Blog

Comment Repérer les Faux Commentaires Utilisateurs sur les Sites de Vente ?

Publié le 20 mai 2020

Lors de nos sélections, si une grande partie de nos recherches est consacrée à l’analyse de tests experts, nous nous penchons également sur les avis utilisateurs. En effet, ils sont les mieux placés pour témoigner de la valeur d’un produit à l’utilisation, aussi bien au quotidien que sur la durée (ce que peu de tests experts prennent en compte). Si cela peut paraître banal à première vue, l’exercice n’en demande pas moins une certaine vigilance, car les faux commentaires pullulent sur Internet.

 

Pourquoi tant de faux avis ?

On ne va pas se mentir. Lorsqu’il s’agit d’acheter un produit en ligne, notre premier réflexe, avant de procéder à l’achat, est de vérifier la note attribuée à celui-ci par les utilisateurs. Et ça, les constructeurs comme les marchands l’ont bien compris.

Alors que certaines marques s’empressent elles-même de poster des avis favorables afin de vous inciter à l’achat, d’autres, concurrentes, multiplient les critiques afin de les décrédibiliser. Certaines, dans un sens comme dans l’autre, n’hésitent d’ailleurs pas à faire appel à des sociétés externes qui se sont spécialisées dans le domaine pour rédiger ces avis à leur place.

Les marchands par ailleurs ne sont pas en reste : il n’est pas rare de trouver des témoignages d’utilisateurs qui, suite à la publication d’une mauvaise revue, ont été contactés pour modifier leur témoignage moyennant compensation.

Et que dire encore de ces fabricants qui censurent à la source les avis déposés sur leur site, pour ne conserver que les témoignages favorables ? Pour ces derniers, des sites de recueil d’avis tels que Trustpilot sont une mine d’or !

 

La riposte des plateformes de vente

Certaines plateformes, conscientes du problème, ont tenté d’y faire face à leur manière. C’est par exemple le cas d’Amazon, qui, parmi les plus visibles, a intégré la mention “Achat vérifié” à son site. Celle-ci n’apparaît que quand la personne qui commente a réellement acheté le produit.

Si, en théorie, la démarche est pertinente, dans la pratique c’est tout autre chose : nombreux sont les constructeurs qui proposent à des particuliers – recrutés via des groupes Facebook spécifiquement créés à cet effet – ou à des sociétés spécialisées en rédaction de revues, d’acheter le produit puis de leur rembourser – entièrement ou en partie – moyennant 5 petites étoiles.

 

Comment repérer les faux avis ?

Si l’on fait preuve d’un peu d’esprit critique, il est possible de dénicher rapidement quelques-uns de ces faux commentaires.

Méfiez-vous, ainsi, des revues trop élogieuses ou trop critiques, usant de superlatifs, ou de celles qui restent très vagues. Ainsi, un avis tel que “Ce produit est absolument génial” doit vous inciter à la prudence dans la mesure où le terme abstrait “produit”, le superlatif “absolument” et l’absence de toute indication personnelle, peuvent rapidement faire penser à un copié/collé massif. Il en va de même avec les notes sans commentaire, qui font souvent l’objet d’un spam.

Il est également possible de repérer les éléments de langage récurrents : lorsqu’un certain nombre de personnes, dans leurs commentaires, répètent la même chose de la même manière, il y a fort à parier que, derrière, se cache un texte dicté.

Par ailleurs, si les fautes d’orthographe ne sont pas nécessairement l’indice d’un faux commentaire (la langue de Molière n’est pas la plus simple à maîtriser), les fautes de français laissant suspecter une traduction automatique ou encore des anglicismes doivent vous alerter : il s’agit bien souvent d’interventions directes de la part de marchands désireux d’améliorer leurs ventes à l’export.

Enfin, certains problèmes de graphie doivent également vous mettre la puce à l’oreille. Un commentaire en majuscules est suspect car il cherche peut-être trop à attirer l’attention, tandis que l’apparition de caractères spéciaux tels que “c&#039” à la place des accents ou des apostrophes peut indiquer que le texte a été copié/collé massivement sur un ou plusieurs sites.

 

Les outils spécialisés

Les quelques pistes rapides évoquées ci-dessus sont relativement faciles à exploiter face à des produits ne suscitant au plus qu’une vingtaine de commentaires. Mais que faire lorsqu’il s’agit de passer sous la loupe plusieurs centaines d’entre eux ?

Heureusement, des solutions à grande échelle voient peu à peu le jour pour vous permettre d’automatiser tout cela, à l’exemple de ReviewMeta ou Fakespot, pour les plus connus.

Ceux-ci mettent en place des algorithmes permettant de détecter de manière plus ou moins précise les potentiels faux commentaires. Cela passe par l’analyse de l’orthographe, de la grammaire, du nombre de mots utilisés, de l’historique d’achat des commentateurs (Qu’achètent-ils ? Plusieurs d’entre eux ont-il effectué les mêmes achats ?…), de leur historique de commentaires (À quelle fréquence commentent-ils ? Quelle est la note moyenne qu’ils attribuent ?…), des révisions subies par ces commentaires (une note modifiée à la hausse pouvant faire suspecter l’intervention d’un marchand moyennant compensation), etc.

 

Vigilance… Et bon sens !

Les plateformes de vente compatibles, les paramètres analysés et les résultats fournis divergent bien entendu d’un outil à l’autre, et aucun ne vous fournira exactement le même résultat. L’analyse des faux commentaires, en effet, n’est pas une science exacte, mais repose sur un éventail de facteurs qui doivent amener à ne pas faire aveuglément confiance aux témoignages sous nos yeux. 

Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un produit a été bombardé de fausses revues qu’il est nécessairement mauvais. Il faut juste relativiser ce qu’on a pu en lire.

Ce qui est certain, c’est que chez Selectos, nous avons pris le parti de systématiquement recourir à cette analyse, pour nous faire une juste opinion du produit et de ses réels défauts ou avantages. Nous ne pouvons que vous conseiller d’en faire autant…

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle a d'abord travaillé en tant que responsable catégorie chez Selectos puis est devenue responsable contenu.

1 Commentaire

  • Bonsoir,
    Merci pour ces conseils.
    J’ai effectivement noté que certains commentaires et avis étaient particulièrement dithyrambiques ou d’autres, à l’inverse, relevaient du tir au bazooka dévastateur !
    J’ai parfois aussi rencontré des avis allant de zéro à plus cinq, pour le même produit, dans la même période ! Mauvais choix pour les uns, bon choix pour les autres ???
    Acheter, hormis être un « expert » du produit, est assez compliqué, car ni les lectures sur Internet, ni les vendeurs (le plus souvent, maintenant) ne sont « aidant » en la matière.
    Reste le bouche à oreille dans son propre entourage, familial, amical, professionnel !

    Bon vent à l’équipe.
    Bien cordialement,
    Papy Br

Laisser un commentaire

>