certains. Vous devez le déposer dans la nuque du chat — afin d’éviter qu’il ne lèche le produit — , directement au contact de la peau. Certains produits peuvent laisser un aspect gras sur le pelage de votre animal, qui disparaîtra néanmoins très rapidement. Évitez de baigner votre chat directement avant ou après l’application de l’anti-puces.  
  • Les sprays : les sprays à pulvériser sur les animaux sont généralement jugés efficaces, mais leur application peut quant à elle poser problème. En effet, certains chats prennent peur face au bruit ou à l’odeur du spray, ce qui complique péniblement la tâche. Il existe également d’autres types de sprays, destinés aux lieux de vie, qui ont réellement une action traitante en cas d’infestation. 
  • Les comprimés : souvent uniquement disponibles directement chez les vétérinaires ou en pharmacie, les cachets ont l’avantage de ne présenter aucun risque de contact direct avec un produit potentiellement toxique, ce qui est particulièrement rassurant si vous avez d’autres animaux de compagnie ou des enfants. Par contre, ils ne sont, eux non plus, pas toujours facile à administrer.
  • Les shampoings : il s’agit ici d’une solution purement traitante, et non préventive. Les shampoings peuvent s’avérer utiles si votre animal est vraiment fort infesté : il vous permettront de le débarrasser des insectes, mais vous devrez ensuite non seulement traiter votre chat avec un produit répulsif, mais également entièrement nettoyer votre intérieur. 
  • Les poudres : en cas d’infestation, vous pouvez également utiliser une poudre antiparasitaire, parfois plus facile à appliquer qu’un shampoing. Néanmoins, ce type de solution semble de moins en moins populaires. 
  • Les peignes : les peignes peuvent se révéler très utiles en complément d’un shampoing ou d’une poudre. En effet, une fois les parasites morts et/ou détachés de votre animal, ils vous permettront de vous en débarrasser facilement en brossant son pelage. 

Sachant cela, il est intéressant de se renseigner sur les différents types d’actifs pouvant être présents dans les anti-puces :

  • Les produits conventionnels : leur avantage est de présenter une efficacité redoutable. Véritables insecticides, ils peuvent parfois se révéler assez agressifs. Il y a quelques années, certains composants ont essuyé une forte controverse, et sont par conséquent à éviter (nous pensons notamment aux dimpylate, tétrachlorvinphos et propoxur). Notez que la perméthrine utilisée dans les anti-puces pour chien est très toxique et dangereuse pour les chats. Comme avec tout produit chimique, veillez à respecter les consignes d’utilisation, pour la sécurité de vos animaux comme de votre famille. 
  • Les produits naturels : des alternatives naturelles voient de plus en plus le jour. Bien que souvent jugées moins efficaces, certaines parviennent à se distinguer par leurs actions probantes, surtout en termes de répulsion. Notez que certains produits sont composés d’huiles essentielles et sont donc, eux aussi, à utiliser avec précaution voire l’aval d’un spécialiste. 

Enfin, voici quelques critères relatifs à la protection en elle-même à prendre en compte :

  • La durée : comme nous l’avons déjà mentionné, la durée de protection est variable d’un type d’anti-puces à l’autre. Pour plus de tranquillité d’esprit, opter pour une solution efficace sur le long terme est idéal. Mais si vous êtes organisé(e) et rigoureux(se), appliquer un produit plus régulièrement à votre chat ne devrait pas poser problème. N’oubliez pas de tenir compte de la durée de protection des anti-puces selon leur prix afin de déterminer quels sont réellement les plus rentables. 
  • Les parasites traités : si les produits se destinent avant tout à une protection contre les puces, il peut être intéressant de considérer une option capable de lutter, en plus, contre d’autres insectes indésirables, tels que les poux ou les tiques (ces dernières étant en outre souvent porteuses de maladies).  
  • Le “public-cible” : la dose d’actifs présents dans les anti-puces peut varier selon l’âge ou le poids des animaux. Veillez donc à opter pour un produit adapté à votre félin. Si vous devez traiter une femelle gestante ou allaitante, assurez-vous de la compatibilité de son anti-puces avec sa condition. 
  • La composition : quel que soit le type d’anti-puces et le type d’actifs choisis, une réaction allergique est toujours possible. Si votre chat présente des sensibilités connues, pensez à bien vérifier la liste des ingrédients, en considérant non seulement les substances actives mais aussi les excipients, eux aussi susceptibles de provoquer des réactions. Dans tous les cas, nous vous conseillons de surveiller de près votre chat dans les premiers jours suivant l’application d’un nouvel anti-puces.

Pour plus d’homogénéité dans notre comparatif, nous nous sommes focalisés sur les produits directement destinés à nos animaux, et non pas au traitement de leur environnement. Sachez néanmoins que la plupart des marques choisies proposent aussi, dans leur gamme, ce genre de produits. 

NB : si vous êtes plutôt adepte des compagnons canins, n’hésitez pas à consulter également notre comparatif des meilleurs anti-puces pour chien.

 

Laisser un commentaire