Comment Choisir son Four en 7 Étapes

Publié le 19 janvier 2022

Après avoir passé 35 heures à comparer 50 modèles en rédigeant nos comparatifs, voici les étapes que nous vous conseillons de suivre pour bien choisir votre four.

 

Étape 1 : Le volume, adapté à vos besoins

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De bien mesurer l’espace disponible si vous devez encastrer votre four
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Un four de moins de 60 L si vous cuisinez le plus souvent pour 4 personnes ou plus

La taille de votre four doit correspondre à la place dont vous disposez pour l’installer, mais doit aussi s’adapter au nombre de personnes pour lesquelles vous cuisinez.

  • Le volume moyen d’un four est de 50 à 65 L, ce qui correspond aux besoins d’une famille de 3 à 6 personnes. En-dessous de 45 L, il s’agit plutôt d’un mini-four, généralement à pose libre, tandis que certains modèles proposent un plus grand volume, au-delà de 70 L. 
  • La largeur standard d’un four encastrable est de 60 cm. Certaines cuisines autorisent l’encastrement de fours plus grands, jusqu’à 90 cm de large. Il est important de vérifier ces dimensions avant de faire votre achat ou bien de choisir un modèle à pose libre.
  • Certains fours de gros volume proposent une double cavité. Cela permet de cuire simultanément deux plats à des températures légèrement différentes, ou bien de n’utiliser que l’une des deux cavités et ainsi réduire la consommation électrique.

 

Étape 2 : Les modes de cuisson, en fonction des plats que vous cuisinez

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Un four à chaleur tournante, à la fois rapide et polyvalent
  • Un four combiné vapeur si c’est un mode de cuisson que vous utilisez régulièrement
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Un four qui ne propose que la convection naturelle, limitant les possibilités

Les fours modernes sont qualifiés de multifonctions car ils proposent plusieurs modes de cuisson, permettant de varier les préparations.

  • La convection naturelle est le mode de cuisson le plus basique. Elle fonctionne au moyen de deux résistances, l’une située en haut du four et l’autre en bas. Celles-ci peuvent être utilisées simultanément ou séparément, mais la cuisson ne se fait que sur un seul niveau.
  • Un four à air brassé (ou convection forcée) ajoute un ventilateur à ces résistances pour assurer une meilleure répartition de l’air chaud.
  • Le four à chaleur tournante fonctionne le plus souvent avec un air pulsé. Il embarque une troisième résistance, circulaire cette fois et située dans le fond de la cavité. Cela améliore la vitesse et l’homogénéité de la chauffe.
  • Certains fours proposent aussi la cuisson vapeur. En plus de préserver tous les nutriments des aliments, elle permet d’éviter l’effet asséchant dans certaines préparations.

 

Étape 3 : Le type d’ouverture de la porte, selon si le four est en haut ou en bas du plan de travail

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Une ouverture latérale pour un four en hauteur
  • Une porte escamotable si vous manquez d’espace en cuisine
  • Une porte abattante si le four se situe au niveau du plan de travail ou plus bas
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Une ouverture abattante ou tiroir pour un four en hauteur

Bien que, le plus souvent, les fours s’équipent d’une porte abattante (du haut vers le bas), certains modèles proposent d’autres types d’ouverture pour s’adapter à la conception de votre cuisine.

  • L’ouverture latérale est plus adaptée aux fours situés en hauteur. Il faut toutefois faire attention au sens d’ouverture (vers la gauche ou vers la droite), car il n’est pas modifiable après l’achat.
  • La porte escamotable est une porte abattante qui vient ensuite se glisser en-dessous du four, pour un gain de place non négligeable et un accès facilité à l’intérieur du four.
  • La porte tiroir convient aux fours encastrés situés sous un plan de travail. Elle permet une meilleure visibilité et facilite l’insertion des plats.

 

Étape 4 : L’entretien, automatisé ou non

Comment Nettoyer son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • La pyrolyse, procédé le plus efficace mais énergivore
  • L’hydrolyse, peu gourmande en énergie mais un peu moins efficace sur les traces tenaces
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De faire l’impasse sur un mode de nettoyage automatique
  • D’utiliser des produits ultra chimiques, odorants et potentiellement nocifs

L’entretien est une étape importante, que l’on utilise son four de manière intensive ou occasionnelle. Heureusement, les fours modernes proposent aujourd’hui des modes de nettoyage automatique pour vous faciliter la vie.

  • Le nettoyage par pyrolyse est aujourd’hui fort prisé car il vous dispense de tout effort. La température intérieure monte jusqu’à 500°C pour réduire en cendres tous les résidus de graisse, de sucre ou de nourriture. Il suffit ensuite de passer un chiffon humide. Attention toutefois qu’il faut retirer tous les accessoires, qui ne supporteraient pas une température aussi élevée.
  • La catalyse se met en route pendant un programme de cuisson dont la température monte au-delà de 200°C. Il est, de ce fait, un peu moins efficace et doit se combiner à un coup d’éponge, mais vous facilite quand même la tâche.
  • L’hydrolyse fonctionne comme un bain de vapeur et ramollit les saletés collées pour faciliter le nettoyage. C’est le plus économique car il consomme peu d’énergie.

 

Étape 5 : La sécurité, le critère indispensable en cuisine

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Un système de porte froide et de verrouillage si vous avez de jeunes enfants
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De faire l’impasse sur les rails téléscopiques, qui facilitent radicalement l’insertion et la surveillance des plats

Les fours actuels sont beaucoup plus sécurisés qu’auparavant. Voici les options que nous vous conseillons de privilégier pour éviter les brûlures en cuisine.

  • Le système de porte froide est particulièrement intéressant si vous avez de jeunes enfants à la maison et que le four est installé sous le plan de travail. Composée de plusieurs couches de verre entre lesquelles l’air circule pour les refroidir, sa température reste limitée même lorsque le four atteint de très hautes températures.
  • Le verrouillage du panneau de commande et/ou de la porte est également une option à privilégier avec les enfants.
  • Les rails télescopiques sont un atout non négligeable pour éviter le basculement de la grille et/ou du plat.

 

Étape 6 : L’organisation intérieure et les accessoires, pour varier les préparations

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Au minimum une grille et un lèchefrite
  • Une sonde de cuisson si vous êtes amateur de viande
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • D’investir dans des accessoires sans vérifier leur compatibilité

Si certains accessoires sont fournis directement avec le four, d’autres doivent être achetés séparément. 

  • De base, il est idéal de disposer, au minimum, d’une grille et d’un lèchefrite. 
  • Pour une cuisson parfaite de la viande notamment, un thermomètre de cuisine intégré est un ajout intéressant.
  • Certains fours haut de gamme sont munis d’un tournebroche, idéal pour la cuisson uniforme d’un poulet rôti ou d’une plus grosse pièce de viande.

En fonction de la taille de votre four, il est intéressant de pouvoir disposer vos grilles et lèchefrites sur plusieurs niveaux, pour adapter la hauteur du plat en fonction du résultat désiré ou en cuire plusieurs simultanément.

 

Étape 7 : La consommation énergétique, avec un impact sur votre facture d’électricité

Comment Choisir son Four

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Un appareil de catégorie A
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • D’utiliser trop fréquemment la pyrolyse, très gourmande en électricité

Contre toute attente, le four est l’un des électroménagers qui consomme le plus d’électricité annuellement. Ceci s’explique en partie par la fréquence à laquelle on l’utilise, en comparaison à d’autres appareils. 

  • Comme pour la plupart des électroménagers, privilégiez une classe énergétique A pour votre four.
  • Si votre appareil en est équipé, limitez l’utilisation de la pyrolyse, car c’est un procédé qui consomme beaucoup d’énergie. 

 

Conclusion

Avant d’acheter votre four, il est donc important de vérifier la place dont vous disposez : les dimensions, l’encastrement et le type d’ouverture de la porte vont en dépendre. 

Le reste des critères dépend, lui, plutôt de votre façon de cuisiner, en fonction de laquelle vous choisirez les modes de cuisson et l’organisation intérieure de votre four. C’est un appareil que vous garderez plusieurs années : ne faites pas votre choix trop rapidement.

 

Les meilleurs fours encastrables du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Sauter SOP 5764XWhirlpool AKP471IX-01Samsung NV73J9770RS
Sauter SOP 5764XWhirlpool AKP471IX/01Samsung NV73J9770RSHotpoint FI6 861 SP IX HA
Équipé d’un large écran TFT qui affiche chaque mode en toutes lettres et doublé d’un pictogramme, ce modèle de chez Sauter propose un fonctionnement intuitif et accessible à tous.D’un volume de 65 L, ce four à chaleur brassée offre un rapport qualité/prix intéressant pour qui n’a pas de grandes ambitions culinaires. Il propose cinq modes de cuisson et un nettoyage par catalyse.Ce four connecté de 73 L s’équipe de la technologie Vapor Cook, qui permet d’ajouter la diffusion de vapeur à trois modes de cuisson, pour des préparations moelleuses et pleines de saveur.D’une capacité de 73 L, ce modèle propose, en plus des sept modes de cuisson classiques, neuf fonctions Expert, qui vous assistent dans la réalisation de vos recettes avec des réglages automatiques.
748.40 € sur Amazon 889.99 € sur Cdiscount 349.99 € sur Amazon 299.00 € sur Darty 299.00 € sur La-redoute 299.00 € sur Boulanger
Voir plus d'offres
Voir le prix sur Amazon 979.99 € sur Cdiscount 549.00 € sur Amazon 549.00 € sur Cdiscount

 

Laisser un commentaire