Douleurs Musculaires : 4 Astuces pour Bien Récupérer

Publié le 13 mai 2020

Vous avez peut-être déjà eu la sensation d’avoir les jambes lourdes après une activité physique. Que vous soyez en manque d’entraînements ou surchargé(e) de séances, il est essentiel de prendre soin de vos muscles. 
10 Experts
700 Comparatifs
0 Pub
100% Impartial

 

Chez Selectos, nous avons constaté que les blessures douloureuses des sportifs proviennent souvent d’une mauvaise récupération. Et avec près de 20 ans de pratique sportive semi-professionnelle et intensive, croyez-en mon expérience : les séances d’étirement – quand elles ne sont pas négligées –  ne suffisent pas toujours. Chaque geste du quotidien a une réelle importance. Quels sont donc les moyens efficaces pour accélérer un tel processus ?

 

Les poudres nutritives

Une fois fatigué, votre corps a besoin de récupérer de l’énergie. Et l’un des moyens les plus probants, à ce niveau, est la poudre nutritive (ou BCAA). Enrichie en acides aminés (valine, leucine et isoleucine), qui jouent un rôle essentiel dans la composition des muscles et dans leur récupération, elle aide à éliminer efficacement les courbatures.

Souvent mélangées à du lait ou de l’eau, ces poudres prennent la forme d’un shake à ingurgiter. Leur qualité est déterminée par leur composition, bien sûr, mais aussi leur miscibilité, leur digestion et leur goût 

Lors de  nos recherches, la Scivation Xtend BCAA, qui réunit toutes ces qualités pour un prix abordable, nous est apparue comme la solution idéale pour les sportifs réguliers. 

Néanmoins, n’hésitez pas à consulter notre comparatif dédié pour trouver le produit qui correspond le mieux à vos besoins personnels. Et veillez, surtout, à bien respecter les doses, pour ne pas provoquer l’effet inverse.

 

Les chaussettes de compression

Utilisée pendant ou après l’effort, la méthode des chaussettes de contention – pas des plus glamour, on vous l’accorde – est prouvée scientifiquement et recommandée par de nombreux médecins. La compression qu’elles procurent améliore en effet la circulation sanguine et apporte de l’oxygène à vos muscles, réduisant la fatigue et accélérant leur récupération. Il est ainsi recommandé de les porter pendant minimum 12 heures après l’effort, pour une atténuation efficace des douleurs musculaires.

Après comparaison de plusieurs modèles, nous avons été convaincus par les CEP Progressive+ Run Socks 2.0 : faites de polyamide et d’élasthanne, elles résistent aux déchirures et aux frottements, et se montrent  confortables grâce à leurs maintien et aération du pied optimaux. En plus, leur déclinaison en une multitude de couleurs compense assez efficacement le côté inesthétique de la chose.

 

Le rouleau de massage

Le rouleau permet d’éliminer les courbatures et de diminuer la pression sanguine. Mais ce n’est pas tout : il étire et assouplit les muscles et les articulations, et garantit l’auto-massage. Il peut être pratiqué avant (en guise d’échauffement) ou après l’effort (pour récupérer). Il doit être utilisé modérément – maximum 1 minute par muscle – après une séance d’étirement. S’il est trop pratiqué, les nerfs ou les tissus peuvent être endommagés.

Il existe différentes tailles (pour masser plusieurs membres à la fois). Plus sa densité est grande, plus le massage est intense. Certains sont même électroniques, pour un apport de vibrations supplémentaire.

Vous pouvez autant l’appliquer sur le haut du dos que sur les mollets ou les quadriceps. Évitez toutefois le bas du dos, déconseillé pour la colonne vertébrale.

Si votre budget n’est pas immense, nous vous recommandons, le rouleau en mousse Gaiam Restore, qui a la côte auprès des utilisateurs. Mais pour ceux qui souhaitent investir dans un modèle électronique plus onéreux, le Hyperice Vyper 2.0 est le plus performant. Sa polyvalence, ses puissantes vibrations et ses différentes vitesses favorisent une meilleure récupération. 

 

L’électrostimulation

Ce mécanisme consiste à envoyer des petites décharges via des électrodes, dans le but de contracter les muscles. Si elle agit pour le renforcement musculaire ou dans le cadre d’un échauffement, elle est également active dans la récupération.

Comment ? En supprimant les inflammations et les courbatures, par élimination de l’acide lactique de votre corps. Soyez toutefois prudent(e) : en cas de problèmes cardiaques, évitez d’opter pour cette solution.

Le problème de cette méthode est qu’elle est très coûteuse. Nous avons néanmoins pu dénicher, parmi les plus abordables, l’électrostimulateur Fit 1.0 qui comprend neuf programmes et des électrodes faciles à placer, pour traiter efficacement la douleur et relaxer les zones contractées.

 

Mais encore …

Il va de soi que les gestes du quotidien (tels qu’une hydratation suffisante, une bonne qualité de sommeil ou encore une alimentation saine) ont leurs responsabilités dans ce processus.

Par ailleurs, les variations de températures sont efficaces. Et aussi banal que cela puisse paraître, une douche froide permet de soulager les maux. Un bain de glace réduit également les inflammations et le risque de blessure. Quant aux douches chaudes, elles ont un effet bénéfique sur la circulation sanguine et la relaxation de vos différents membres. 

Personnellement, en période d’entraînements intensifs, ces différentes solutions me permettent de me sentir mieux dans mon corps. Mon conseil : n’oubliez pas d’écouter attentivement votre corps car quoi qu’il arrive, c’est toujours lui qui aura le dernier mot.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Après un stage en tant qu’assistante de production à la RTBF (chaîne de télévision nationale belge), c’est chez Selectos que cette diplômée en communication fait ses premiers pas en tant que rédactrice web. Coach d'une équipe de Basketball et sportive touche à tout, c’est avec une vraie expérience dans le domaine qu’elle sélectionne pour vous les meilleurs produits de sport et loisir.


guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments