Prime Day 2021

21 & 22 Juin

Voir les meilleures offres

Ventilateur, rafraîchisseur, climatiseur… Quel système de froid pour ma maison ?

Publié le 6 juin 2021 

Dès les premières chaleurs, nous sommes nombreux à chercher un moyen efficace pour se rafraîchir et/ou diminuer la température intérieure de notre habitation.
Ventilateurs, rafraîchisseurs d’air et climatiseurs fleurissent alors dans les rayons des magasins. Mais quelle solution est la plus adaptée à vos besoins ? Nous allons voir que chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Le ventilateur, la solution classique à petit prix

Rowenta Essential Compact

Le ventilateur est certainement la solution la plus courante, notamment en raison de son prix abordable (moins de 100 €). Elle n’est cependant pas forcément la plus efficace en cas de canicule, car ce type d’appareil se contente en réalité de brasser l’air chaud, pas de le refroidir. 

L’effet est donc principalement centré sur l’utilisateur, lorsqu’il se trouve dans le champ d’action de l’appareil, et consiste plus en une sensation de fraîcheur temporaire qu’en un changement réel de température.

Il en existe plusieurs versions : les formats minis, typiquement alimentés par un câble USB, les ventilateurs de table, de format moyen, et les ventilateurs colonnes ou sur pied, plus grands et généralement plus puissants. 

Dans tous les cas, les ventilateurs sont généralement faciles à déplacer d’une pièce à l’autre de la maison. Ils ont aussi l’avantage d’être relativement silencieux. 

 

Le rafraîchisseur d’air, l’alternative méconnue

Klarstein Whirlwind

La principale caractéristique du rafraîchisseur d’air est qu’il embarque un réservoir d’eau. L’air chaud brassé passe ainsi à travers un tampon humidifié avant d’être rejeté dans la pièce. La sensation d’air froid vient du fait que l’eau de ce réservoir est refroidie, soit par des glaçons soit par des packs frigorifiques. 

L’effet est donc garanti sur l’utilisateur mais également sur l’atmosphère générale de la maison, qui ne baissera pas radicalement en température mais donnera cette sensation de frais recherchée.

Par contre, l’air ambiant est alors considérablement plus humide, ce qui nécessite une aération fréquente de la pièce, mais permet à l’appareil de servir d’humidificateur en hiver et ainsi d’être rentabilisé tout au long de l’année. 

Attention qu’un rafraîchisseur d’air est inévitablement plus encombrant qu’un ventilateur puisqu’il doit embarquer un réservoir d’eau qui impacte également son poids. Il reste cependant facile à déplacer grâce à l’ajout d’une poignée de transport et de roulettes.

Côté bruit, le niveau sonore reste dans la moyenne, mais il est plus compliqué de trouver un modèle réellement totalement silencieux. 

Le prix de ce type d’appareils est quant à lui légèrement plus élevé que celui d’un ventilateur, avec une fourchette allant de 100 à 200 €. 

 

Le climatiseur, encombrant mais efficace

Whirlpool PACW212HP

Réputés pour être autrement plus encombrants, les climatiseurs restent tout de même la manière la plus efficace de refroidir votre habitation. Pour ce faire, ils embarquent un fluide frigorigène qui produit du froid comme le ferait un réfrigérateur. L’air chaud est quant à lui évacué vers l’extérieur de l’habitation. 

Les modèles dit “monoblocs”, un peu plus mobiles, sont livrés avec un tuyau à fixer dans l’encadrement de la fenêtre et un kit de calfeutrage pour garantir l’étanchéité de la pièce. Leur niveau sonore est relativement élevé.

Les modèles “split” sont, comme leur nom l’indique, composés de deux unités dont une est à fixer à l’extérieur de l’habitation. Leur installation est plus contraignante mais après coup, le résultat est moins bruyant et plus efficace.

Ce mode de fonctionnement implique, dans tous les cas, une consommation d’énergie inévitablement plus importante. Mais c’est le prix à payer pour une efficacité de refroidissement considérablement plus élevée, la température de la pièce étant diminuée de plusieurs degrés, avec un effet direct sur l’utilisateur et son atmosphère de vie.

Le budget à investir est par ailleurs un élément important dans l’équation, puisqu’il se situe entre 250 et 500 € pour un climatiseur mobile ou split. Et bien évidemment, une installation fixe professionnelle coûte encore plus cher. 

 

Lequel choisir ?

En définitive, la réponse est à trouver dans la définition de vos besoins. 

Pour une utilisation d’appoint, le ventilateur a l’avantage de la mobilité, du petit prix, mais surtout du silence (intéressant pour une utilisation nocturne).

Le refroidisseur d’air en est quant à lui la version supérieure, pour des besoins plus fréquents et/ou les régions où l’air est particulièrement sec. Il offre tout de même un ressenti un peu plus frais.

Si vous habitez dans une région particulièrement chaude une grande partie de l’année ou si vous souffrez excessivement de la chaleur, il peut par contre être intéressant d’installer un système de climatisation, plus puissant, qui vous garantit des pièces de vie fraîches sur la durée. Néanmoins, tout le monde ne supporte pas l’air sec et froid qui en émane.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à nos comparatifs dédiés aux appareils de refroidissement et chauffage. Vous y trouverez toutes les infos utiles pour dénicher le modèle le plus adapté à vos besoins et à votre budget.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Son diplôme en communication et ses précédentes expériences professionnelles dans l’administratif ont développé chez elle un excellent sens critique et une rigueur exemplaire. Des valeurs indispensables pour analyser et comparer des centaines de produits avec objectivité. Maman de deux enfants, elle se sert aussi de son vécu pour évaluer la praticité des produits destinés aux tout-petits.


Laisser un commentaire