En 2021, la bataille pour l’entrée de gamme des smartphones fait rage

Publié le 14 janvier 2021 

Ces dernières années, le paysage des fabricants de smartphones a bien changé avec l’émergence de nombreux constructeurs chinois s’affrontant pour la couronne du meilleur smartphone d’entrée de gamme.
Cependant, depuis 2020, on constate une volonté générale de développer cette catégorie de produits afin d’offrir enfin des solutions réellement compétentes pour un prix réduit.

 

Une situation actuelle venue d’Orient

Huawei, Xiaomi, OnePlus ou, plus récemment, Realme… ces constructeurs chinois ont grandement développé leurs activités sur le marché européen et sont rapidement devenus des acteurs importants du monde du smartphone.

Ils sont venus bousculer les ténors du marché qu’étaient Samsung, Sony et Apple en proposant des smartphones efficaces et performants pour un prix bien plus abordable.

Aujourd’hui, leurs positionnements ont évolué et ils règnent en maîtres dans l’entrée et le milieu de gamme avec leurs propositions équilibrées où les compromis sont faibles.

Face à cette déferlante, les constructeurs historiques n’ont eu d’autre choix que de se remettre en question… ou de disparaître des radars, à l’image de Sony.

 

La machine est déjà en route

Ce changement d’orientation a déjà commencé et les preuves sont nombreuses. Plusieurs constructeurs ont modifié leurs gammes afin d’introduire des solutions plus adaptées au nouveau marché.

Ainsi, Samsung a décidé de s’attaquer à ses modèles plus abordables en améliorant le rapport qualité/prix des modèles de la série A. Ainsi, le A51 est enfin une solution concurrentielle face aux smartphones chinois vendus aux alentours des 300 €. Ses petits frères commencent, eux aussi, à se rapprocher de leurs concurrents directs.

Oneplus est un autre exemple. Avec le modèle Nord, la marque a décidé de ne plus se focaliser uniquement sur du milieu/haut de gamme et s’attaque aux modèles vendus aux alentours de 400 €. Ce nouveau smartphone se pose comme une solution performante et endurante même si la photo est encore en retard.

Apple, lui aussi, joue le jeu en baissant le prix d’entrée de son iPhone avec le 12 Mini, proposé à moins de 750 €. La marque a aussi renouvelé son iPhone SE afin de proposer un smartphone performant à moins de 400 €, avec quelques concessions tout de même.

Google a choisi de procéder autrement en se focalisant sur les besoins réels du consommateur pour son Pixel 5. Il en résulte un smartphone homogène qui brille en photo, possède une endurance intéressante tout en restant suffisamment puissant pour la majorité des usages. En prime, il est proposé à un prix un peu plus abordable que ses précédentes itérations.

 

De nouvelles gammes

La preuve la plus importante reste tout de même l’apparition de nouvelles gammes de prix intermédiaires bien plus probantes. Avant, on avait traditionnellement les modèles d’entrée de gamme (< 300 €), de milieu de gamme (300 – 600 €) et de haut de gamme (> 600€).

Aujourd’hui, les choses ont changé et la notion de gamme est totalement revue. Ainsi, on retrouve les modèles “pas chers” (< 200 €), les entrées de gamme (200 – 300 €), les milieux de gamme (300 – 500 €), les haut de gamme (500 – 800 €) et les ultra haut de gamme (> 800 €). 

Ces gammes permettent d’offrir un éventail plus pertinent de smartphones avec des spécificités plus marquées.

En d’autres termes, les “pas chers” conviennent aux personnes cherchant une solution simple tandis que l’entrée de gamme vous sert de la performance abordable.

Le milieu de gamme, quant à lui, se fixe sur des solutions homogènes et correspond à la majorité des utilisateurs

Le haut de gamme vise l’efficacité maximale et des performances en conséquence, et l’ultra-haut de gamme, finalement, est le lieu de toutes les fantaisies (écrans géants ou pliables, fonctionnalités “Pro”, etc.).

 

Des nouveautés impactantes

En 2020, on a pu remarquer que les modèles de smartphones d’entrée de gamme avaient enfin droit à leur part d’optimisations avec l’apparition de l’IA (Intelligence Artificielle) et blocs multi-capteurs très corrects pour la photo, des améliorations au niveau de la gestion du processeur et de la RAM mais aussi l’intégration d’écrans 90 Hz.

En décembre de cette même année, Qualcomm, à l’origine des processeurs Snapdragon, a dévoilé son tout nouveau modèle d’entrée de gamme, le 480. Ce nouveau modèle ouvre la porte aux nouvelles technologies pour les smartphones abordables en apportant l’accès à la 5G, au dalles 120 Hz qui étaient réservées au haut de gamme mais aussi au Wi-Fi 6 et au protocole QuickCharge 4+. Il promet, en prime, des performances élevées en jeu qu’il soit mobile ou en Cloud Gaming.

De là à dire que les concurrents devraient suivre la tendance, il n’y a qu’un pas. 

Il faut donc s’attendre à voir fleurir les nouveaux smartphones peu coûteux mais diablement efficaces au cours de cette année 2021.

 

Vers un marché plus intéressant pour le consommateur moyen ?

Comme nous vous l’avons expliqué dans ce dossier, nombreuses sont les preuves que la tendance va vers une amélioration des propositions abordables sur le marché du smartphone.

La démocratisation de diverses technologies modernes n’y est pas étrangère et devrait servir à définir un nouveau standard sur le marché des nouvelles technologies. Cette évolution ne peut qu’être bénéfique pour les consommateurs dont le pouvoir d’achat a fortement été impacté par la situation économique actuelle.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Diplômé en marketing, il a l’œil pour déchiffrer le vrai du faux des argumentaires produits et décrypter le langage des marques. Technophile dans l’âme et passionné par l’automobile depuis toujours, les innombrables spécificités techniques du high-tech n’ont aucun secret pour lui et il est toujours informé des dernière sorties et tendances en la matière.


guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments