Bosch dévoile le robot cuiseur Cookit, un sérieux concurrent pour le Thermomix

Publié le 10 février 2021 

Précédemment annoncé pour l’automne 2020, Bosch a enfin commercialisé le Cookit, très attendu sur le marché des robots cuiseurs.
Équipé de 7 accessoires et 140 recettes préenregistrées, cet appareil prétend pouvoir assurer 27 fonctions en cuisine, du découpage à la cuisson des aliments, en passant par le pétrissage de pâte, notamment grâce à 24 programmes automatiques et l’application HomeConnect.

 

Une chose est sûre : le Bosch Cookit s’est fait attendre. Alors que sa sortie était annoncée pour l’automne 2020, celle-ci avait été alors reportée au premier trimestre 2021, prolongeant ainsi le suspens maintenu depuis septembre 2019.

Mais le voilà désormais sur le marché, avec une seule prétention – et non des moindres – celle de “réinventer la cuisine”.

 

Un compagnon de cuisine très complet

Le Cookit propose trois modes : des recettes guidées, étape par étape, un mode automatique avec 24 programmes aux réglages préenregistrés, et un mode manuel qui vous permet de sélectionner vous-même la vitesse, la température et la durée de fonctionnement. 

Sept accessoires sont fournis pour vous aider dans vos préparations. Ils vous permettent de couper, hacher, râper ou écraser les aliments, d’alterner entre cuisson classique, cuisson vapeur ou cuisson sous vide, mais aussi de mélanger une préparation, pétrir une pâte ou émulsionner à toute vitesse. L’appareil est également capable de peser les aliments au gramme près, jusqu’à 5 kg.

Le bol amovible offre quant à lui une contenance de 3 L. Avec son fond plat et ses bords droits, il permet de cuisiner pour huit personnes et peut même accueillir de grandes pièces de viande. Il est équipé de poignées thermo-isolantes et d’un trou de remplissage dans le couvercle (qui peut, lui, tenir à la verticale), pour faciliter son utilisation.

 

Haut de gamme, mais haute précision

La plage de températures proposée est la plus large que nous ayons rencontrée sur un robot cuiseur, puisqu’elle va de 37°C à 200°C. Cette dernière permet, par exemple, de saisir des viandes. 

Pour atteindre une précision optimale, le Cookit embarque deux capteurs de chaleur, complétés par une sonde extérieure et une sonde intérieure. Grâce à cela, il est capable de maintenir une température au degré près, pour contrôler la cuisson longue durée, le mijotage à basse température, l’ébullition ou les préparations délicates comme la crème anglaise.

 

Cookit, le robot cuiseur connecté

C’est aussi bien sûr sur sa fonction connectée qu’il se démarque de la concurrence. Le robot est relié à l’application Home Connect par le WiFi. Depuis votre smartphone, vous avez ainsi la possibilité de contrôler le robot, pour l’allumer ou l’éteindre, consulter le temps de cuisson restant sans bouger de votre canapé.

Vous pouvez également accéder à un grand nombre de recettes, à ajouter aux 140 déjà préinstallées. Cette bibliothèque est d’ailleurs régulièrement mise à jour.

L’autre grande innovation est la possibilité de commande vocale. Si vous avez les mains occupées, Alexa peut vous renseigner sur la liste des ingrédients à réunir ou les différentes étapes de votre recette.

En résumé, tout est pensé pour vous simplifier la cuisine, puisque Bosch propose en plus sur son site internet un grand nombre de vidéos pour vous aider à mieux comprendre votre robot, mais aussi l’abonnement à une newsletter pour vous tenir informé des nouveautés, conseils et astuces et événements liés au Cookit.

 

… Pour un budget (très) conséquent

Vendu au prix de 1.299 €, ce robot cuiseur n’est malheureusement pas accessible à toutes les bourses. Néanmoins, si ses qualités se confirment dans la pratique, l’investissement peut en valoir la peine. Il reste, en plus, 60 € moins cher que le Thermomix, dont le prix vient d’augmenter fin de l’année dernière sans raison particulière. 

S’il n’est, pour le moment, disponible à la vente en ligne que sur le site de la marque, il est néanmoins possible de le voir “en vrai” lors d’ateliers culinaires ou dans une série de magasins partenaires, renseignés sur le site de Bosch. Certainement le meilleur moyen de vous convaincre de l’acheter, finalement, car il y a fort à parier qu’une fois testé… On ne puisse plus s’en passer.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​Son diplôme en communication et ses précédentes expériences professionnelles dans l’administratif ont développé chez elle un excellent sens critique et une rigueur exemplaire. Des valeurs indispensables pour analyser et comparer des centaines de produits avec objectivité. Maman de deux enfants, elle se sert aussi de son vécu pour évaluer la praticité des produits destinés aux tout-petits.