Les VAE à l’aube d’un tournant grâce à la transmission hydraulique automatique

Publié le 4 mars 2021  

BC Bike, c’est le nom de la société qui tente d’innover en proposant un vélo électrique à transmission hydraulique automatique à variation continue. Étudié depuis de nombreuses années par plusieurs chercheurs, ce nouveau système semble cette fois sur la bonne voie.
L’objectif avec cette technologie est de faciliter la conduite et de la rendre plus confortable, tout en diminuant les coûts liés à l’entretien du vélo.

Source : BC Bike

 

Un pédalage plus fluide mais plus lourd 

La transmission hydraulique vient ainsi remplacer la transmission mécanique. De ce fait, la chaîne et le dérailleur sont échangés contre des tubes qui vont faire circuler un liquide et convertir ainsi la puissance du pédalage au moyen d’une pompe.

Pour mieux comprendre, l’Oyo Bike va contenir plusieurs capteurs (vitesse, cadence, etc.) qui analyseront vos mouvements de pédalage et changeront automatiquement les vitesses en fonction de ceux-ci.

Source : BC Bike

Nous y voyons deux avantages. D’une part, le mécanisme, entièrement fermé et donc davantage protégé de la poussière et de l’eau, et l’absence de chaîne et de dérailleurs diminuent fortement la nécessité d’entretiens réguliers et coûteux. D’autre part, la conduite est plus agréable et fluide, puisqu’elle se voit préservée des saccades dérangeantes de la transmission mécanique.

Par contre, on peut donc se demander si ce type de transmission n’alourdit pas considérablement le vélo, car un des gros points faibles de l’Oyo Bike est son poids important (25 kg) alors qu’il présente une structure en aluminium. Et il y a de fortes chances que ça soit le cas, l’eau étant plus lourde que l’air.

 

Un prix abordable

Pour un produit aussi innovant, la marque israélienne affiche une volonté de rester accessible avec un prix actuellement affiché de 3599 $, soit à peu près 3000 €, d’autant plus qu’il engendre théoriquement moins de frais d’entretien.

Pour l’instant, elle ne précise pas où le prototype va être distribué mais une chose est sûre : elle risque d’influencer le marché européen et d’inspirer d’autres fabricants. 

En effet, cela pourrait être une solution aux problèmes d’étanchéité des moteurs électriques qui ne sont pas toujours bien protégés, notamment dans les milieux plus extrêmes.

Si tout se passe comme prévu, nous sommes curieux de voir ce que ça va donner dans la pratique. En attendant, les promesses de confort, de simplicité et de durabilité sont bel et bien là. 

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Après un stage en tant qu’assistante de production à la RTBF (chaîne de télévision nationale belge), c’est chez Selectos que cette diplômée en communication fait ses premiers pas en tant que rédactrice web. Coach d'une équipe de Basketball et sportive touche à tout, c’est avec une vraie expérience dans le domaine qu’elle sélectionne pour vous les meilleurs produits de sport et loisir.