La RTX 3060, l’entrée de gamme selon Nvidia

Publié le 3 mars 2021 

Dévoilée début février, la RTX 3060 fait enfin son apparition sur le marché des cartes graphiques. Elle se pose comme l’entrée de gamme du Ray Tracing et promet des performances intéressantes pour le jeu en Full HD.
Ce modèle a aussi été l’occasion pour Nvidia d’agir en faveur des gamers dans leur lutte contre les mineurs de crypto-monnaies.

 

Source : Tech_Sama

Avec sa RTX 3060, Nvidia entend remplacer la RTX 2060 Super. Ce nouveau modèle veut ravir le cœur des gamers au budget réduit, tout en leur offrant une expérience agréable sur les nombreux titres actuels. Cependant, en interne, un autre modèle pourrait bien lui faire de l’ombre.

 

Du jeu en Full HD

La RTX 3060 vient compléter la gamme de Nvidia avec un modèle proposé en dessous des 400 € (335 € – d’après les prix officiels). Cette dernière est pensée pour les joueurs moins exigeants favorisant le Full HD au QHD ou à la 4K.

Elle se dote de 12 Go de RAM GDDR6 (192-bit) et de 3584 Coeurs CUDA cadencés à 1,32 GHz. Le gain de performance face à la génération précédente reste minime avec à peine 10% d’amélioration. En conséquence, si vous possédez une RTX 2060 Super, l’upgrade n’est pas intéressant.

Source : Nvidia

Ce modèle est plutôt destiné aux possesseurs de cartes GTX 10, dépassées par les nouvelles technologies telles que le DLSS et le Ray Tracing. Par exemple, les résultats face à une GTX 1060 6 Go montrent une amélioration de près de 70 % des résultats en jeu. Même l’excellente GTX 1080 Ti est dépassée de plus de 40 %.

Malheureusement, la RTX 3060 doit faire face à sa version Ti en interne… et c’est là que les choses se corsent.

 

Une bataille en interne

La grande sœur de la RTX 3060, dévoilée fin 2020, est en effet un concurrent de taille. La Ti s’échange théoriquement contre un surcoût situé entre 70 et 100 € (419 € – d’après les prix officiels) mais offre un gain de performance non négligeable.

En effet, avec ses 4864 coeurs CUDA cadencés à 1,41 GHz et ses 8 Go (256-bit) de mémoire vidéo, elle écarte largement la 3060 “de base” en offrant 30 % de performances supplémentaires que ce soit avec ou sans le Ray Tracing. Elle permet, en plus, d’utiliser une résolution QHD pour de nombreux titres gourmands.

Source : Linus Tech Tips

Ce résultat peut paraître surprenant pour les néophytes lorsqu’on s’attarde sur la quantité brute de mémoire vidéo mais il faut savoir que la largeur du bus mémoire (exprimée en bits) impacte sensiblement les communications entre la mémoire et la puce graphique de la carte. On peut se l’imaginer comme une autoroute dont on augmenterait le nombre de bandes de circulation.

En conséquence, plus la valeur est élevée, plus la quantité d’informations échangées sur un même cycle est importante et donc plus les performances sont élevées.

Lorsqu’on s’attarde sur ces constatations, il est judicieux de se poser la question de l’investissement supplémentaire.

 

RTX 3060 ou RTX 3060 Ti ?

Au final, si vous envisagez une upgrade de votre configuration, nous vous recommandons plutôt de passer à la RTX 3060 Ti pour peu que vous disposiez de l’investissement supplémentaire. Cette dernière offre un bien meilleur rapport qualité/prix que sa petite sœur en plus d’être mieux équipée pour les futurs triple A. 

Source : Nvidia

La RTX 3060 reste une bonne solution pour les acheteurs n’ayant pas d’autre choix que de se tourner vers ce modèle, en particulier si vous passez d’une GTX 10 à la nouvelle génération.

Cependant, avec la fluctuation des prix due aux stocks très (voire trop) limités, il est difficile de trouver ces modèles à un prix correct et la situation ne semble pas s’améliorer avec le temps. 

 

Les mineurs dans le viseur

Depuis l’apparition des crypto-monnaies, les fermes de minage ont fait leur apparition. Utilisant des GPU gamers pour leurs performances élevées, elles permettent de miner toutes sortes de crypto-monnaies afin de générer un revenu supplémentaire.

Cette nouvelle source de demande a rapidement causé des problèmes d’approvisionnement des cartes graphiques, problèmes qui ont atteint un niveau record cette année avec l’arrivée des RTX 30. En effet, entre le boom des crypto-monnaies dû à la pandémie et les stocks déjà limités par les marques elles-mêmes, il est extrêmement compliqué de trouver un modèle de dernière génération.

Pour réduire cette problématique, Nvidia a volontairement décidé de brider les performances de la RTX 3060 pour cet usage spécifique, tant au niveau matériel que logiciel, tout en développant, en parallèle, une gamme dédiée au minage, appelée CMP.

Cette nouvelle approche donne un regain d’espoir aux gamers qui espèrent vivement que ces changements seront implémentés dans les autres modèles de la gamme.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Diplômé en marketing, il a l’œil pour déchiffrer le vrai du faux des argumentaires produits et décrypter le langage des marques. Technophile dans l’âme et passionné par l’automobile depuis toujours, les innombrables spécificités techniques du high-tech n’ont aucun secret pour lui et il est toujours informé des dernière sorties et tendances en la matière.