Comment Choisir son SSD en 5 Étapes

Publié le 13 décembre 2021 

Après avoir passé 18 heures à comparer 38 produits en rédigeant nos comparatifs, voici les étapes que nous vous recommandons de suivre pour bien choisir votre SSD.

 

Étape 1 : Le format, adapté à la connectique disponible

Comment Choisir son SSD

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De vérifier la compatibilité de votre matériel avant votre achat
  • D’opter pour le format M.2 NVMe
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De choisir un disque M.2 SATA III, à cause de son rapport qualité/prix inférieur

Lors du choix de votre SSD, vous allez rapidement constater que deux formats dominent le marché :

  • Le format 2,5” est le plus connu car le plus répandu. En effet, il apparaît tant dans des ordinateurs fixes que dans des ordinateurs portables. Il est le plus abordable mais aussi le plus lent.
  • Le format M.2 s’intègre directement sur votre carte mère via un port PCIe servant à la fois à la connexion et à l’alimentation. 

En parallèle du format, on note aussi l’existence de deux normes :

  • Le SATA III, présent sur les disques en 2,5” et certains M.2, offre des vitesses de transfert maximales de 600 Mo/s.
  • Le NVMe, exclusif aux disques M.2, offre des vitesses bien plus élevées, avec un maximum théorique pouvant atteindre plus de 6,5 Go/s (PCIe 4.0).

 

Étape 2 : Les débits théoriques, pour des transferts plus rapides

Comment Choisir son SSD

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De vérifier les valeurs réelles via des tests sur le net
  • D’identifier quel usage vous visez afin de choisir judicieusement
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De vous baser sur des valeurs totalement théoriques sans vérifier leur véracité

Les débits permettent de convertir la vitesse de transfert de données d’un disque dur en valeur numérique. Ils sont mesurés selon deux types de transferts :

  • La lecture, qui témoigne de la vitesse d’ouverture des fichiers ;
  • L’écriture, qui correspond, quant à elle, à l’enregistrement de données (copie, installation, etc).

Ces deux valeurs sont elles aussi subdivisées en fonction du type de transfert :

  • Les transferts séquentiels impliquent qu’on utilise plusieurs fichiers dont la taille est réduite.
  • Les transferts directs ne concernent qu’un seul fichier plus volumineux.

Ces deux éléments sont à prendre en compte lors de votre achat car c’est sur ce point que deux SSD identiques dans leur format et leur technologie peuvent se différencier. Notez aussi que les valeurs communiquées par le fabricant sont toujours théoriques et qu’il est bon de vérifier leur véracité à l’aide de tests disponibles sur le net.

 

Étape 3 : Le type de mémoire flash, essentiel à la performance et la durabilité

Comment Choisir son SSD

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • D’actuellement vous limiter au TLC, plus répandu et plus économique
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Le QLC qui, bien qu’il semble intéressant financièrement, implique une fiabilité moindre

Le type de mémoire flash est directement lié à la précision, la performance et la durabilité de la mémoire. En fonction de son type, elle applique de 1 à 4 bits à une cellule de mémoire. Moins il y a de bits, plus les résultats seront intéressants.

On le divise selon 4 types : 

  • Le SLC (Single Level Cell – 1 bit) est le plus endurant mais aussi le plus coûteux. Il se destine principalement à des capacités faibles, comme le cache de votre disque dur.
  • Le MLC (Multi Level Cell – 2 bits) offre une endurance dix fois inférieure au SLC mais se montre plus abordable.
  • Le TLC (Triple Level Cell – 3 bits) est le plus répandu et le plus économique. On le retrouve sur la grande majorité des disques SSD grâce à son excellent rapport qualité/prix pour les grandes capacités. Seul bémol : il est trois fois moins endurant que le MLC.
  • Le QLC (Quadri Level Cell – 4 bits), plus récent, commence seulement à se développer. Il est la solution la plus économique mais aussi la moins performante, que ce soit en termes de vitesse de transfert (très proches du SATA III) ou d’endurance.

 

Étape 4 : La taille du cache, ou la taille maximale transférable avant de perdre en performances

Comment Choisir son SSD

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De vérifier quels types de fichiers vous souhaitez transférer pour déterminer quelle capacité de cache est nécessaire pour votre usage
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Tout disque dont le cache est inférieur à 10 Go

Le cache de votre SSD est une partie de la mémoire réservée par le constructeur et traitée en SLC pour bénéficier de performances optimales lors du transfert de fichiers. 

Par conséquent :

  • Si votre fichier n’excède pas la taille du cache, il sera transféré à la vitesse maximale.
  • S’il est plus lourd, vous perdrez en efficacité avec des vitesses pouvant être jusqu’à 4 fois inférieures.

Un simple exemple vaut mieux que mille mots : 

  • Si votre cache est de 20 Go et que vous transférez 4 fichiers de 15 Go, vous profiterez d’une vitesse maximale pour chacun d’eux. 
  • Par contre, si vous transférez 4 fichiers de 22 Go, vous n’aurez accès qu’à la valeur minimale.

 

Étape 5 : La durée de garantie et l’endurance, pour assurer un investissement suffisamment durable

Comment Choisir son SSD

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Une durée de vie la plus étendue possible (en général 5 ans et 300 To pour 500 Go de capacité)
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Les disques de marques peu connues dont les valeurs peuvent être faussées

Contrairement à un HDD classique, le SSD offre une durée de vie limitée exprimée en Teraoctet selon une valeur appelée TBW ou Terabyte Written. Elle détermine la quantité maximum de données qui peuvent être transférées par le disque durant sa période de garantie. 

  • En ce sens, plus la valeur communiquée par le fabricant est élevée, plus le disque sera durable. La durée de garantie permet de convertir cet élément en une valeur plus parlante, exprimée en années.

 

Les meilleurs SSD internes du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative pas chère
WD Black SN850Samsung 970 EVO PlusSamsung 980 ProWD Blue SN570
WD Black SN850Samsung 970 EVO PlusSamsung 980 ProWD Blue SN570
La nouvelle génération de SSD NVMe continue de se développer. Ce modèle compatible avec le PCIe 4.0 atteint des sommets de vitesse et d’endurance.Version 2019 d’un modèle déjà reconnu, il possède une mémoire à l’efficacité augmentée et un cache plus étendu. Par conséquent, il est la solution la plus pertinente pour la majorité des utilisateurs.Références du haut de gamme depuis quelques années, les SSD NVMe de Samsung continuent de briller par leur homogénéité et leurs performances, même hors cache. Ce modèle prend le relais du 970 dans cette gamme.Ce modèle d’entrée de gamme est une excellente solution si vous cherchez un disque NVMe véloce et peu coûteux pour le transfert de fichiers d’une taille modérée.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Laisser un commentaire